Championnat d'Europe des Nations
La Reserva (Esp)
Du 24 au 27 fév

Championnat d’Europe des Nations : les Françaises en tête devant les Espagnoles

24/02/2016
Photo : Alexis Orloff et Gérard Rancurel

En signant deux des meilleures cartes à l’issue d’une première journée très ventée, Mathilda Cappeliez (73) et Anaïs Meyssonnier (74) ont permis à leur équipe d’occuper la première place devant l’Espagne (149) et l’Angleterre (154).

Mathilda Cappeliez au championnat d'Europe des Nations

Comme annoncé, hier à la veille du premier tour de ce Championnat d’Europe des Nations, un fort vent d’Ouest s’est invité tout au long de la journée pour compliquer la tâche des joueuses et joueurs déjà privés de leur télémètre par les organisateurs espagnols. : «Les balles tenaient à peine sur certains greens très exposés», précise Stéphanie Arricau, la responsable du collectif Girls.

Malgré ces conditions difficiles, les Françaises ont parfaitement maîtrisé leur sujet en établissant deux des trois meilleurs scores : un 73 pour Mathilda Cappeliez avec trois birdies, un double et deux bogeys et un 74 pour Anaïs Meyssonnier avec un bogey de plus. Pour son retour à la compétition, Agathe Laisné (79) a un peu plus peiné sur le parcours de La Reserva.

Mathilda Cappeliez partage la première place du classement individuel avec l’Espagnole Luna Sobron, n°8 mondiale : «Je suis contente de ma partie compte tenu du vent vraiment violent ayant soufflé sur mes neuf premiers trous, déclare la joueuse du Paris Country Club. Je l’ai bien géré et je me suis battue jusqu’au bout pour tenir mon score. Mon putting a été performant ce qui me met en confiance car, ces derniers temps, ce secteur-là de mon jeu était un peu moins bien.»

Anaïs Meyssonnier aussi solide dans le vent

Anaïs Meyssonnier au championnat d'Europe des nations

Anaïs Meyssonnier a bien putté malgré un vent violent qui a souvent perturbé la "roule" et la trajectoire des balles.

Sa partenaire du PCC a assuré, elle aussi, dans le vent. Pourtant, la n°9 française n’a pas très bien commencé avec un double au 2 et un bogey au 5 : «J’avais du mal à évaluer la force du vent pour choisir mes clubs, indique-t-elle. Il y avait trois clubs d’écart par rapport à la reconnaissance. De plus, les premiers trous ne sont pas les plus simples.»

A + 3 au départ du 6, l’Arlésienne a réagi en plantant un coup de fer 8 à un mètre du drapeau du par 3 du 8.

Après deux pars (9 et 10), elle a rentré un putt de cinq mètres au 11 pour un deuxième birdie puis enchaîné sur trois pars avant un troisième birdie sur le par 5 du 15 touché en deux. Ayant remis son compteur à zéro, Anaïs Meyssonnier a malheureusement conclu par deux bogeys à cause d’un chip et deux putts au 16 et de trois putts au 17  : «Le vent a compliqué la lecture des pentes car, à la moindre rafale, la balle était déviée de sa trajectoire, affirme-t-elle. Je suis satisfaite de mon driving et de mon putting. J’ai bien chippé aussi. J’ai sauvé cinq pars sur six grâce à des chips-putts.»

Elle occupe, seule, la troisième place. 

Le premier tour masculin interrompu par la nuit

Si les quatre Français ont bouclé leur premier tour après six heures passées sur le parcours, cinq parties n’ont pas pu se terminer avant la nuit. Ces quinze joueurs reviendront donc, tôt demain matin, pour achever leurs derniers trous. Deux scores sous le par ont été enregistrés parmi tous les joueurs rentrés. 

Romain Langasque au championnat d'Europe des Nations.

Romain Langasque a concédé deux bogeys sur la fin et a terminé à + 3 ce premier tour..

Romain Langasque a établi le meilleur score (75) des tricolores. Le n°7 mondial a aligné huit pars d’affilée avant un premier bogey au 9. Il l’a effacé dès le 10 mais, il a pris trois putts au 11 et au 12.

A + 2, le Cabrienc a profité du par 5 du 15 pour redescendre à + 1. Mais, il a concédé deux bogeys sur ses trois derniers trous : «Je suis super content de mon golf en général, confie-t-il. C’est de bon augure pour la suite du tournoi.»

Pour son premier Championnat d’Europe des Nations, Adrien Pendaries a joué un coup de plus (76) que Romain Langasque. Le joueur de St-Nom a totalisé six bogeys et un eagle au 15. Après un énorme drive, il a déposé sa balle à sept mètres du trou grâce à un coup de fer 9 puis enquillé le putt : «Il y a beaucoup de points positifs dans ma partie, commente-t-il. J’ai bien tapé la balle tout au long de la journée. J’ai effectué de nombreux bons putts mais, peu d’entre eux sont tombés. J’ai vraiment produit un jeu consistant. Néanmoins, j’ai commis quelques erreurs qui m’ont valu des bogeys que j’aurais pu facilement éviter. Maintenant, je connais mieux le parcours. Je vais pouvoir limiter ce nombre d’erreurs et essayer de m’améliorer au fil des tours.»

Robin Roussel et Ugo Coussaud ont scoré 77. Demain, le vent ne devrait pas vraiment faiblir. Les Françaises et Français devront être très costauds mentalement et techniquement pour se maintenir dans le peloton de tête.

"Ils ont accompli une bonne entame, apprécie Renaud Gris, l'entraîneur de l'équipe de France messieurs. Leur jeu a été solide sur ce parcours très dur avec ses greens rapides, des drapeaux dans les pentes et le vent. Dans de telles conditions, les fautes de yardage viennent vite mais, ils n'en ont pas fait beaucoup. Il faut qu'ils affinent leurs décisions, se montrent patient et acceptent qu'un bon coup n'atteigne pas la cible visée. Je suis assez confiant pour la suite car ça joue bien."

Gérard Rancurel
Vidéos
toutes les vidéos
Un nouveau record mondial dans le Guiness book pour les pros français

Un nouveau record mondial dans le Guiness book pour les pros français

En marge de l'Open de España, le record du monde du « trou de golf joué le plus rapidement par une équipe de quatre joueurs » est tombé. Raphaël Jacquelin, Grégory Havret, Romain Wattel et Alexander Levy en sont les nouveaux détenteurs.

100e Open de France (ET) : Jérémy Gandon dans la cour des grands

100e Open de France (ET) : Jérémy Gandon dans la cour des grands

A seulement 19 ans, l'amateur Jérémy Gandon découvre le monde pro pour la centième édition de l'Open de France. Le joueur du RCF La Boulie, étudiant aux Etats-Unis, compte bien profiter de l'expérience.

Les enfants de "Mon Carnet Golf" rencontrent Darren Clarke

Les enfants de "Mon Carnet Golf" rencontrent Darren Clarke

Lors d'un clinic organisé pendant l'Open de France, les différentes classes participantes au projet "Mon Carnet Golf" ont fait plus ample connaissance avec la Ryder Cup et le capitaine de l'équipe européenne Darren Clarke.

Open de France (T1) : les réactions des Bleus

Open de France (T1) : les réactions des Bleus

Les déclarations des Tricolores après le premier tour de l'Open de France.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf