WGC - Cadillac Championship : Victor Dubuisson pas récompensé

07/03/2016
Photo : David Cannon / Getty Images North America - AFP

Solide dans le jeu mais pas récompensé dans le score, Victor Dubuisson a conclu son WGC - Cadillac Championship par une carte de 72 (par) qui lui offre une anonyme 52e place finale. La victoire est revenue à l'Australien Adam Scott.

Auteur d'un 72 (par) ce dimanche Victor Dubuisson termine 52e du WGC - Cadillac Championship.

>>> Les résultats

Un bogey au 4, un birdie au 8 et le reste de pars : en apparence, Victor Dubuisson a vécu un dernier tour sans histoires ce dimanche au Trump National Doral. En réalité, le Français est ressorti passablement agacé de sa partie, frustré par un score en total désaccord avec son niveau de jeu, comme il l'a expliqué à nos confrères de Canal+ : « C'est une journée à l'image de mon jeu en ce moment : depuis le premier jour j'ai fait cinq coups moyens qui m'ont coûté cinq double bogeys, et je finis à +9 total. Aujourd'hui je n'ai mis que des traits au drapeau, mais j'ai pris des mauvais rebonds sur ces greens qui sont secs. Et aucun putt n'est tombé... Je fais dans le par, alors que j'ai l'impression d'avoir beaucoup mieux joué que ça. »

 

 

Une 52e place sans saveur

Après son douloureux 80 (+8) de samedi, le Cannois a donc signé un 72 (par) nettement plus honnête ce dimanche pour terminer 52e à +9. « Je sors de là très frustré », a-t-il pourtant précisé. « Je ne suis pas du tout content de mon résultat par rapport au jeu que j'ai développé. »

Même s'il termine dix places plus haut que lors des deux éditions précédentes, le 39e joueur mondial n'en tire aucune satisfaction : « Il y a des joueurs qui essaient malgré tout de tirer le positif de leurs échecs, mais c'est quelque chose que je n'arrive pas à faire. Pour moi, il n'y a que le score qui compte. Je pense que malheureusement ce parcours n'est pas un bon test pour évaluer son niveau de jeu, car beaucoup de bons coups ne sont pas récompensés. »

Deuxième victoire en huit jours pour Adam Scott

Prochain rendez-vous pour le numéro un français : le WGC - Dell Match Play, qui aura lieu dans quinze jours à Austin au Texas. Un rendez-vous qu'il a hâte d'honorer, deux ans après la finale perdue au 5e trou de mort subite face à Jason Day qui l'avait révélé aux yeux du monde golfique : « C'est une formule de jeu que j'adore et un tournoi que j'apprécie énormément ! J'y arriverai mieux préparé [que l'an dernier]. Je me suis vraiment bien senti dans le vent avec mes clubs. »

Il y retrouvera les 63 autres meilleurs joueurs du monde, parmi lesquels le vainqueur de ce WGC - Cadillac Championship, Adam Scott, qui au terme d'une journée électrique a devancé d'un coup Bubba Watson et de deux Danny Willett et Rory McIlroy. L'Australien a soulevé son 13e trophée sur le PGA Tour, le deuxième consécutif après le Honda Classic la semaine dernière.

 

The finish of a champion. Adam Scott saves par from the hazard on the 72nd hole to win the 2016 WGC-Cadillac Champ.

Posté par European Tour sur dimanche 6 mars 2016
Alexandre Mazas
Vidéos
toutes les vidéos
Un nouveau record mondial dans le Guiness book pour les pros français

Un nouveau record mondial dans le Guiness book pour les pros français

En marge de l'Open de España, le record du monde du « trou de golf joué le plus rapidement par une équipe de quatre joueurs » est tombé. Raphaël Jacquelin, Grégory Havret, Romain Wattel et Alexander Levy en sont les nouveaux détenteurs.

100e Open de France (ET) : Jérémy Gandon dans la cour des grands

100e Open de France (ET) : Jérémy Gandon dans la cour des grands

A seulement 19 ans, l'amateur Jérémy Gandon découvre le monde pro pour la centième édition de l'Open de France. Le joueur du RCF La Boulie, étudiant aux Etats-Unis, compte bien profiter de l'expérience.

Les enfants de "Mon Carnet Golf" rencontrent Darren Clarke

Les enfants de "Mon Carnet Golf" rencontrent Darren Clarke

Lors d'un clinic organisé pendant l'Open de France, les différentes classes participantes au projet "Mon Carnet Golf" ont fait plus ample connaissance avec la Ryder Cup et le capitaine de l'équipe européenne Darren Clarke.

Open de France (T1) : les réactions des Bleus

Open de France (T1) : les réactions des Bleus

Les déclarations des Tricolores après le premier tour de l'Open de France.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf