L'Europe confirme sa domination

16/01/2016
Photo : Arep Kulal / GETTY IMAGES / AFP

Si Victor Dubuisson a partagé le demi-point du nul, l'Europe remporte aisément les foursomes, 4,5 à 1,5. A 9-3, elle doit désormais glaner 3,5 points durant les simples dimanche pour s'offrir cette deuxième édition !

>>> Les scores

4,5 à 1,5 pour l'Europe dans les foursomes de samedi ! Ce score flatteur ne reflète pourtant pas la farouche résistance des Asiatiques tout au long de cette deuxième séance de doubles. Les premiers trous sont en effet plus souvent en faveur des hommes de Jeev Milkha Singh. Mais c'est sur la longueur que l'expérience des Européens fait finalement la différence. Le duo Westwood-Fitzpatrick ne laisse ainsi aucune chance à Lahiri et Wu, étrillés 5&4.

Idem pour Poulter-Willett, impitoyables face à la seule équipe qui s'était pourtant imposée en fourballs la veille, An-Jaidee (défaite 3&2). Si SSP Chawrasia et Kiradech Aphibarnrat ramènent l'unique victoire côté Asie (2 up sur Broberg-Wood), la paire malaisienne Danny Chia-Nicholas Fung s'est montrée très régulièrement à son avantage face à Victor Dubuisson et Sören Kjeldsen. Le couple franco-danois est par exemple rapidement mené 2 down après cinq puis sept trous. Avant d'attendre le trou n°15 pour combler enfin le retard.

« Un demi-point, c'est hyper important »
On pense alors que les Européens ont fait le plus dur mais Fung rentre une superbe ficelle au 16 pour redonner un point d'avance aux Asiatiques. Ce même Fung, qui n'a pas gagné un seul match en 2014 lors de la première édition, manque pourtant l'immanquable sur le par 3 du 17 (putt à moins d'un mètre) et remet Dubuisson-Kjeldsen en selle au moment où l'on s'y attend le moins. Sous pression sur le green du 18 pour partager le demi-point du match nul, Fung, cette fois, ne tremble pas sur un putt plus délicat à négocier.

Si les Malaisiens demeurent invaincus, Victor Dubuisson et Sören Kjeldsen sont les seuls à ne pas avoir gagné au sein de l'équipe européenne. « Le début de match a été difficile pour nous, reconnait Victor Dubuisson. On n'a pas su concrétiser nos opportunités, notamment sur le green. Cela n'a pas voulu rentrer. Mais on n'a pas perdu. Dans ce genre de format, chaque point laissé en route n'est jamais bon. Alors, ce demi-point, c'est hyper important ! »

Journée excitante
En tête 9-3 avant les douze simples de dimanche, l'Europe doit maintenant engranger trois points et demi pour s'emparer du trophée. A la fois facile et difficile. Il y a deux ans, elle menait déjà 7-3 après les foursomes. Et l'Asie avait accroché le match nul 10-10. Un tel scénario peut-il une fois encore se répéter ? « On ne fera aucun cadeau, annonce Darren Clarke. On doit gagner au moins trois matches et faire une fois un nul. Nous, on essaiera justement de gagner le plus de matches possibles. Notre équipe est formidable. Elle allie jeunesse et expérience. On va continuer à surfer sur cet état de forme (Ndlr, deux défaites seulement en douze matches). Pour que cette semaine soit définitivement fantastique ! »

Les simples de dimanche :
8h35 (1h35 en France) Ian Poulter - Danny Chia
8h45 (1h45 en France) Danny Willett - Byeong-hun An
8h55 (1h55 en France) Andy Sullivan - Thongchai Jaidee
9h05 (2h05 en France) Matthew Fitzpatrick - Kiradech Aphibarnrat
9h15 (2h15 en France) Shane Lowry - Anirban Lahiri
9h25 (2h25 en France) Bernd Wiesberger - Kyung-tae Kim
9h35 (2h35 en France) Lee Westwood - Nicholas Fung
9h45 (2h45 en France) Ross Fisher - Jeung-hun Wang 
9h55 (2h55 en France) Chris Wood - SSP Chawrasia
10h05 (3h05 en France) Kristoffer Broberg - Shingo Katayama
10h15 (3h15 en France) Victor Dubuisson - Ashun Wu
10h25 (3h25 en France) Sören Kjeldsen - Prayad Marksaeng

Lionel Vella
Vidéos
toutes les vidéos
UBS Hong Kong Open (T1) : la réaction de Sébastien Gros

UBS Hong Kong Open (T1) : la réaction de Sébastien Gros

Auteur d'une carte de 65 (-5), le Lyonnais Sébastien Gros occupe la deuxième place du UBS Hong Kong Open avec un coup de retard sur la tête à l'issue du premier tour.

Le Swing par Patrice Amadieu : de la traversée au finish

Le Swing par Patrice Amadieu : de la traversée au finish

Finissez votre swing en beauté avec les conseils et exercices du directeur du coaching ffgolf.

Le Swing par Patrice Amadieu : l'impact

Le Swing par Patrice Amadieu : l'impact

Une vidéo qui va "impacter" votre swing.

Astuce de pro : les putts courts avec Alexandra Bonetti

Astuce de pro : les putts courts avec Alexandra Bonetti

Vous avez la phobie des putts courts ? Alexandra Bonetti, joueuse sur le LETAS, vous donne sa clé anti-stress !

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf