AT&T Pebble Beach Pro-Am (PGA Tour) : Joël Stalter s'arrête là

14/02/2016
Photo : Frédéric Stevens / ffgolf

Vaillant mais fui par la réussite, Joël Stalter a dû se contenter d'une carte de 73 (+1) lors du troisième tour à Pebble Beach, et a manqué de deux coups le cut fixé à +2. Le Lorrain retient néanmoins le positif de cette première apparition sur le PGA Tour.

Avec une carte de 73 (+1) lors du troisième tour Joël Stalter ne franchit pas le cut du AT&T Pebble Beach Pro-Am 2016.

>>> Les scores

En s'élançant du tee numéro 10 à 9 h 47 ce samedi, Joël Stalter avait une mission toute simple : jouer sous le par 72 du Pebble Beach Golf Links pour espérer se qualifier pour le dernier tour dimanche, réservé aux 65 meilleurs pros et ex æquo. Avec seulement deux longueurs de retard au départ, la mission n'avait rien d'impossible, mais le Lorrain n'a pas trouvé le déclic qui lui aurait permis de faire pleuvoir les birdies. Auteur de sept pars pour commencer, il a connu un passage délicat entre le 17 et le 4, concédant trois bogeys et autant de pars. « Je suis déçu de ma journée. Malheureusement je n'ai pas eu de réussite et j'ai eu du mal avec la vitesse des greens », explique-t-il. Dans un magnifique sursaut d'orgueil, Stalter concrétise enfin ses premières occasions au 5, puis au 6, puis au 7, pour revenir dans le par pour la journée, tout près du cut. Hélas, un ultime bogey au 9, son dernier trou, le contraint à signer un 73 (+1) pour échouer à +2 total, à deux coups du couperet. « Je me suis battu jusqu'à la fin, et je n'étais vraiment pas loin », préfère-il retenir.

Ne garder que le positif
Comme Jean Van de Velde, Thomas Levet et Alexander Levy avant lui côté français, Joël Stalter s'arrête donc après trois tours, et assistera en spectateur aux débats dominicaux entre Phil Mickelson, seul leader à -16 et en quête d'un cinquième succès dans l'épreuve, et la demi-douzaine de poursuivants à cinq coups et moins. Positif comme à son habitude, le membre du Challenge Tour en 2016 estime que cette première participation à un tournoi du PGA Tour ne pourra lui être que bénéfique : « C'était une belle découverte, et une expérience extraordinaire qui va me permettre de passer un cap dans ma jeune carrière. C'était un bon test et j'en retire beaucoup de positif. Je ne me sens vraiment pas loin de performer au plus haut niveau. Il m'a manqué un peu d'expérience cette semaine, et aussi un peu de relâchement. Mais ça m'a permis d'en apprendre beaucoup sur mon jeu et sur moi-même. Je suis vraiment confiant pour la suite, c'est le début d'une belle année ! »

 

Not the day that I was looking for but I fought hard until the end. I played pretty well but struggled with the speed on...

Posté par Joël Stalter sur samedi 13 février 2016

 

Alexandre Mazas
Vidéos
toutes les vidéos
UBS Hong Kong Open (T1) : la réaction de Sébastien Gros

UBS Hong Kong Open (T1) : la réaction de Sébastien Gros

Auteur d'une carte de 65 (-5), le Lyonnais Sébastien Gros occupe la deuxième place du UBS Hong Kong Open avec un coup de retard sur la tête à l'issue du premier tour.

Le Swing par Patrice Amadieu : de la traversée au finish

Le Swing par Patrice Amadieu : de la traversée au finish

Finissez votre swing en beauté avec les conseils et exercices du directeur du coaching ffgolf.

Le Swing par Patrice Amadieu : l'impact

Le Swing par Patrice Amadieu : l'impact

Une vidéo qui va "impacter" votre swing.

Astuce de pro : les putts courts avec Alexandra Bonetti

Astuce de pro : les putts courts avec Alexandra Bonetti

Vous avez la phobie des putts courts ? Alexandra Bonetti, joueuse sur le LETAS, vous donne sa clé anti-stress !

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf