WGC - Cadillac Championship : Victor Dubuisson s'est battu

04/03/2016
Photo : Drew Hallowell / Getty Images North America - AFP

Auteur d'un de 73 (+1) ce jeudi lors du premier tour du WGC - Cadillac Championship, Victor Dubuisson a limité la casse. Cette performance lui offre une place dans le ventre mou (37e) du leaderboard, à sept coups du duo de tête.

Victor Dubuisson a joué 73 (+1) lors du premier tour du WGC - Cadillac Championship à Miami.

>>> Les scores

C'est la mine un peu dépitée que Victor Dubuisson est venu répondre aux questions de nos confrères de Canal+ une fois son premier tour bouclé. Auteur d'un 73 (+1) correct d'un point de vue comptable, mais décevant par rapport à la qualité de jeu affichée, le Français a confessé sa désaffection pour le Blue Monster : « C'est un parcours que je n'aime pas trop... Je n'arrive pas à scorer dessus. Même en tapant des bons coups, je n'ai une fois de plus pas réussi à scorer. Aujourd'hui j'ai vraiment raté très peu de coups. Les deux meilleurs coups que j'ai fait dans la partie, c'est là où j'ai fait de bogeys. C'est énervant ! » Des bogeys concédés au 3 et au 4 suite à deux coups mal récompensés. Au 3 son attaque de green manque la cible d'un rien et vient se loger dans un bunker. Après une sortie délicate et un poil trop longue, le Cannois prend deux putts. Sur le par 3 du 4, son tee-shot manque le green de peu à droite... dans l'eau. Après un drop et une approche magnifiquement exécutée, il sauve finalement un "bon" bogey.

 

 

37e à +1, Dubuisson n'est qu'à quatre coups du top 10

Cependant, tout n'a pas été noir pour Victor Dubuisson ce jeudi à Miami. Moins à l'aise, certes, que l'Américain Scott Piercy et l'Australien Marcus Fraser, co-leaders à -6, que Phil Mickelson, dauphin à -5, ou encore Danny Willett, Charley Hoffman, Adam Scott et l'un de ses partenaires du jour Jason Dufner, 4es ex æquo à -4, l'élève de Benoît Ducoulombier a effectivement tapé de très bons coups. Exemples : un putt de 13 mètres au 1 pour un improbable birdie après avoir "flyé" le green en deux et exécuté une approche trop longue en trois ; ou encore ce coup de fer merveilleux au 9 venu s'immobiliser à quelques centimètres du drapeau pour un birdie donné. « Aujourd'hui, j'ai essayé de limiter la casse. Il ne faut rien lâcher. À trois coups près, il y a 30 places d'écart. Il faut réussir à être patient. Faire +1, c'est quand même 12 coups de mieux que la dernière fois que j'ai joué ici (il avait joué 85 lors du dernier tour en 2015, ndlr). » Toujours flanqué de Dufner et Robert Streb, Dubuisson attaquera son deuxième tour du 10 ce vendredi à 13 heures (19 heures en France).

 
Alexandre Mazas
Vidéos
One Year to Go : le résumé

One Year to Go : le résumé

Retour sur les deux jours de célébration du One Year to Go avec les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk.

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

L'Académie fitness développe votre physique de golfeur avec les conseils et exercices de Justine Dreher, joueuse du LET, accompagnée de Thomas Brégeon, coordinateur fédéral de la préparation physique. Dans ce sixième épisode, travaillez votre transfert de poids.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
One Year to Go : le résumé

One Year to Go : le résumé

Retour sur les deux jours de célébration du One Year to Go avec les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk.

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

La séance fitness avec Justine Dreher : épisode 6

L'Académie fitness développe votre physique de golfeur avec les conseils et exercices de Justine Dreher, joueuse du LET, accompagnée de Thomas Brégeon, coordinateur fédéral de la préparation physique. Dans ce sixième épisode, travaillez votre transfert de poids.

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

Les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk, dans les pas d'Arnold Palmer et en swing au 1er étage de la Tour Eiffel ! La Ryder Cup n'a jamais été aussi proche.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf