WGC - Cadillac Championship : Victor Dubuisson défie le Blue Monster

02/03/2016
Photo : Paul Kane / Getty Images AsiaPac - AFP

Seul Français présent cette semaine au Trump National Doral, théâtre du WGC - Cadillac Championship, Victor Dubuisson tentera de briller pour la première fois en trois participations sur le terrible parcours du Blue Monster.

Victor Dubuisson est au départ du WGC - Cadillac Championship ce jeudi en Floride.

>>> Les départs

Malgré l'éclosion au plus haut niveau européen de ses compatriotes Alexander Levy et Gary Stal ces deux dernières saisons, Victor Dubuisson reste le seul Français à disputer de manière régulière les plus grands tournois de la planète golf que sont les Majeurs et les WGC. Cette semaine, le Cannois de 25 ans est une nouvelle fois le seul représentant tricolore qualifié pour le Cadillac Championship, première des quatre levées des épreuves labellisées World Golf Championships. Au départ en compagnie des Américains Jason Dufner et Robert Streb, le 39e joueur mondial dispute le tournoi pour la troisième année consécutive, après deux premières apparitions soldées par une 62e place finale.

Un seul score sous le par en huit parties

Autant dire que l'élève de Benoît Ducoulombier n'a pas encore réussi à apprivoiser le Blue Monster, surnom donné au très costaud par 72 du Trump National Doral. Avec ses 6900 mètres, le tracé figure parmi les plus longs de la saison, et les vents qui le balaient régulièrement exigent une précision constante dans tous les compartiments du jeu. En 2014 comme en 2015, Dubuisson a payé cher pour le savoir : en huit tours joués dans le resort floridien, il n'est descendu qu'une fois sous le par (70 lors du 3e tour l'an dernier) et a concédé à deux reprises des scores supérieurs à 80 (81 lors du 2e tour en 2014, et 85 le dimanche en 2015)...

 

 

Des nouveaux clubs enfin apprivoisés ?

Heureusement, ce WGC - Cadillac Championship étant l'un des rares tournois de la saison sans cut, le Français est assuré de marquer de précieux points cette semaine. Face à un plateau ultra-relevé (dans le top 50 mondial, seuls Jim Furyk, Thongchai Jaidee et Jaco Van Zyl manquent à l'appel) et malgré des résultats décevants en ce début d'année (cuts manqués à Abu Dhabi et à Perth), le vainqueur du Turkish Airlines Open en 2013 et 2015 tentera de mettre à profit le mois de travail effectué à la maison pour apprivoiser ses nouveaux clubs. « Tout va bien désormais », déclarait-il en amont du Perth International la semaine dernière. « Ça prend du temps et voilà pourquoi je n'ai pas voulu jouer d'autres tournois car j'aurais peut-être perdu la confiance. J'ai juste préféré me préparer comme il le faut et trouver la bonne mesure de mes clubs avant de lancer réellement ma saison. » Réponse jeudi à partir de 11 h 54 (17 h 54 en France).

 

11.32am Thursday: Rory McIlroy, Jordan Spieth and Jason Day.(rubbing hands together....)

Posté par European Tour sur mardi 1 mars 2016

 

Alexandre Mazas
Vidéos
La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

L'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Gregory Bourdy et Romain Wattel, vous révèle de sa base d'Arcangues ses secrets de petit jeu pour vous faciliter la vie autour et sur le green.

toutes les vidéos
Joburg Open (T1) : La réaction de Romain Langasque

Joburg Open (T1) : La réaction de Romain Langasque

Romain Langasque réagit après son 66 (-6) lors du premier tour du Joburg Open 2017.

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

L'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Gregory Bourdy et Romain Wattel, vous révèle de sa base d'Arcangues ses secrets de petit jeu pour vous faciliter la vie autour et sur le green.

Ein Bay Open (T1) - Alps Tour : la réaction de Julien Brun

Ein Bay Open (T1) - Alps Tour : la réaction de Julien Brun

Auteur d'une carte de 64 (-8) en Égypte pour débuter sa saison sur l'Alps Tour, Julien Brun revient sur ses toutes premières bonnes sensations de l'année.

Maybank Championship (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo-Vera

Maybank Championship (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo-Vera

Michaël Lorenzo-Vera réagit après son 69 (-3) lors du 4e tour du Maybank Championship 2017.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf