1900 et 1904

Rubrique : Golf pro

Avant son retour en 2016 à Rio, le golf a été olympique à deux reprises, à Paris et à Saint-Louis.  

1900

Les Jeux de 1900 sont organisés à Paris, pendant l'Exposition Universelle. Les compétitions se déroulent sur plus de cinq mois. Pire : le statut olympique des épreuves est si peu mis en avant que certains athlètes ignorent qu'ils participent aux Jeux !

Les épreuves de golf de Compiègne : trois victoires américaines.

En 1900, il n’existe qu’une quinzaine de parcours de golf en France. Le plus proche de la capitale se situe au Mesnil-le-Roi. C’est là que jouent les membres de la Société de Golf de Paris, fondée en 1896. Le terrain n’est qu’un modeste parcours de neuf trous aux dimensions réduites et le club-house n’est qu’une construction rustique. Le Mesnil-le-Roi ne semble donc guère adapté à recevoir les “Concours de golf”. L’hospitalité est donc demandée au golf de Compiègne, située à près de soixante-dix kilomètres de Paris, où la Société de Sport dispose d’un parcours de 18 trous créé lui aussi, en 1896. 
Le parcours de Compiègne est extrêmement court (3851 mètres), mais la presse américaine ne tarit pas d’éloges. Ni sur le choix de la ville, qui fut l’une des résidences préférées de Napoléon, ni sur le terrain : “un admirable dix-huit trous et des aménagements parfaits. De nombreux bunkers défendent les trous ; des arbres hauts, d’épais buissons et de hautes herbes rendent le jeu difficile.”

Quatre compétitions sont prévues dans le programme officiel présenté par la presse : Le Grand Prix de l’Exposition, championnat d’amateurs hommes, le Handicap d’amateurs hommes, le Prix de la Ville de Compiègne, pour les dames, le Handicap d’amateurs dames. Ce programme ne précise ni la forme de jeu, ni le nombre de trous à jouer. 

Une liste des participants est publiée dans le New York Herald du 24 septembre 1900 : on y découvre quelques Français qui marqueront le golf de leur empreinte : Albert de Luze (président du Golf Bordelais entre 1900 et 1934) et Pierre Deschamps (qui sera le fédérateur des golfs français et à l’origine de l’Union de Golfs de France).

Les épreuves de golf ont duré deux jours. Elles ont accueilli, toutes compétitions confondues, quarante-trois participants (trente hommes et treize femmes) qui représentaient cinq nations.
Seules trois des quatre épreuves du programme initialement prévu se sont déroulées et le Handicap dames n’a pas eu lieu. 

Palmarès individuel homme
Le tournoi se déroule en medal-play (stroke-play actuel), sur trente-six trous. Dix-huit trous le matin et dix-huit trous l’après-midi. 

1 Charles Sands, Etats-Unis
2 Walter Rutherford, Allemagne
3 David Robertson, Grande-Bretagne

Palmarès individuel femme
La compétition se déroule en medal-play, sur 9 trous

1 Margaret Abbott, Etats-Unis
2 Pauline Whittier, Etats-Unis
3 Daria Pratt, Etats-Unis

1904

Grands triomphateurs à Athènes et à Paris, les Américains proposent leur candidature à l’organisation des Jeux Olympiques de 1904. Le choix de la ville de Saint Louis, dans le Missouri, inscrit ces troisièmes Jeux des temps modernes dans le cadre d’une exposition géante, The Louisiana Purchase International Exposition, qui commémore le centième anniversaire de la cession de la Louisiane aux États-Unis. Comme à Paris, les compétitions s’échelonnent sur une trop longue période (du 1er juillet au 23 novembre), dans la dispersion et la confusion.

Les compétitions de golf se déroulent du 16 au 24 septembre au Glen Echo Country Club.

Palmarès par équipes hommes
Sur les six équipes de dix joueurs engagés pour disputer la compétition par équipes (trente-six trous medal- play avec addition de tous les scores) seules deux formations, la Western Golf Association et la Trans-Mississippi Golf Association, sont présentes au matin du 17 septembre. À la hâte, un troisième groupe est constitué parmi les joueurs, spectateurs et accompagnateurs présents ce matin là. La Western Golf Association, conduite par Henry Chandler Egan (champion en titre de l’US Amateur et du Western Amateur) s’impose assez facilement à la Trans-Mississippi Golf Association où l’on retrouve Albert Lambert.

1 Etats-Unis I
2 Etats-Unis II
3 Etats-Unis III

Palmarès individuel homme

George Lyon, Canada
Henri Chandler EGAN, Etats-Unis
Burt P. MCKINNIE, Etats-Unis
Francis NEWTON, Etats-Unis

Soixante-douze Américains et trois Canadiens participent à la compétition individuelle. Trente et un Américains (parmi eux de nombreux champions ­d’États) se qualifient et seul un Canadien, George Lyon (du Lambton Golf & Country Club de Toronto), à trois reprises cham-pion amateur du Canada, survit à cette qualification. Les match-play, sur trente-six trous, débutent le mardi 20 septembre

Henry Chandler Egan, vingt ans, dynamisé par ses succès récents à l’US Amateur et au Western Amateur, est le favori de cette finale. D’autant que George Lyon accuse quarante-six ans, qu’il vient de jouer dix parcours en cinq jours, que le temps est froid et que la pluie accompagne les joueurs dès le début de la finale. Mais le Canadien, sans jamais être inquiété (il a toujours mené au score et était déjà 4 up après cinq trous), s’impose 3 & 2 face à son cadet de vingt-six ans.

La victoire olympique “du vétéran Lyon sur Egan le magicien vainqueur de l’US Amateur” est unanimement saluée par la presse canadienne et James Barclay, historien du golf, note que cette victoire olympique fut pour le golf canadien un catalyseur.

Sources : CIO et "Le golf et les Jeux Olympiques" de Georges Jeanneau (2003)

Vidéos
toutes les vidéos
Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 67 (-5) lors du dernier tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 70 (-2) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy réagit après son 64 (-8) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son premier tour en 67 (-5) lors du Shenzhen International 2017.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf