Alejandro Reyes : « deux fois plus gros que l'Open de France »

02/10/2016
Photo : @Reyes_golf

À l'occasion de la Ryder Cup 2016, Alejandro Reyes a intégré pendant plus d'une semaine les équipes de jardiniers et des greenkeepers du golf d'Hazeltine. Une immersion enrichissante humainement et professionnellement pour le superintendant du Golf National, en vue de la préparation de l'Albatros en 2018.

Alejandro Reyes : « deux fois plus gros que l'Open de France »

Vous êtes arrivé à Hazeltine neuf jours avant le début de la compétition. Dans quel objectif s'inscrit ce séjour ?

Je suis venu à Hazeltine avec deux objectifs principaux. Le premier est de regarder l'organisation et la gestion des 110 jardiniers et des volontaires : s'assurer qu'il n'y ait pas d'erreur, maîtriser les actions sur le parcours, tout ce qu'il y a besoin pour nourrir et loger les équipes, ce qu'il faut faire en cas de panne matériel... Bref,  c'est vraiment énorme. Deux fois plus que l'Open de France ! Le deuxième est de voir le montage des structures et tout ce qu'il y a derrière, notamment en terme de surface pour le centre des médias, la régie TV, la cérémonie d'ouverture etc. Dans 18 mois, nous commençons le montage au Golf National donc il faut être prêt. J'ai aussi travaillé avec l'équipe de jardiniers, sur les greens notamment. Ils m'ont fait un accueil génial et m'ont intégré comme l'un des leurs.

Vous attendiez vous à une telle ampleur ?

Oui bien sûr, je m'attendais à ça. Mais maintenant que nous savons que nous sommes les prochains, la pression est en train de monter (rires). 

Qu'avez-vous appris de votre immersion au sein des équipes d'Hazeltine ?

reyes

On apprend toujours quand on voit des choses différentes. Que ce soit sur un parcours avec quatre jardiniers ou 110. Les bonnes choses de mon métier sont qu'il y a plusieurs façons d'arriver du point A au point B. Chaque superintendant a sa manière de faire et chaque parcours est différent du fait l’herbe ou du microclimat par exemple. C'est aussi un métier de partage. Tous les matins, j'ai beaucoup échangé avec toute l'équipe du greenkeeper où figure deux doctorants donc nos conversations étaient très techniques et passionnées.

Comment jugez-vous la qualité du parcours ?

Je mettrais une note de 9 sur 10. C'est le plus beau parcours que j'ai jamais vu ! Le niveau est très haut. Il n'y a pas 10 000 secrets, c'est dû à la passion et motivation des équipes de jardinage, une constance de travail et de savoir-faire. Le superintendant ici, Chris Tritabaugh, est un grand professionnel qui sait ce qu'il fait. Il a dédié les quatre dernières années de sa vie à ce projet. Il s'inquiète de ce qu'il va se passer lundi quand tout sera fini car la vie continue...

Vous signeriez pour un Albatros de la même qualité dans deux ans ?

Oui, définitivement oui ! Nous allons essayer de faire encore mieux et viser la perfection. Nous devons nous fixer comme objectif de se rapprocher du parcours de l'Open de France 2014 qui était le meilleur que nous ayons produit. Il y a deux ans, les conditions climatiques étaient parfaites et tout était réuni pour atteindre le 10 sur 10. 

Propos recueillis par Pierre-François Yves
Vidéos
La Paroisse du Petit Jeu : épisode 3

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 3

Golfez en toute sécurité autour et sur le green avec la "Paroisse du Petit Jeu" de l'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Grégory Bourdy et Benjamin Hébert ! Dans ce troisième épisode, découvrez un exercice pour apprendre à putter sous pression.

toutes les vidéos
Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 70 (-2) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy réagit après son 64 (-8) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son premier tour en 67 (-5) lors du Shenzhen International 2017.

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 3

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 3

Golfez en toute sécurité autour et sur le green avec la "Paroisse du Petit Jeu" de l'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Grégory Bourdy et Benjamin Hébert ! Dans ce troisième épisode, découvrez un exercice pour apprendre à putter sous pression.

toutes les vidéos
Club des partenaires frances 2018 Ryder Cup