Internationaux du Portugal messieurs
Montado Hotel & Golf Resort
Du 10 au 13 fév

86e Internationaux du Portugal messieurs : cinq Français passent le cut

12/02/2016
Photo : Alexis Orloff / ffgolf

Edgar Catherine, Paul Margolis, Ludovic Dunand, Sébastien Gandon et Victor Trehet joueront le dernier tour, demain. Seul l’Aixois (6e à 212) peut encore prétendre à une place sur le podium.

Edgar Catherine aux Internationaux du Portugal

Sur les dix Français, engagés dans ce premier tournoi inscrit au calendrier international messieurs, la moitié s’est qualifiée pour le dernier tour en se classant dans le top 40.

Pour Gabriel Naveau, Arthur Ameil-Planchin, Dimitri Mary, Alexandre Fuchs et Clément Charmasson, la compétition a pris fin à l’issue du troisième tour.

Edgar Catherine progresse tour après tour

Privé de tournoi depuis le mois de septembre, Edgar Catherine améliore ses scores à chaque tour. Après un 72 mercredi pour sa reprise, un 71 hier, l’Aixois a joué 69, aujourd’hui en totalisant cinq birdies et deux bogeys.

Parti du 10, l’élève d’Alain Alberti a ouvert son compteur à birdie dès son troisième trou en rentrant un putt de 2,5m. Sur le 14, il a expédié son attaque de green dans un bunker et a «gratté» sa sortie, se laissant un chip injouable derrière ce qui lui a valu un bogey.

«A partir du 15, j’ai commencé à souffrir du dos, assure l’Aixois. Je ne pouvais plus taper à fond mais, je me suis adapté à la situation.» Un «trois putts» au 15 l’a privé d’un possible birdie sur ce par 5. Mais, il n’en a pris que deux à cinq mètres sur le par 5 suivant (le 17) avant de boucler son aller par un autre birdie grâce à une mise en jeu à 3,5m du drapeau (- 2).

Le Provençal a enchaîné sur un troisième birdie consécutif au 1 en enquillant un putt de sept mètres. Mais, un drive égaré au 4 l’a obligé à se recentrer et il a perdu un coup (- 2). Il a profité du dernier par 5 pour effacer ce bogey par un ultime birdie au 7, touché en deux : «J’ai mieux joué aujourd’hui, affirme-t-il. Mais, je peux mieux faire largement mieux. J’ai beaucoup moins retenu mes coups.»

Sixième (212, - 4) à quatre coups du podium, il peut encore prétendre monter sur le podium comme l’an dernier à condition de scorer encore plus bas qu’aujourd’hui. Toujours leader, l’italien Guido Migliozzi (205) possède deux coups d’avance sur son compatriote, Andrea Saracino, et trois sur le Gallois Owen Edwards.

Paul Margolis aux Internationaux du Portugal

Paul Margolis a bénéficié d'un jeu plus performant qu'hier pour se maintenir dans le top 20.

Paul Margolis content de passer le cut

Paul Margolis n’a pas bien commencé puisqu’il a concédé deux bogeys sur ses quatre premiers trous. Mais, le Cannois a exécuté un très bon coup de bois 3 (240m) au 15 pour atteindre le green en deux et s’offrir son premier birdie, suivi d’un deuxième au 16 grâce à un coup de wedge à deux mètres.

Revenu dans le par, le pensionnaire du Pôle France Boys a mis, comme hier, son deuxième coup dans l’eau sur le par 5 du 2 : «Heureusement, j’ai planté mon coup de wedge à quarante centimètres pour sauver le bogey», précise-t-il. Un nouveau bogey au 3 a ramené son score à + 2. Mais, comme sur l’aller, il a réagi en ajoutant deux birdies à sa carte. Au 6, son coup de fer 9 s’est arrêté à 2,5m du trou et il a glissé le putt. Puis, il a touché le green du 7 en deux avec un coup de fer 4. Il a putté à trois mètres pour l’eagle mais, sa balle est restée courte dans la ligne. De nouveau dans le par, il n’y est pas resté à cause d’un bogey au 8 : «Je suis assez satisfait de ma partie et surtout de passer le cut, ajoute-t-il. J’ai commis moins d’erreurs stratégiques qu’au deuxième tour. J’ai produit un meilleur golf mais, quelques fautes m’ont coûté des bogeys.»

Avec un total de 217 (+ 1), Paul Margolis occupe la vingtième place.

Une journée difficile pour Ludovic Dunand

Ludovic Dunand a vécu un troisième tour compliqué notamment sur le retour avec deux doubles. Mais, sa partie s’est mal engagée avec une mise en jeu en hook hors limites. Heureusement, il a évité le pire en rentrant un putt de quatre mètres en descente pour le bogey. Le joueur de St-Germain-les-Corbeil a poursuivi par cinq pars avant un birdie au 7, atteint en deux coups. Il est passé en 37 (+ 1) après un «trois putts» au 9. 

Un nouveau hook au départ du 11 l’a contraint à se recentrer et il a pris trois putts pour un double (+ 3). Il a enquillé un putt de quatre mètres au 12 pour revenir à + 2. Mais, au 14, son coup de bois 3 a terminé dans les arbres : «J’ai pu les passer mais, mon coup a été trop court et ma balle a atterri dans un bunker, raconte-t-il. Après ma sortie, j’ai pris trois putts à trois mètres.»

A + 4, Ludovic Dunand n’a pas concrétisé deux bonnes occasions au 15 et au 16. Un chip-putt au 17 lui a permis de grappiller un point au parcours portugais. Il aurait même pu en cueillir un autre au 18 mais, son putt pour birdie n’est pas tombé : «La journée a été difficile car j’ai donné trop de points au parcours», regrette-t-il. 

Sébastien Gandon aux Internationaux du Portugal

Sébastien Gandon s'est accroché du début à la fin de sa partie pour signer une carte dans le par et passer le cut.

Gandon et Trehet ont bataillé pour se qualifier

Sébastien Gandon a bataillé pour se qualifier pour le dernier tour, tout comme Victor Trehet. Le Racingman a multiplié les pars (16), réussi un birdie et concédé un bogey : «J’ai vraiment serré le jeu et je me suis accroché du début à la fin, déclare-t-il. Je sens que mon jeu s’améliore. Je vais pouvoir jouer plus relâché et plus agressif, demain, pour gagner quelques places.»

Très bien parti (- 2 après sept trous) et toujours au même score après douze trous, Victor Trehet a anéanti tous ses efforts en prenant un quadruple sur le 13. Un bogey sur le par 5 du 15 l’a mis en danger mais, un quatrième birdie au 17 lui a permis de rejoindre les quatre autres Français au sein du top 40.

Les résultats des Français (cut à 221, + 5)

6. Edgar Catherine 69 (212), 20. Paul Margolis 73 (217), 36. Ludovic Dunand 75 (220), 39. Sébastien Gandon 72 et Victor Trehet 74 (221)

Eliminés : Gabriel Naveau 78 (225), Dimitri Mary 76 et Alexandre Fuchs 82 (230), Clément Charmasson 72 et Arthur Ameil-Planchin 77 (231).

Gérard Rancurel
Vidéos
toutes les vidéos
Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Vainqueur à -19 aux dépens de Ross Fisher après deux trous de playoff, Alexander Levy signe en Allemagne sa troisième victoire sur le Tour européen.

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

La réaction d'Alexander Levy après son 36e trou dans le par samedi.

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy est leader en Allemagne avec un total de -17 et six coups d'avance après 35 trous !

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Gérez la transition entre montée et descente comme un champion avec les conseils de Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf