69 Avianca Colombia Open (PGA Tour LA) : Louis Cohen-Boyer, le rêve américain

24/02/2016
Photo : DR

Fraîchement diplômé de la Wichita State University (Kansas), le Parisien Louis Cohen-Boyer lance sa carrière professionnelle à partir de jeudi en Colombie, sur le Circuit satellite du PGA Tour, le PGA Tour Latinoamerica. Portrait. 

A 23 ans, Louis Cohen-Boyer débute sa carrière professionnelle en Colombie, sur le PGA Tour Latinoamérica

<<< Les départs du premier tour

Il fourbit ses armes. Patiemment. A vingt-quatre heures de ses grands débuts sur le PGA Tour Latinoamerica, Louis Cohen-Boyer, 23 ans depuis le 25 décembre, se sent prêt. Il y a un peu moins d’un mois, à Buenos Aires (Argentine), le Parisien a obtenu son droit de jeu sur ce Circuit satellite du tout puissant PGA Tour. Durant quatre tours, celui qui est passé professionnel le 1er janvier 2016 a trusté les premières places de ces Cartes, terminant sur la deuxième marche du podium, à deux coups derrière le vainqueur, le Brésilien Rodrigo Lee. Une sacrée performance qui lui assure de jouer les six premiers tournois de la saison 2016 qui débute ce jeudi en Colombie, au Club Campestre de Medellin. Avant un re-ranking prévu juste après où les 110 premiers seront conservés pour le reste de la saison. 

62 Américains au départ
« Le parcours est très bien préparé, explique le Racingman. Les greens sont très bons et avec de la pente, ce qui rend le placement de la balle très important sur les deuxièmes coups. Trois ou quatre pars 5 sont touchables donc il y a des birdies à faire. La difficulté vient du fait que le parcours est en élévation et les distances sont complètement différentes. »
144 joueurs issus de 25 pays sont engagés. Les Américains, au nombre de 62, et les Colombiens, 27 au départ, constituent la majorité du champ. On y retrouve également des Mexicains (11), des Canadiens (4) et donc un Français. Le niveau est très relevé comme en témoigne la présence de trois anciens vainqueurs sur le Web.com Tour, la deuxième division US. 

Jouer d'abord contre le parcours
« Le champ est l’un des meilleurs de l’année car il n’y a pas de tournoi du Web.com Tour au programme cette semaine, souligne Louis Cohen-Boyer. Ce qui m’importe peu finalement car j’ai tendance à jouer d’abord contre le parcours. Cela veut dire que tous les coups seront importants. J’ai joué les parties de reconnaissances avec deux membres du Web.com Tour et j’ai vite compris que le golf au niveau professionnel est plus basé sur la performance qu’autre chose. Ce qui est sûr, c’est que je ne prends pas ce tournoi comme un tour de chauffe. Il y a un parcours de golf à jouer et je ne me soucie pas des autres... »

Avec Levy, Sordet et Brun
Notre homme sait ce qu’il veut. Il en a toujours été ainsi. Champion de France amateur en 2006, il intègre à l’âge de 13 ans un Pole Espoirs tout en poursuivant ses études sur Paris. Quand ses parents déménagent dans le sud de la France, il rejoint le Pole France d’Antibes (06). Là, en Première puis en Terminale, il côtoie des garçons comme Alexander Levy, Julien Sordet ou encore Julien Brun. Après l’obtention d’un Bac, il reste six mois en « stand-by » avant de trouver une université aux Etats-Unis. Il est recruté par la Wichita State University (Kansas). Avec une bourse à 100 % qui couvre à la fois ses études et ses déplacements golfiques.
« En côtoyant des joueurs comme Alexander Levy, je savais que je n’avais pas le niveau pour passer tout de suite professionnel, analyse-t-il. Je ne voulais pas non plus arrêter mes études après le Bac. Les Etats-Unis devenaient donc complètement logiques dans mon esprit. J’ai suivi deux Bachelors en Business International et Marketing et j’ai décroché mon diplôme en décembre 2015. »

Le coach de Jordan Spieth
Porté par des résultats probants lors des Cartes d’accession, Louis Cohen-Boyer peut aussi compter sur le soutien infaillible d’un staff composé uniquement d’Américains et au sein duquel on retrouve Cameron McCormick, coach de Jordan Spieth, l’actuel n°1 mondial.
« Mon staff a totalement confiance en moi. Le PGA Tour Latinoamerica, c’est costaud, conclut-il. Il y a beaucoup de tournois (18), sur des parcours extraordinaires et dans des pays où le golf s’est clairement développé. Les cinq premiers en fin de saison montent sur le Web.com Tour, la passerelle pour le PGA Tour. C’est un vecteur de motivation extraordinaire. Après, je demeure lucide. Je sais qu’une saison vaut chère financièrement. Aux alentours des 50 000 dollars (45 000 euros environ). J’ai la chance de vivre aux Etats-Unis (à Orlando, en Floride), d’être Français et de me déplacer en Amérique du Sud. Je suis assez polyvalent et j’ai donc la possibilité de représenter des entreprises ou des partenaires présents sur trois continents. Je sais qu’il y a des gens qui aiment s’investir auprès de jeunes golfeurs pros. Cela peut être pour eux un projet intéressant. Alors c’est vrai que la France, Paris, le Racing et ma famille me manquent mais mon avenir se situe aux Etats-Unis. Et surtout sur le PGA Tour. Ce que je veux, c’est de pouvoir un jour jouer avec les meilleurs joueurs du monde. Et c’est sur le Circuit US qu’on les trouve ! » 

Lionel Vella
Vidéos
toutes les vidéos
Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Vainqueur à -19 aux dépens de Ross Fisher après deux trous de playoff, Alexander Levy signe en Allemagne sa troisième victoire sur le Tour européen.

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

La réaction d'Alexander Levy après son 36e trou dans le par samedi.

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy est leader en Allemagne avec un total de -17 et six coups d'avance après 35 trous !

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Gérez la transition entre montée et descente comme un champion avec les conseils de Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf