Omega Dubaï Desert Classic (ET) : La journée de rêve de Gary Stal

07/02/2016
Photo : Scott Halleran / GETTY IMAGES - AFP

Grâce à une sublime carte de 67 (-5) auréolée d'un eagle, Gary Stal s'offre un Top 20 (18e) à l'Omega Dubaï Desert Classic. C'est le meilleur résultat français de la semaine. L'Anglais Danny Willett l'emporte sur un dernier birdie avec un score total de -19 (269) devant Andy Sullivan et Rafael Cabrera-Bello. 

<<< Les scores

Quel dimanche ! Quel quatrième tour de Gary Stal, totalement transcendé sur le parcours retour de l'Emirates Golf Club, auteur d'une carte de 67 (-5) avec un enchaînement de rêve entre les trous 11 et 17 : quatre birdies et un eagle ! Le Lyonnais, 28e à l'issue du troisième tour en compagnie de Grégory Bourdy et Grégory Havret, s'offre ici un solide Top 20, 18e à -12 (276). " Je pense que c’est l’un des meilleurs retours que j’ai jamais fait, s'exclame-t-il. Tout s’est bien enchaîné, tous les coups étaient parfaits. Beaucoup de coups de fer sont partis dans le drapeau, j’ai fait de très bons putts, c’était du bon golf. J’ai très bien commencé avec un super coup de fer au 1 pour faire birdie mais sur le 2e trou, j’ai  douté sur le club à jouer et j’ai fait un sale drive, et ensuite j’ai pris un trois putts. Heureusement, il y a eu le 7 où j’ai failli faire trou en un, la balle était vraiment sur le trou et j’ai failli prendre la montre qui était offerte. Il faut croire en son jeu, c’est ça la clef. Après ces 2 mauvais trous, je me suis dit que j’avais bien joué tout le long de cette semaine et qu’il n’y avait pas de raison que je ne revienne pas avec 2 ou 3 birdies pour finir à -2 pour la journée. J’ai fait l’effort de rester solide, de me dire les bonnes choses. "

Les félicitations d'Ernie Els
Et pour que cette journée soit inoubliable, le vainqueur à Abu Dhabi en 2015 a partagé sa partie avec une légende du golf, le Sud-Africain Ernie Els, auteur lui aussi d'un 67 (-5). Une rencontre que le Français n'est pas prêt d'oublier. " Ernie a été très sympa, souligne-t-il. Il est très simple, extrêmement modeste, et il ne se prend pas la tête même si c’est un très grand joueur, même s'il est une légende. C’est pour ça que les gens l’aiment : il joue bien et il a le sourire. On a pas mal parlé, il est vraiment avenant. Je suppose qu’il sait qu’il en impose et il fait tout pour te mettre à l’aise, pour te rassurer. Visiblement, ça lui fait plaisir de voir des jeunes bien jouer. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti. Il m’a demandé mon âge et quand je lui ai répondu 24 ans, il m’a dit « ouh la la, ça remonte à loin pour moi ! » Il m’a félicité pour ma victoire à Abu Dhabi l’an dernier avant de commencer la partie et il m’en a reparlé sur le parcours."

Hébert est là aussi
Ce 67 (-5) n'est pas la seule belle prestation côté tricolore puisque Benjamin Hébert a réussi un excellent 69 (-3) construit dans les derniers trous du parcours (trois birdies entre le 13 et 18). Le Briviste termine à la 40e place à -6 (282) en compagnie d'Alexander Levy, qui se contente de son côté d'un 71 (-1). Juste devant ce duo prometteur, on trouve Grégory Bourdy, 36e à -8 (280) après une journée contrastée (quatre birdies, trois bogeys). Suivent beaucoup plus loin Grégory Havret, 54e à -3 (285), qui est passé à côté de son dimanche avec un très lourd 76 (+4). Raphaël Jacquelin (59e à -2) et Edouard Espana (66e à +2) ferment la marche. Tout en haut du leaderboard, l'Anglais Danny Willett, par la magie d'un ultime birdie sur un ultime putt sur le green du 18, décroche sa quatrième victoire sur le Circuit européen après le BMW International Open 2012, le Nedbank Challenge 2015 et l'Omega European Masters 2015. Il devance d'une toute petite longueur son compatriote Andy Sullivan, décidément dans tous les bons coups en ce moment, et l'Espagnol Rafael Cabrera-Bello

Lionel Vella (avec Jean-Louis Aragon)
Vidéos
toutes les vidéos
Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T3) : la réaction d'Alexander Levy

Vainqueur à -19 aux dépens de Ross Fisher après deux trous de playoff, Alexander Levy signe en Allemagne sa troisième victoire sur le Tour européen.

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2 fin) : la réaction d'Alexander Levy

La réaction d'Alexander Levy après son 36e trou dans le par samedi.

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Porsche European Open (T2) : la réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy est leader en Allemagne avec un total de -17 et six coups d'avance après 35 trous !

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Le Swing par Patrice Amadieu : la transition

Gérez la transition entre montée et descente comme un champion avec les conseils de Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf