Internationaux d'Espagne Dames - Copa SM La Reina
CG Escorpion
Du 02 au 06 mars

Internationaux d’Espagne dames : Herbaut, Roussin-Bouchard et Salort en quarts

04/03/2016
Photo : Gérard Rancurel

Sur les huit Françaises ayant passé le cut, hier, quatre ont franchi le premier tour des match play et trois, le deuxième, en réalisant de belles performances comme celle de la joueuse de Valescure, "tombeuse" de l’Espagnole Luna Sobron Galmes.

Anyssia Herbaut aux Internationaux d'Espagne

<<<Le tableau des match play

Qualifiées in extremis, hier, en trentième et trente-et-unième position, Chloé Salort et Anyssia Herbaut étaient opposées à Mathilda Cappeliez et à l’Allemande Hester Henseleit, deuxièmes (143) à l’issue des deux tours de qualification.

Les deux joueuses du RCF La Boulie se sont imposées, la première au 20e trou et la seconde 2&1.

Chloé Salort aux Internationaux d'Espagne

Chloé Salort a livré deux beaux matches face à Mathilda Cappeliez et Natasha Fear pour atteindre les quarts des finale

Caddeyée par Ophélie Ragué, Chloé Salort est bien entrée dans son match face à la n°4 française puisqu’elle a mené 4 up au terme des neuf premiers trous. Mais, l’Eviannaise a comblé son retard petit à petit et a égalisé au 7 grâce à un putt de huit mètres. Chloé Salort a réagi en s’adjugeant le trou suivant mais, Mathilda Cappeliez est revenue à égalité à la faveur d’un nouveau birdie sur le 9.

Sur le premier trou de play off, elles ont partagé avec un par. Puis, sur le second, la Parisienne a conclu le match par un birdie.

Moins de trente minutes plus tard, elle s’est présentée au départ de son huitième de finale face à l’Espagnole Natasha Fear Augustina.

Chloé Salort a entamé les neuf derniers trous avec un léger retard (1 down) réduit à néant grâce à un par au 11. Mais, l’Espagnole s’est redonnée un peu d’air (2 up) en enchaînant un birdie (12) et un par (13).

Sur le par 5 du 14, la Française a planté un coup de wedge à un mètre du drapeau pour un birdie (1 down) puis elle a bénéficié d’un bogey de son adversaire pour égaliser au 17.

Tout s’est donc joué sur le dernier trou. Après un super drive, la Racingwoman a déposé un coup de fer 6 à deux mètres et enquillé le putt pour le birdie et la victoire : «Je suis trop contente mais, un peu fatiguée quand même, confie-t-elle. J’ai beaucoup mieux joué que lors des deux tours de stroke play dans tous les compartiments du jeu.»

Chloé Salort rencontrera l’Anglaise Sophie Lamb, demain matin, en quarts de finale.

Anyssia Herbaut plus détendue qu’en qualification

Trente-et-unième de la qualification, Anyssia Herbaut a donc hérité de l’Allemande Hester Henseleit en seizièmes de finale. Auteur de deux birdies et d’un par sur les trois premiers trous, la Racingwoman a pris le score à son compte (3 up). Mais, pas pour longtemps, car son adversaire a empoché le gain des trois suivants grâce à un birdie et deux bogeys de la Française. 

Anyssia Herbaut aux Internationaux d'Espagne

Beaucoup plus détendue qu'en qualification, Anyssia Herbaut a mieux joué et a gagné ses deux matches.

La rencontre s’est alors équilibrée entre les deux joueuses, passées "all square" au 9 (le 18 pour elles parties du 10). Le vent ayant forci, les conditions de jeu se sont durcies. Toujours "square" au départ du 4, Anyssia Herbaut a arrêté son attaque de green à deux mètres du trou et glissé le putt pour birdie (1 up). Elle a exécuté un coup identique au 7 pour doubler la mise (2 up) et l’emporter 2&1.

Ayant disposé d’un peu plus d’une heure pour déjeuner puis putter un peu, elle a rejoint Salomé Zasio au départ du 1 pour disputer leur huitième de finale. Et, comme dans le match précédent, Anyssia Herbaut a très bien démarré en alignant les pars et un birdie au 5 pour s’échapper (4 up après huit trous). La joueuse de Bondues a réduit l’écart grâce à un birdie au 9.

Mais, un "trois putts" au 10 lui a coûté le trou (4 down). La joueuse du RCF La Boulie a enchaîné par un birdie au 11 après un putt de 2,5m et un dernier sur le par 3 du 13 consécutif à un coup de fer 9 à un mètre : «Je suis très satisfaite, déclare Anyssia. J’ai beaucoup mieux joué qu’en stroke play. J’étais plus détendue. Je me suis mis moins de pression et, surtout, je n’ai pas commis d’erreurs. J’étais plus près des drapeaux.»

La Suédoise Linn Grant sera son adversaire des quarts de finale.

La belle performance de Pauline Roussin-Bouchard

Cinquième de la qualification avec un second tour sous le par (70), Pauline Roussin-Bouchard a produit un golf aussi performant, aujourd’hui, lors de ses deux matches.

Face à l’Irlandaise Maria Dunne (battue 3&2) en seizièmes de finale, le début de partie a été équilibrée puisque la Varoise a bouclé l’aller avec un avantage minimum (1 up).

Mais, sur le retour, elle a profité des par 5 pour creuser l’écart en rentrant des putts importants pour gagner les trous ou les partager.

Entre ses deux matches, elle a passé un peu de temps sur le putting-green et s’est détendue en écoutant de la musique.

Pauline Roussin-Bouchard aux Internationaux d'Espagne

Pauline Roussin-Bouchard a réalisé une superbe performance en huitièmes de finale en éliminant la n°8 mondiale.

Ayant partagé ses deux tours de stroke play avec l’Espagnole Luna Sobron Galmes (n°8 mondiale), elle l’a retrouvée, cet après-midi, en huitièmes de finale.

La présence, à ses côtés, de son amie Mathilde Claisse pour cette difficile confrontation a été d’une aide précieuse pour la joueuse de Valescure : «Tout s’est bien déroulé, reconnaît Pauline. J’étais très relax grâce à Mathilde car nous avons parlé entre chaque coup pour essayer de penser à autre chose.»

Même après ses quatre putts au 1 qui l’ont frustrée, la n°6 française n’a jamais perdu le fil ni surtout sa détermination face à cette redoutable adversaire.

L’écart n’a jamais dépassé 1 up pour l’une ou pour l’autre pendant dix-sept trous. Luna Sobron Galmes (1 down) est revenue à la hauteur de la Française grâce à un birdie au 16. Pauline Roussin-Bouchard a rentré un putt capital de 3,5m au 17 pour partager le trou.

A 128m du drapeau du 18, vent contre, l’attaque de green de la Provençale a pitché au fond du green, à vingt mètres du trou. Un coup d’adrénaline sans doute.

Mais, elle n’a pas tremblé pour glisser le putt de deux mètres pour le par alors que l’Espagnole en a pris trois : «Ce fut un match très dur car elle a bien tapé la balle et fait peu d’erreurs, ajoute Pauline. C’est aussi la raison pour laquelle je suis si heureuse.»

Une autre Espagnole expérimentée se présentera sur sa route, demain, en la personne de Silvia Banon Ibanez. Encore une gros match en perspective. Quoi de plus normal à ce stade du tournoi.

Migneaux, Laisné et Claisse battues au premier tour

Face à l'Espagnole Natasha Fear Augustina, Lauralie Migneaux s'est retrouvée 3 down après trois trous et trois birdies pour son adversaire. 4 down au 9, la joueuse du PCC n'a pas parvenue à combler suffisamment son retard pour semer le trouble dans l'esprit de la golfeuse ibérique : "J'ai réduit l'écart à 2 down mais, je n'ai pas réalisé assez de birdies pour l'inquiéter davantage."

Agathe Laisné a bien résisté contre Luna Sobron Galmes en début de match. La jeune Parisienne a bien putté et "boîté" un chip au 5 pour birdie. Elle a conservé un mince avantage (1 up) jusqu'au 8. Puis, la n°8 mondiale a réussi deux birdies consécutifs (9 et 10) puis un autre au 14 pour conforter son avance et mettre un terme à cette confrontation au 15.

Gérard Rancurel
Vidéos
L'Académie ffgolf : épisode 5

L'Académie ffgolf : épisode 5

Dans ce cinquième épisode de l'académie ffgolf :
- le sommet du backswing avec Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf
- le putt en descente avec Perrine Delacour, joueuse LPGA
- la séance fitness avec Joanna Klatten, joueuse LPGA

toutes les vidéos
Czech Masters : Les impressions de Michaël Lorenzo-Vera

Czech Masters : Les impressions de Michaël Lorenzo-Vera

Michaël Lorenzo-Vera livre ses impressions à la veille du premier tour du D+D Real Czech Masters.

L'Académie ffgolf : épisode 5

L'Académie ffgolf : épisode 5

Dans ce cinquième épisode de l'académie ffgolf :
- le sommet du backswing avec Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf
- le putt en descente avec Perrine Delacour, joueuse LPGA
- la séance fitness avec Joanna Klatten, joueuse LPGA

Jeux Olympiques : Karine Icher et Gwladys Nocera en préparation à l'INSEP

Jeux Olympiques : Karine Icher et Gwladys Nocera en préparation à l'INSEP

Les deux golfeuses olympiques à Rio, Karine Icher et Gwladys Nocera, étaient à l'INSEP mardi 2 août pour une préparation physique idéale avant les Jeux qui débutent pour elles dans quinze jours.

Championnat de France des Jeunes 2016 : le résumé des finales

Championnat de France des Jeunes 2016 : le résumé des finales

Les plus belles images et les réactions des finales du Championnat de France des Jeunes 2016 à Bondues.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf