Internationaux de France U18 Garçons - Trophée Michel Carlhian
Granville
Du 13 au 17 avr

Internationaux de France U18 garçons : Antoine Kuoch remporte la qualification

14/04/2017
Photo : Alexis Orloff et Gérard Rancurel

Auteur du meilleur score du premier tour, le joueur de Bussy a récidivé, aujourd’hui, avec un nouveau 67. Pierre Pineau (2e) et Théo Berger (3e) le suivent à deux et trois coups pour un triplé français. Ils seront seize en seizièmes de finale. Une douzaine disputera la Consolante.

Antoine Kuoch aux Internationaux de France U18

Après une longue période difficile, Antoine Kuoch revient petit à petit à son meilleur niveau. Il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas enchaîné deux cartes de 67 d’affilée et sa victoire dans cette qualification des Internationaux de France U18 va lui redonner la confiance perdue depuis quelque temps : «Ça fait du bien de rejouer comme ça, confie-t-il. Je me suis montré patient en début de partie. L’aller est plus facile que le retour. J’en ai profité. Je suis satisfait de tous les compartiments de mon jeu.»

Le joueur de Bussy a commencé par un birdie sur le par 5 du 1 en touchant le green en deux et en prenant deux putts à sept mètres. Sur les trous suivants, il a sauvé ses pars grâce à de bons putts de retour et un chip-putt sur le 4.

Puis, Antoine Kuoch a aligné trois birdies consécutifs à la fin de l’aller. Au 7 et au 8, il a rentré deux putts de trois mètres après des coups de wedge. Sur le par 5 du 9, il a atteint le green en deux et putté deux fois.

Passé en 33 (- 4), il a concédé son seul bogey de la partie au 11 après un mauvais recentrage. Sa balle a atterri sur le green du 12 : «Il me restait encore un fer 5 pour le green, précise-t-il. J’ai mis mon troisième coup dans un bunker et raté le putt de trois mètres après ma sortie.»

Il a évité un second bogey au 12 en enchaînant un chip et un putt. Puis, il a glissé un putt de deux mètres pour le par au 13. 

Au 14, Antoine Kuoch a glissé un putt de quatre mètres pour le birdie après être reste court sur le premier. Et, au 15, il en a enquillé un autre à la même distance : «Je n’ai jamais été performant à la Carlhian, ajoute-t-il. Mon meilleur résultat est un huitième de finale.» Sur la dynamique de cette qualification, il aimerait bien aller un peu plus loin cette année à Granville.

Equipe de France 1 à Granville

Clément Charmasson, Pierre Pineau et Dimitri Mary ont remporté la coupe des Nations avec un score de 277.

Pierre Pineau aime bien le match play

Plus efficace au chipping et au putting, aujourd’hui, Pierre Pineau a renouvelé son score du premier tour (68) et il s’est classé deuxième à deux coups d’Antoine Kuoch.

Parti du 10, il a loupé le green et malgré un bon chip à deux mètres du trou, il n’a pas pu échapper au bogey. Au 13, il a rentré une "ficelle" de treize mètres pour son premier birdie et remettre son compteur à zéro.

Sur le par 5 du 14, son deuxième coup s’est arrêté au bord du green et il a placé son chip au drapeau. Auteur d’un double au 16, hier, il a pris sa revanche sur ce trou en réussissant un birdie grâce à un bon coup de fer 9 et un putt de quatre mètres (- 2).

Il aurait pu continuer sur sa lancée sur le par 5 du 1 touché en deux mais, il a pris trois putts à neuf mètres. Un coup de wedge donné au 3 lui a offert son quatrième birdie en neuf trous. Il n’a pas tremblé pour glisser deux putts de deux mètres pour le par au 5 et au 7. Au 9, le dernier par 5, son deuxième coup a fini dans un bunker de green. Après une sortie à quatre mètres, le Sullylois a enquillé le putt pour le birdie et un score de 68 : «J’ai moins bien tapé la balle, aujourd’hui, mais, j’ai mieux chippé et putté, indique-t-il. Demain, c’est un nouveau tournoi qui débute dans une formule que j’aime bien.»

Théo Berger complète le podium de la qualification

Théo Berger aux Internationaux de France U18

Un eagle sur son dixième trou a bien relancé Théo Berger après une entame délicate.

Deuxième ex aequo à l’issue du premier tour, Théo Berger a perdu une place après le - 3 ayant sanctionné sa deuxième journée : «Ce fut un peu compliqué au début car il y avait un peu plus de vent que la veille, déclare le joueur de Palmola. Je me suis mis un peu dans le rouge car mon putting n’était pas présent. Mais, sur le retour, j’ai très bien wedgé et mieux putté. Ça m’a fait du bien.»

Le Toulousain a entamé sa partie par un bogey à cause d’une attaque de green n’ayant pas atteint la cible, suivie de deux chips et d’un putt. Un chip d’une trentaine de mètres donné au 14 l’a remis dans le par. Au départ du 18, il a expédié sa mise en jeu dans un bunker de fairway, situé à soixante mètres du green. Il est parvenu à mettre sa balle sur le green mais, a pris trois putts à quinze mètres.

Repassé au-dessus du par (+ 1), Théo Berger a planté un coup de fer 6 à trois mètres du drapeau du 1 et rentré le putt pour l’eagle : «Ça m’a détendu et bien remis dedans», avoue-t-il. Une "virgule" sur son chip du 3 l’a privé d’un birdie. Un peu loin des drapeaux du 2 au 6, il ne s’est pas créé de véritables occasions. Mais, il a su rester patient et elles sont venues sur la fin de son retour.

Il a converti celles du 7 et du 8 en birdie grâce à un coup de wedge à deux mètres et un chip à un mètre du trou (69).

Trois autres Français ont bouclé leur qualification dans le top 10 : Andrea Milazzo (6e à 139), Thomas Boulanger et Thomas Burou (9e à 140).

Avec un cut à 143 (- 1), il y aura donc seize Français en seizièmes de finale, demain, Antoine Auboin (69 aujourd’hui) et Clément Charmasson (72) s’étant qualifiés au départage sur la seconde carte. Ils rencontreront Théo Berger et Antoine Kuoch au premier tour des match play. Deux autres seizièmes de finale mettront aux prises des Français : Andrea Milazzo à Gabriel Naveau et Thomas Burou à Henri Renouard.

Gérard Rancurel
Vidéos
One Year to Go : le résumé

One Year to Go : le résumé

Retour sur les deux jours de célébration du One Year to Go avec les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk.

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

L'Académie fitness développe votre physique de golfeur avec les conseils et exercices de Justine Dreher, joueuse du LET, accompagnée de Thomas Brégeon, coordinateur fédéral de la préparation physique. Dans ce sixième épisode, travaillez votre transfert de poids.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
One Year to Go : le résumé

One Year to Go : le résumé

Retour sur les deux jours de célébration du One Year to Go avec les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk.

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

L'Académie fitness développe votre physique de golfeur avec les conseils et exercices de Justine Dreher, joueuse du LET, accompagnée de Thomas Brégeon, coordinateur fédéral de la préparation physique. Dans ce sixième épisode, travaillez votre transfert de poids.

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

Les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk, dans les pas d'Arnold Palmer et en swing au 1er étage de la Tour Eiffel ! La Ryder Cup n'a jamais été aussi proche.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf