Internationaux du Portugal messieurs
Montado Hotel & Golf Resort
Du 10 au 13 fév

86e Internationaux du Portugal messieurs : la bonne rentrée d’Edgar Catherine

13/02/2016
Photo : Alexis Orloff / ffgolf

Troisième en 2015, le pensionnaire du Pôle France messieurs s’est classé quatrième avec un total de 284. Un bon résultat pour son tournoi de reprise après une longue interruption. Paul Margolis (289) a conservé sa place dans le top 20.

Edgar Catherine aux Internationaux du Portugal

Les quarante-cinq joueurs, qualifiés pour le dernier tour de ces Internationaux du Portugal, ont joué sous la pluie et parfois même de fortes averses assorties de rafales de vent.

Dans de telles conditions, le manque de compétition a été un handicap pour Edgar Catherine, revenu après plus de quatre mois sans tournoi à cause d’une blessure au poignet : « J’ai vraiment très mal joué aujourd’hui, reconnaît l’Aixois. Je n’ai pas mis un coup mais, je me suis accroché. Il faut que je travaille car je n’ai pas le même jeu à l’entraînement qu’en compétition. »

Une quatrième place pour la reprise d’Edgar Catherine

Le pensionnaire du Pôle France messieurs a sauvé son par au 1 grâce à un wedge-putt. Au bord du green du par 5 du 2 en trois coups, il a préféré putté mais a raté son deuxième putt d‘1,5m pour le par (+ 1).

Une mise en jeu à cinq mètres du drapeau sur le par 3 suivant lui a permis d’effacer son premier bogey. Mais, sur le second par 5 de l’aller, il a putté trois fois après une sortie de bunker (+ 1).

Le Provençal a enchaîné cinq pars d’affilée avant un bogey au 13 à cause d’un très mauvais coup de fer. Mais, il a réagi sur les deux derniers par 5 du parcours du Montado Golf Resort en rentrant 2,5m au 15 et 3,5m au 17 pour deux birdies ramenant son score dans le par. Ce 72 (pour un total de 284) lui a offert la quatrième place, à dix coups du vainqueur, l’Italien Guido Migliozzi qui a devancé son compatriote Andrea Saracino de deux longueurs.

« Pour une reprise, cette quatrième place est encourageante, assure Edgar. Mais, c’est dommage de ne pas avoir produit le même golf aujourd’hui que lors des deux tours précédents.»

Paul Margolis aux Internationaux du Portugal

Avec un putting un peu plus performant, aujourd'hui, Paul Margolis aurait pu prétendre au top 10.

Trois fois trois putts pour Paul Margolis

Tout au long de la semaine, Paul Margolis a éprouvé des difficultés sur les greens portugais : « Je n’ai pas trouvé la bonne vitesse car il y a beaucoup de mousse sur ces greens », précise-t-il. Pourtant, le jeune Cannois a bien débuté en plantant un coup de wedge à trente centimètres du trou sur son premier trou. Mais, il a pris trois putts au 3 et au 4 (+ 1). Il a remis son compteur à zéro à la faveur d’un birdie au 5 grâce à un coup de fer 5 à trois mètres du drapeau et un putt.

Puis, l’Azuréen a profité du par 5 du 7 pour repasser sous le par (- 2). Après un très bon drive, il a touché le green en deux grâce à un coup de fer 6 à quatre mètres et rentré le putt pour eagle.

Passé en 35 après un nouveau bogey au 9, Paul Margolis a aligné les pars sur le retour, sauf sur le 14 à cause d’un troisième «trois putts».

Sur le par 5 du 15, il a sauvé un bon par après avoir expédié sa mise en jeu dans l’eau : « J’ai enchaîné coup de fer 6 et putt, indique-t-il. J’ai mieux tapé que les trois jours précédents mais, en revanche, j’ai moins bien putté. »

Sébastien Gandon sans réussite au putting 

Sébastien Gandon aux Internationaux du Portugal

Sébastien Gandon va devoir s'entraîner beaucoup pour aborder les Internationaux d'Espagne dans de meilleures conditions.

Sébastien Gandon a bien joué pendant onze trous mais, il n’a pas été récompensé de sa régularité car aucun putt n’est tombé. A + 1 au départ de son douzième trou, il a concédé trois bogeys : « J’ai commencé à galérer car il s’est mis à pleuvoir fort, affirme le Valentinois. Au 3, je n’ai pas eu de chance car, au moment où je m’apprêtais à taper mon deuxième coup, ma balle a bougé et j’ai fait une «capone» de quatre mètres. »

Le Racingman a signé une dernière carte de 76 et s’est classé quarante-troisième (297), un coup devant Victor Trehet et deux devant Ludovic Dunand.

« C’est plutôt encourageant de passer le cut sans être bien dans le jeu, ajoute Sébastien Gandon. Il faut que j’arrête de jouer en dedans et que je m’entraîne beaucoup pour être plus performant à l’occasion des Internationaux d’Espagne (du 2 au 6 mars à Séville). »

Dans le par après sept trous et + 2 au terme de son aller, Ludovic Dunand a vécu un enchaînement cauchemardesque du 4 au 6 avec un double et deux triples consécutifs à une balle perdue, un recovery et un hors limites, le tout sous une grosse averse.

Les résultats des Français

4. Edgar Catherine 72 (284), 20. Paul Margolis 72 (289), 43. Sébastien Gandon 76 (297), 44. Victor Trehet 77 (298), 45. Ludovic Dunand 82 (302).

Gérard Rancurel
Vidéos
toutes les vidéos
Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Vainqueur à -19 aux dépens de Ross Fisher après deux trous de playoff, Alexander Levy signe en Allemagne sa troisième victoire sur le Tour européen.

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

La réaction d'Alexander Levy après son 36e trou dans le par samedi.

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy est leader en Allemagne avec un total de -17 et six coups d'avance après 35 trous !

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Gérez la transition entre montée et descente comme un champion avec les conseils de Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf