Internationaux d'Espagne Dames - Copa SM La Reina
CG Escorpion
Du 02 au 06 mars

Internationaux d’Espagne dames : Marta Perez brise le rêve de Chloé Salort

06/03/2016
Photo : ffgolf

Auteur d’un fantastique début de partie (4 up après cinq trous), la jeune Racingwoman a encore mené 3 up à quatre trous de la fin avant d’être rejointe et dépassée par l’Espagnole, soutenue par un nombreux public, sur le dernier trou. Cruel.

Chloé Salort aux Internationaux d'Espagne

<<<Le tableau des match play

Si, en novembre dernier au moment de sa reprise après six mois très perturbés par une blessure récurrente au poignet survenue au British Girls, l’un de ses entraîneurs lui avait prédit qu’elle disputerait la finale des Internationaux d’Espagne, Chloé Salort ne l’aurait pas cru.

Et pourtant, la joueuse du RCF La Boulie a été tout près de réaliser le premier rêve de sa jeune carrière en remportant le tournoi à Valencia. Il s’en est fallu d’un putt ou d’un chip pour qu’elle ne succède au palmarès à Lucie André, victorieuse en 2007.

«Elle n’a rien a se reprocher sur cette finale, commente Mickaël Mahéo. Elle a très bien joué. Il ne lui a manqué qu’un tout petit peu d’expérience pour mieux gérer les derniers trous et de ne pas permettre à l’Espagnole de sortir la tête hors de l’eau.»

Face à la redoutable Marta Perez, finaliste du British Girls 2015 et membre de l’équipe européenne de la Junior Solheim Cup, licenciée au Campo de Golf El Saler, situé à quelques kilomètres de celui d’Escorpion, Chloé Salort a réalisé un début de finale exceptionnel avec deux birdies pleins d’autorité et trois pars pour mener 4 up après cinq trous.

3 up au départ du 15

Soutenue par un nombreux public valencian ponctuant tous ses coups par des encouragements, l’Espagnole a réduit l’écart sur la fin de l’aller en gagnant le 8 et le 9 (2 down). Elle s’est adjugé le 11 pour ramener le score à 1 down. Mais, la Parisienne n’a pas été déstabilisée par ce retour. Elle a continué à produire un jeu solide et a profité d’une ou deux erreurs de l’Ibérique pour prendre deux trous (13 et 14) et creuser à nouveau l’écart (3 up) : «Quand elle a perdu le 14, j’ai senti que Marta avait pris un coup au moral», indique l’entraîneur du Pôle France Girls. 

Chloé Salort aux Internationaux d'Espagne

Chloé Salort a mené tout au long de la finale avant d'être rejointe au 17 et de perdre sur le dernier trou.

Mais, portée par ses supporters, elle a trouvé les ressources mentales pour revenir, une nouvelle fois, au contact en empochant le gain du 15 et du 16 : «A 3 up et quatre trous à jouer, Chloé a loupé la délicate mise en jeu du 15, poursuit Mickaël Mahéo. Bien évidemment, il est plus facile de refaire le match mais, à ce moment là, un drive même moyen aurait suffi pour maintenir l’Espagnole à distance. Chloé a commis une petite erreur de jeunesse.»

Marta Perez a bénéficié d’un petit coup de pouce de la chance sur le 17 en enquillant une «ficelle» de dix mètres, sa balle arrivant très forte dans le trou faisant même une «fontaine». La racingwoman est restée concentrée sur ses routines mais, son putt de huit mètres est passé tout près.

«All square» au départ du 18, un par 4 de 350m vent contre avec un drapeau positionné au fond du green, le titre s’est joué sur un concours de chips, remporté par l’Espagnole.

«Chloé n’a aucun regret à avoir car elle n’a pas craqué, insiste l’entraîneur national. Un grand bravo pour sa finale.»

Très déçue mais aussi satisfaite

Chloé Salort a vécu la même cruelle mésaventure que l’Anglaise Sophie Lamb, éliminée par la Française en quarts de finale : «Cette défaite, après avoir mené durant toute la partie, est une grosse déception, confirme-t-elle. Contre une joueuse moins expérimentée que Marta, j’aurais sans doute gagné. Mais, elle est bien revenue et elle mérite sa victoire. Comme l’a dit Mickaël qui m’a bien aidé aujourd’hui, j’ai manqué d’expérience sur la fin. Puis, elle a été encouragée par le public. Je suis restée concentrée malgré les réflexions de certains spectateurs. J’ai aussi payé la fatigue des matches précédents avec deux play off et de trois journées avec des levers à 6 heures. Mais, globalement, c’est une belle reprise. Mon jeu se met en place et j’ai tenté des choses que je n’aurais pas osées il y a encore quelques semaines. Je n’ai pas eu peur. Je tire donc de précieux enseignements de cette compétition.»

Chloé Salort va récupérer de sa semaine valenciane avant de reprendre l’entraînement pour préparer les Internationaux de France juniors à Saint-Cloud.

 

Gérard Rancurel
Vidéos
La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

L'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Gregory Bourdy et Romain Wattel, vous révèle de sa base d'Arcangues ses secrets de petit jeu pour vous faciliter la vie autour et sur le green.

toutes les vidéos
Joburg Open (T1) : La réaction de Romain Langasque

Joburg Open (T1) : La réaction de Romain Langasque

Romain Langasque réagit après son 66 (-6) lors du premier tour du Joburg Open 2017.

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

L'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Gregory Bourdy et Romain Wattel, vous révèle de sa base d'Arcangues ses secrets de petit jeu pour vous faciliter la vie autour et sur le green.

Ein Bay Open (T1) - Alps Tour : la réaction de Julien Brun

Ein Bay Open (T1) - Alps Tour : la réaction de Julien Brun

Auteur d'une carte de 64 (-8) en Égypte pour débuter sa saison sur l'Alps Tour, Julien Brun revient sur ses toutes premières bonnes sensations de l'année.

Maybank Championship (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo-Vera

Maybank Championship (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo-Vera

Michaël Lorenzo-Vera réagit après son 69 (-3) lors du 4e tour du Maybank Championship 2017.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf