Internationaux du Portugal messieurs
Montado Hotel & Golf Resort
Du 10 au 13 fév

86e Internationaux du Portugal messieurs : Edgar Catherine dans le top 10

11/02/2016
Photo : Alexis Orloff / ffgolf

Auteur d’un 71, le pensionnaire du Pôle France messieurs a été l’un des deux Français avec Ludovic Dunand à scorer sous le par lors du deuxième tour. Margolis (74) et Fuchs  (78) ont rétrogradé, Naveau et Trehet se sont relancés.

Edgar Catherine aux Internationaux du Portugal

N’ayant plus disputé de compétition depuis le Grand Prix d’Aix-en-Provence en septembre dernier à cause d’une blessure au poignet, Edgar Catherine retrouve petit à petit ses repères sur le parcours.

Parti du 10 aujourd’hui, l’Aixois a bien commencé en réussissant deux birdies et six pars sur ses huit premiers trous avant un double sur le 18 : «J’ai expédié mon attaque de green dans l’eau alors que le green mesure trente mètres de large», rage-t-il.

Revenu dans le par, il a pris le green du par 5 du 2 en deux et a rentré le putt pour birdie (- 1). Un mauvais coup de fer au 4 et un putt d‘1,5m raté lui ont coûté un bogey. Mais, sur le second par 5 de l’aller du parcours du Montado Golf Resort, Edgar Catherine a tapé un superbe coup de fer 3 pour atteindre le green. A cinq mètres du trou, il a glissé son putt pour eagle (- 2).

Malheureusement, un chip moyen sur son dernier trou lui a laissé un putt d‘1,2m en descente pour le par. Sa balle a effectué le tour du trou sans tomber : «Le jeu n’était pas meilleur qu’hier, ajoute-t-il. Mais, si je produit un golf correct et que je ne retiens pas mes coups, je peux encore gagner.»

Le pensionnaire du Pôle France messieurs compte, quand même, huit coups de retard sur l’Italien Guido Migliozzi (135), septième du Costa Brava Winter Camp.

Paul Margolis aux Internationaux du Portugal

Paul Margolis a commis quelques erreurs stratégiques qui lui ont coûté quelques points et onze places.

Plus d’erreurs pour Paul Margolis

Paul Margolis (74) a perdu un peu plus de dix places (18e à 144). Un double dès son deuxième trou a un peu plombé sa partie : «J’ai voulu attaquer le green de ce par 5 en deux mais, j’ai mis mon deuxième coup dans l’eau, précise le Cannois. Après un coup de wedge, j’ai pris trois putts.» Un bogey au 6 a porté son score à + 3 mais, un birdie sur le trou suivant l’a ramené à + 2.

Passé en 38, il a concédé deux bogeys sur son retour mais, il les a effacés grâce à deux birdies sur le 12 et le 17 : «Mon jeu était identique à celui d’hier mais, j’ai commis plus d’erreurs stratégiques, poursuit-il. En revanche, j’ai réalisé deux birdies sur des par 5 ce que je n’étais pas parvenu à faire au premier tour.»

Alexandre Fuchs sans réussite

Septième ex aequo avec Paul Margolis, Alexandre Fuchs a manqué de réussite tout au long de sa journée et ce, dès le 1, où il a pris trois putts à quatre mètres. Il a enchaîné sur un double stupide avant un nouveau bogey au 6 (+ 4). Deux nouveaux bogeys sur le retour ont fait enflé son score (78) : «J’ai essayé de réagir après ma mauvaise entame mais, je n’ai pas concrétisé mes nombreuses occasions à moins de cinq mètres, explique le joueur de Saint-Donat. Je suis assez déçu mais, ma motivation demeure intacte pour demain. J’ai l’ambition de signer une bonne carte. Je reste confiant. Il ne me reste qu’à régler mon wedging et mon putting, et tout ira bien. Je dispose de deux tours pour aller chercher une belle place.»

Il lui faudra, avant tout, intégrer le top 40 demain dont il n’est séparé que par un coup pour se qualifier pour le dernier tour de samedi.

Trois birdies d’affilée pour Ludovic Dunand 

Ludovic Dunand

Ludovic Dunand s'est bien relancé en signant une carte de 71 comportant une belle série de trois birdies consécutifs.

Quarante-et-unième après son 74 d’hier, Ludovic Dunand s’est bien relancé grâce à un 71. A + 2 après six trous avec un «trois putts» au 15, le joueur de St-Germain-les-Corbeil a rentré un bon putt de cinq mètres au 16 pour boucler son aller en 37.

Puis, il s’est déchaîné au début de son retour en alignant trois birdies en quatre trous : «Je me sentais bien, je venais d’enlever mon pull», plaisante-t-il. Sur le par 5 du 2, son bois 5 en draw a contourné l’obstacle d’eau («à la Bubba», dit-il) pour s’arrêter au bord du green. Il a choisi de putter et a enquillé son second putt.

De nouveau dans le par, il a planté un coup de fer 8 (son arme maîtresse au 3 et au 4) à 1,3m du drapeau. La balle a roulé un peu mais, il a rentré le putt de deux mètres (- 1). Sur le par 4 suivant, son drive a atterri dans un bunker de fairway. Il a choisi son fer 8 pour tenter une balle basse contre le vent. Une option gagnante puisqu’il l’a déposée à 2,5m du trou pour un troisième birdie d’affilée (- 2).

Un nouveau coup de fer 8 à 1,5m au 5 lui a donné l’opportunité du poursuivre la série mais, cette fois, le putt n’est pas tombé. Une «gratte» sur son chip du 7 alors qu’il se trouvait au bord du green l’a privé d’un possible birdie. Un «trois putts» au 8 à dix mètres lui a valu un dernier bogey : «Je suis content car j’ai touché seize greens en régulation, apprécie-t-il. Mon putting a manqué de régularité. J’ai été court dans la ligne à plusieurs reprises.»

Gabriel Naveau (72 avec deux birdies et deux bogeys) et Victor Trehet (73) ont franchi la «cut line». Ils devront conserver leur place dans le top 40 pour continuer le tournoi samedi.  Les cinq autres Français vont devoir batailler pour les rejoindre.

Les résultats des Français

10. Edgar Catherine 71 (143), 18. Paul Margolis 74 (144), 24. Ludovic Dunand 71 (145), 36. Gabriel Naveau 72 et Victor Trehet 73 (147), 43. Alexandre Fuchs 78 (148), 52. Sébastien Gandon 74 (149), 86. Arthur Ameil-Planchin 73 et Dimitri Mary 76 (154), 109. Clément Charmasson 81 (159).

 

Gérard Rancurel
Vidéos
toutes les vidéos
Un nouveau record mondial dans le Guiness book pour les pros français

Un nouveau record mondial dans le Guiness book pour les pros français

En marge de l'Open de España, le record du monde du « trou de golf joué le plus rapidement par une équipe de quatre joueurs » est tombé. Raphaël Jacquelin, Grégory Havret, Romain Wattel et Alexander Levy en sont les nouveaux détenteurs.

100e Open de France (ET) : Jérémy Gandon dans la cour des grands

100e Open de France (ET) : Jérémy Gandon dans la cour des grands

A seulement 19 ans, l'amateur Jérémy Gandon découvre le monde pro pour la centième édition de l'Open de France. Le joueur du RCF La Boulie, étudiant aux Etats-Unis, compte bien profiter de l'expérience.

Les enfants de "Mon Carnet Golf" rencontrent Darren Clarke

Les enfants de "Mon Carnet Golf" rencontrent Darren Clarke

Lors d'un clinic organisé pendant l'Open de France, les différentes classes participantes au projet "Mon Carnet Golf" ont fait plus ample connaissance avec la Ryder Cup et le capitaine de l'équipe européenne Darren Clarke.

Open de France (T1) : les réactions des Bleus

Open de France (T1) : les réactions des Bleus

Les déclarations des Tricolores après le premier tour de l'Open de France.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf