100e Open de France (ET) - Jean-Lou Charon : « Une tradition forte et ancrée »

12/02/2016
Photo : Alexis Orloff / ffgolf

Alors que la billetterie licenciés pour la centième édition de l'Open de France au Golf National ouvre mardi 16 février, le président de la Fédération Jean-Lou Charon évoque la perspective de l’événement aux avant-goûts de jeux Olympiques et de Ryder Cup.

Jean-Lou Charon - Alstom Open de France 2015

Qu'est-ce que représente cet Open de France, centième du nom ?
Il marque un des opens les plus anciens d'Europe continentale (1906 ndlr) et souligne le savoir-faire golfique français ainsi qu'une continuité sportive. Souvent, on ne se rend pas compte à quel point le golf est implanté en France depuis longtemps. Certes, ce sont les Anglais qui l'ont exporté mais c'est une discipline qui a trouvé toute sa place et sa dimension sur notre territoire. Donc cette centième édition, différente du centenaire qui a eu lieu en 2006, est forte et ancrée dans une tradition golfique française existante.

Comment le tournoi va-t-il s'inscrire dans une année aussi riche en événements avec les Jeux Olympiques et la Ryder Cup ?
Le tournoi s'inscrit dans une séquence à multiple facettes. Entrée olympique d'abord avec le golf aux JO de Rio en août ; entrée du parcours ensuite, retravaillé pour préparer l'accueil de la Ryder Cup 2018 et qui rehausse encore le standing de l'Open de France. Enfin, entrée Ryder Cup avec l'édition américaine en septembre (à Hazeltine dans le Minnesota ndlr), la dernière avant la nôtre. Au milieu de cela, le poids de l'Open de France s'exercera pleinement et ce "nouveau" parcours va révéler en avant-première l'esprit Ryder Cup France 2018, un esprit plus français qu'avant.

« Le public français répond toujours présent sur les grandes épreuves. »

Le circuit européen a annoncé que les points pour les classements seraient doublés pour le tournoi où les Français sont de plus en plus nombreux (29 en 2015, un record ndlr)...
C'est un appel réel fait vers les joueurs de golf. Les golfeurs français, nous le savons, ont de plus en plus à cœur d'être présents sur leur open national et d'y briller pour inscrire leur nom au palmarès. Si les joueurs européens viennent traditionnellement, nous voudrions que de plus en plus d'Américains découvrent cet espace nouveau. Le doublement des points dans les classements représente un appel fort pour participer à l'Open de France. Les Jeux Olympiques induisent aussi un calendrier un peu décalé avec le WGC Bridgestone en face de l'Open de France d'où ce soutien avec les points doublés.

Le public a montré un vrai engouement en 2015 derrière le numéro un tricolore Victor Dubuisson mais aussi envers Michael Lorenzo-Vera lors du dernier tour...
La France a trouvé en Victor Dubuisson l'un de ses champions. Il a ouvert la voie et beaucoup ont souhaité s'y engouffrer. Nous avons cette chance d'avoir beaucoup de joueurs avec un fort potentiel de champion et qui peuvent monter sur les premières marches des podiums. Ils veulent tous occuper ces premières places françaises, européennes et mondiales. Avec cette nouvelle dynamique, je ne doute pas que le public sera encore plus nombreux à venir soutenir nos joueurs, voir aussi les autres champions et communier avec le "nouveau" parcours.

Pour conclure, pourquoi faut-il assister à cette centième édition ?
Car c'est l'occasion, juste en amont des JO, de passer en revue nos chances de médailles chez les hommes. Il y a aussi ce parcours de l'Albatros transformé qui donne un avant-goût de la Ryder Cup française en 2018. Enfin, la possibilité de participer au renom de l'Open de France, de démontrer que le public français répond toujours présent sur les grandes épreuves.

Propos recueillis par Pierre-François Yves
Vidéos
One Year to Go : le résumé

One Year to Go : le résumé

Retour sur les deux jours de célébration du One Year to Go avec les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk.

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

L'Académie fitness développe votre physique de golfeur avec les conseils et exercices de Justine Dreher, joueuse du LET, accompagnée de Thomas Brégeon, coordinateur fédéral de la préparation physique. Dans ce sixième épisode, travaillez votre transfert de poids.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
One Year to Go : le résumé

One Year to Go : le résumé

Retour sur les deux jours de célébration du One Year to Go avec les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk.

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

L'Académie fitness développe votre physique de golfeur avec les conseils et exercices de Justine Dreher, joueuse du LET, accompagnée de Thomas Brégeon, coordinateur fédéral de la préparation physique. Dans ce sixième épisode, travaillez votre transfert de poids.

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

Les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk, dans les pas d'Arnold Palmer et en swing au 1er étage de la Tour Eiffel ! La Ryder Cup n'a jamais été aussi proche.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf