L'horizon 2018

Rubrique : Ryder Cup

Cette 42ème édition de la Ryder Cup sera l’occasion pour la Fédération française de golf de promouvoir le golf en France et de mettre l’accent sur des valeurs qui lui sont chères.  A ce titre, trois points ressortent : la volonté d’encourager la pratique de ce sport, de dynamiser le sport de haut niveau, faire de la France une véritable destination golfique tout en gardant à l’esprit les problématiques environnementales. 

DÉVELOPPER LE NOMBRE DE PRATIQUANTS

Alors que le golf est le sport individuel le plus pratiqué au monde (65 millions de pratiquants, source R&A candidature olympique du golf en 2009), le nombre de joueurs en France est encore assez limité (400 000 licenciés / 2 millions de personnes se déclarent "joueurs de golf" dans l'étude sportlab de 2011).

Notre population de golfeurs est inférieure à la moyenne européenne : les golfeurs représentent 0.61% de la population française, soit 25% de moins que la moyenne européenne (0.82%). A titre de comparaison, en GB, 1.9% de la population joue au golf, 5.8% en Suède, 4.9%, en Ecosse et 9.5% aux Etats-Unis.

Pour inverser cette tendance, la ffgolf se mobilise à de multiples niveaux pour mieux faire connaître et apprécier son sport : Opération nationale d’initiation au golf (Tous au Golf), initiations, séances ou cycles de golf en milieu scolaire, développement des écoles de golf pour les plus jeunes, et plan pour la création de 100 petits golfs installés en milieu urbain, plus faciles d'accès, plus rapides à jouer.

Cent petits golfs urbains pour un exceptionnel héritage

Pour attirer un nouveau public et élargir la base de ses licenciés, la ffgolf s’est mobilisée pour bâtir et faire la promotion d’un plan de 100 petits golfs urbains. Ce plan ambitieux et crucial pour le développement de notre discipline a été placé au centre du dossier de candidature français à l’accueil de la Ryder Cup tant son impact sur l’essor du golf pourrait être grand. Le Centre National de Développement du Sport, émanation du Ministère des Sports, octroie aux porteurs de projet public de petits golfs une subvention non négligeable (à hauteur de 20%).
En s’inscrivant dans un plan plus large dont l’objectif affiché est de compter 700 000 licenciés à l’horizon 2018, la Ryder Cup peut s’avérer être un formidable accélérateur pour le golf en France.

L’accueil de grands évènements  ou la forte médiatisation d’évènements internationaux développe la pratique sportive. La Ryder Cup, grâce aux multiples évènements périphériques qui vont se créer et avoir lieu, ne devrait pas échapper à la règle.

A titre d’exemple, l’impact des évènements sportifs suivants a été significatif :
• Au cours des 10 dernières années, la Fédération française de Football connaît une croissance de son nombre de licenciés principalement après chaque Coupe du Monde : +5% en 1998, et +8% en 2006
• Après la Coupe du Monde de Rugby 2007, la Fédération française de Rugby a enregistré un taux de croissance du nombre de licenciés jamais atteint jusqu’alors : +30% en un an !
• L’escrime est le sport français le plus pourvoyeur de médailles aux Jeux Olympiques. L’impact des bons résultats sur les licences se démontre à chaque rentrée post-JO : +33% de licenciés en un an après les JO d’Athènes en 2004.

Mais pour cela, il reste à la ffgolf de transformer l’essai. En candidatant et en décrochant l’accueil de la Ryder Cup, la France a d’ores et déjà fait bouger les lignes notamment dans ses rapports avec les pouvoirs publics. Maintenant, pour que le bénéfice escompté soit total, la Fédération doit poursuivre ses efforts et profiter de ce contexte favorable pour créer les conditions optimales pour l’accueil de nouveaux golfeurs.

......................................................................................

DYNAMISER LE SPORT DE HAUT NIVEAU 

Depuis plusieurs années, la ffgolf a engagé des moyens très importants pour faire émerger des jeunes champions capables de rivaliser avec les meilleurs joueurs de la planète. Pour commencer et avec l’aide de ses clubs, elle a développé les écoles de golf au sein desquels des pros de mieux en mieux formés dispensent un enseignement de qualité. Elle propose aussi une structure cohérente de compétitions fédérales, lisibles et harmonisées qui permettent au plus grand nombre de clubs et donc de joueurs de participer favorisant ainsi la dynamique sportive.

Pour parvenir à son objectif, placer des joueurs dans le top 50 mondial, la ffgolf ne se contente pas uniquement de favoriser l’accès des jeunes aux clubs et de créer les conditions de jeu en compétitions. Grâce aux équipes techniques régionales et à ses entraîneurs nationaux, elle supervise et détecte les plus grands talents à qui elle propose d’intégrer des structures dédiées à la pratique de haut niveau amenant vers le professionnalisme. On parle ici de pôles espoir ou de pôle France dont les bénéfices ont déjà pu être mesurés dans d’autres disciplines.

Cinq pôles Espoir ont été ouverts progressivement depuis la rentrée scolaire 2002. Le premier a été inauguré en Septembre 2002 à Montpellier. Les deux autres ont vu le jour un an plus tard à Dinard et Toulouse. En 2005, la région parisienne se dotait d’un pôle à Châtenay-Malabry alors que 2006 marquait la naissance d’une structure à Antibes.
Et la ffgolf ne s’est pas arrêtée pas là en implantant également un Pôle France Messieurs à Montpellier en 2004 (transféré au Golf de Terre Blanche dans le Var en 2010), un Pôle France Dames à Toulouse en 2007 et très récemment un Pôle France Jeunes à Antibes. Les athlètes amateurs bénéficient au sein de ces structures d’un programme d’entraînement de haut niveau où tous les facteurs de la performance sont appréhendés (technique, physique, mental, médical…).

Et les résultats obtenus ces trois dernières années à l’image de la victoire de l’équipe de France aux derniers championnats du Monde Amateurs (2010) et championnats d’Europe 2011, les titres de champion d’Europe de Victor Dubuisson (2009) et de Benjamin Hébert (2007) ou encore la victoire de Julien Guerrier au British Amateur (2006) montrent que la Fédération Française de Golf est sur la bonne voie.

Pour les professionnels, l’accompagnement de la ffgolf est essentiel : coaching, invitations sur les tournois, circuit tremplin, Open de France… Avec la Ryder Cup, la ffgolf a trouvé un formidable catalyseur. Elle envoie un signal fort et donne un formidable élan à tous les joueurs « élite » investis dans la pratique compétitive. Reste désormais à poursuivre et à accentuer les efforts en matière de haut niveau pour placer en 2018 des joueurs français dans l’équipe européenne. La fête serait totale si des joueurs français étaient présents dans l’équipe européenne.

A ce jour, Thomas Levet et Jean Van de Velde sont les deux tricolores à avoir intégré l’Equipe Européenne (en 1999 pour Van de Velde et en 2004 pour Levet).

......................................................................................

PROMOUVOIR LA FRANCE COMME DESTINATION GOLFIQUE

Avec 700 golfs et 22 d’entre eux classés parmi les 1000 plus beaux parcours du monde, accueillir la Ryder Cup doit être l’occasion d’accroître le poids économique du golf français, d’améliorer la rentabilité de l’ensemble des acteurs, et de mettre en place une politique de développement touristique du golf.

Le golf, principal vecteur touristique

Le golf est le premier sport dans l’industrie touristique mondiale avec 19 milliards de dollars dépensés en 2003. Une manne qui ne profite pas à la France. Elle tient en effet une place minime dans le tourisme golfique avec seulement 392 millions d’euros HT de recette estimées (Source Etude BIPE 2007).

Première destination touristique mondiale, la France doit donc faire sa place sur le marché du tourisme golfique. Que ce soit à l’occasion d’événements tels que la Ryder Cup ou au motif d’une pratique estivale de loisir, le golf compte parmi les principales motivations déterminant le choix d’un site de voyage touristique. Accueillir la Ryder Cup, c’est envoyer un signal fort à destination notamment de l’Asie et des Etats-Unis sur la qualité des parcours de golf français.

Avec 12 milliards de dollars dépensés en 2003, dont 1,1 à l’étranger, les américains sont les premiers touristes golfeurs au monde. La France ne fait pas partie actuellement du top 15 des dernières ou des prochaines destinations visitées par les golfeurs américains. Accueillir la Ryder Cup sur notre sol représente un enjeu de taille.

La filière économique du golf français représente 1,5 milliard d’Euros de chiffre d’affaire et 13 000 emplois (source Etude BIPE 2007).

......................................................................................

GARDER L’ECOLOGIE AU CŒUR DU PROJET

Dans la droite ligne de son implication pour le respect de l’environnement (2006 charte signée avec le ministère de l'Écologie, 2007 convention avec le Muséum national d'histoire naturelle, 2010 nouvelle charte golf et environnement avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche) il était tout naturel pour la ffgolf de penser sa candidature Ryder Cup dans une logique de développement durable. Elle s’est ainsi fixé des objectifs environnementaux très importants (traitement de 95% des déchets, nourriture issue essentiellement de la région, transports en commun respectueux de l’environnement) dans un but bien précis : modéliser une organisation d’évènement golf dans le respect de l’environnement pour le dupliquer en France à l’avenir, et faire référence dans le domaine des grands évènements en matière de développement durable.

Une démarche qui a permis à la Commission Ryder Cup de la ffgolf d’obtenir le 7 avril 2010 le label Agenda 21 du Comité National Olympique et Sportif Français qui attestait de l’exemplarité de la candidature française pour le respect de l’environnement.

Vidéos
toutes les vidéos
Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 67 (-5) lors du dernier tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 70 (-2) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy réagit après son 64 (-8) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son premier tour en 67 (-5) lors du Shenzhen International 2017.

toutes les vidéos
Club des partenaires frances 2018 Ryder Cup