Internationaux d'Italie messieurs
IS Molas
Du 17 au 20 mars

Internationaux d’Italie messieurs : Ameil-Planchin et Veyret doivent terminer le travail

19/03/2016
Photo : Alexis Orloff et ffgolf

Les positions sont restées inchangées au sommet du leaderboard à Is Molas. Le Savoyard (204) devance toujours de deux coups le Picard et de trois l’Italien Guido Migliozzi. Coussaud, Schoeb et Trehet ont également passé le cut.

Arthur Ameil-Planchin et Victor Veyret aux Internationaux d'Italie

Quatre des cinq Français qualifiés pour le dernier tour ont bouclé leur partie avec un 70, le "french score" du jour, seul Victor Trehet jouant un coup de plus.

Réunis dans la dernière partie avec l’Italien Guido Migliozzi, Arthur Ameil-Planchin et Victor Veyret ont donc fini à - 2.

Leader depuis le premier jour, le Savoyard a conservé deux coups d’avance sur le Picard mais, il en a perdu un sur Guido Migliozzi (69), désormais à trois longueurs.

«Il va falloir être vigilant car, il joue très bien et il est caddeyé par un ancien pro du Tour, déclare Arthur Ameil-Planchin. Mais bon, à moi de produire un bon golf et à continuer à me faire plaisir sur le parcours. Je suis déjà très content de mes trois premiers tours. Maintenant, il faut conclure en beauté.»

Arthur Ameil-Planchin aux Internationaux d'Italie

Un peu moins relâché qu'au cours des deux tours précédents, Arthur Ameil-Planchin est quand même parvenu à signer sa troisième carte sous le par.

Pour prolonger d’une année la suprématie française sur ces Internationaux d’Italie et avec un doublé, ce serait encore plus spectaculaire.

Un peu plus tendu que les deux jours précédents, Arthur Ameil-Planchin a eu du mal à se relâcher en début de partie : «Je n’ai pas très bien drivé mais, j’ai quand même gardé ma balle sur la piste», précise-t-il. Il a profité du premier par 5 du parcours sarde pour empocher son premier birdie. Un bon coup de wedge à deux mètres lui a permis de débloquer son compteur.

Sur le par 5 suivant, son drive a atterri dans le rough de droite mais, il n’a pas hésité à taper un bois 3 pour tenter d’atteindre le green en deux. Il a manqué la cible et a dû exécuter un chip depuis le rough : «Un chip roulé d’école que j’ai mis à 1,5m et j’ai rentré le putt derrière», raconte-t-il. A - 2 après six trous, il a concédé son seul bogey au 16 à cause d’un «trois putts».

Passé en 35 à l’aller, le joueur d’Aix-les-Bains a enchaîné les pars jusqu’au 4. Puis, au départ du 5, il a opté pour un bois 3. Il a ensuite planté un coup de fer 9 à 1,5m derrière le drapeau qui, avec le backspin, est venu s’arrêter à cinq centimètres du trou pour un birdie donné : «J’ai raté quelques greens et je me suis parfois mis un peu loin des drapeaux, ajoute-t-il. Mais, j’ai vraiment commis très peu d’erreurs. Je suis resté calme et patient.»

Il devra l’être encore, demain, pour bien finir le travail.

Un moins bon putting pour Victor Veyret

Victor Veyret a débuté par trois pars. Puis, au départ du 13, il a expédié sa balle dans l’eau et concédé un bogey. Il s’est ensuite créé de nombreuses occasions de birdie entre 1,2m et quatre mètres mais, il n’en a concrétisé aucune : «J’ai moins bien putté que lors des deux premiers tours, reconnaît-il. Ma balle sortait souvent en push à cause d’un petit problème technique.»

Le pensionnaire du Pôle France messieurs a touché le green du par 5 du 1 en deux et pris deux putts pour un premier birdie remettant son compteur à zéro. Toujours pénalisé par son putting, il n’a pas pu saisir les occasions du 2 et du 4. Mais, sur le long par 3 du 7, il a "boîté" son chip : «Ça m’a fait du bien» apprécie Victor. Et, pour conclure sur une bonne note, il a glissé un putt de sept mètres pour birdie au 9 : «Le seul de la partie. Avec deux coups de retard sur Arthur, je conserve toutes mes chances. Tout peut encore se passer demain.» D’autant que le vent devrait s’inviter pour le dernier tour.

Un 70 aussi pour Coussaud et Schoeb

Ugo Coussaud aux Internationaux d'Italie

Très performant au chipping, Ugo Coussaud (70) n'a concédé aucun bogey aujourd'hui.

Grâce à une carte de 70 sans bogey, Ugo Coussaud a intégré le top 10 (214) : «J’ai bien chippé, assure l’Angoumoisin. J’ai réussi un sans-faute sur mes chips-putts, six sur six. Malheureusement, je n’ai pas mis un putt. Le plus long que j’ai rentré, mesurait 1,5m. C’est un problème récurrent depuis le début de la saison. J’ai eu du mal à lire les lignes sur les neuf premiers trous. Sur le retour, c’était mieux au niveau de la vitesse.»

Parti du 10, lui aussi, il a aligné neuf pars d’affilée avec, quand même, cinq occasions de birdie entre 1,5m et quatre mètres. Au 2, il a égaré son drive mais, il n’a pas hésité à tenter un coup de bois 3 en fade pour atteindre le green. A huit mètres du trou, il a putté deux fois pour un premier birdie (- 1).

Sur le trou d’après, sa mise en jeu au fer 4 a pitché à cinq centimètres du trou et sa balle s’est arrêtée à vingt pour un birdie donné. Le n°8 français a sauvé quelques pars sur les derniers trous pour demeurer à - 2.

Grégoire Schoeb a commencé par un birdie. Puis, comme ses partenaires d’entraînement, il n’est pas parvenu à concrétiser ses autres occasions (2, 3 et 7). Un putt solide de sept mètres au 10 lui a offert un deuxième birdie. Puis, il a touché le green du 15 en deux et ajouté un troisième birdie à sa carte (- 3).

Après avoir sauvé un bon par au 16, un mauvais drive au 18 lui a valu un bogey, le seul de sa partie, malgré un excellent putt, sa balle réalisant un 360° sans tomber.

Bien relancé par un score de - 3, hier, Victor Trehet a joué, une nouvelle fois, sous le par (71) pour franchir le cut d’un coup.

Les résultats des Français (cut à 223)

1. Arthur Ameil-Planchin 70 (204), 2. Victor Veyret 70 (206), 10. Ugo Coussaud 70 (214), 26. Grégoire Schoeb 70 (217), 54. Victor Trehet 71 (222).

Eliminé : Paul Bariteau 77 (229).

Gérard Rancurel
ffgolf TV
Gentlemen Sport Am : les footballeurs italiens s'imposent sur l'Albatros du Golf National

Gentlemen Sport Am : les footballeurs italiens s'imposent sur l'Albatros du Golf National

A quelques jours du début de l'Euro 2016, d'anciens footballeurs professionnels italiens et français se sont affrontés sur l'Albatros du Golf National. Dans un esprit de Ryder Cup, l'Italie est venu à bout de la France.

Les footballeurs pros italiens s'imposent au Golf National

Les footballeurs pros italiens s'imposent au Golf National

A quelques jours du début de l'Euro 2016, d'anciens footballeurs professionnels italiens et français se sont affrontés sur l'Albatros du Golf National. Dans un esprit de Ryder Cup, l'Italie est venu à bout de la France.

Fitness avec Joanna Klatten session 3

Fitness avec Joanna Klatten session 3

Trois nouveaux exercices pour développer le haut et le bas du corps ainsi que la chaîne abdominale grâce à notre joueuse LPGA Joanna Klatten.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf