Ryder Cup 2016 : Les Européens relèvent la tête

01/10/2016
Photo : David Cannon / Getty Images North America - AFP

Après le cinglant 0-4 encaissé lors des foursomes, les hommes de Darren Clarke ont remporté la session de quatre-balles 3-1 ce vendredi après-midi. L'Europe n'est plus menée que 5-3.

Thomas Pieters

>>> Les résultats de la 1e journée

Écrasés par les Américains 4-0 lors des foursomes matinaux, l'Europe a réalisé une brillante remontée en remportant trois des quatre fourballs ce vendredi après-midi à Hazeltine. Bien que toujours menée au score 5 à 3, l'équipe trois fois tenante du titre est clairement revenue dans le match, grâce notamment à la résurrection de ses cadres.

Match n° 5 : Rose & Stenson b. Spieth & Reed, 5&4

On prend les mêmes et on recommence ! Après la petite leçon reçue dans la matinée en foursome par Jordan Spieth et Patrick Reed, Justin Rose et Henrik Stenson ont eu droit à leur revanche cet après-midi. Les choses avait pourtant mal commencé pour la paire vedette du Team Europe, les USA prenant l'avantage dès le 1 grâce à un birdie de Reed. Dans un affrontement de très haut niveau, les deux équipes sortaient du green du 6 à égalité, ayant réalisé chacune cinq birdies, mais un bogey au 4 pour les Américains. La machine Stenson s'est ensuite mise en marche : birdie au 7, birdie au 8, deux occasions franches manquées de peu au 9 et au 10, puis birdie au 13 ! Rose, de son côté, assurait le birdie sur le par 5 du 11 et concluait l'affaire d'un putt magistral au 14. Vainqueurs 5&4 d'un duo ayant joué -4 en 14 trous, les Européens ont quant à eux joué -9. Impressionnant !

 

Match n° 7 : Snedeker & Koepka b. Kaymer & Willett, 5&4

Un peu à l'image de Rose et Stenson dans le premier quatre-balles, Brand Snekeder et Brooks Koepka ont multiplié les birdies au cours des quatorze trous qu'a duré leur match. Face à un Danny Willett vaillant (deux birdies) mais littéralement abandonné par son partenaire Martin Kaymer (aucun...), les Américains ont converti sept opportunités, sans commettre la moindre erreur. L'alchimie entre le putting chirurgical de Snedeker et la puissance phénoménale de Koepka s'est avérée parfaite. Si le Team USA reste en tête ce vendredi soir devant son public, c'est grâce à l'un de ses duos les moins cotés sur le papier. Une belle trouvaille du capitaine Davis Love III !

 

Match n° 6 : Garcia & Cabrera-Bello b. Holmes & Moore, 3&2

Le duo espagnol de Sergio Garcia et Rafael Cabrera-Bello a fait forte impression face à une paire américaine quasi-transparente, jusqu'à sa réaction d'orgueil tardive. Pour son premier match en Ryder Cup, Cabrera-Bello s'est tout de suite montré à l'aise, postant un birdie dès le 1, puis un autre au 6. Médiocre dans la matinée, Garcia a quant à lui retrouvé son inspiration, illustrée par un joli chip-in au 9, mais surtout un driving et un putting performants, comme en attestent ses cinq birdies personnels du jour. Deux ficelles du rookie Ryan Moore au 14 et au 15 ont permis aux USA d'entretenir un mince espoir en revenant à 2-down à trois trous de la fin, mais le récipiendaire de la dernière wildcard de Davis Love et son partenaire J.B. Holmes ont concédé une défaite 3&2 logique.

 

Match n° 8 : McIlroy & Pieters b. D. Johnson & Kuchar, 3&2

Darren Clarke avait gardé le meilleur pour la fin. Malgré sa prestation en demi-teinte dans la matinée au côté d'Andy Sullivan, le Nord-Irlandais a évidemment gardé toute la confiance de son capitaine et compatriote. Malgré une balle dans l'eau au 13 et un drive égaré au 14, Rors a brillé, plantant quatre birdies sur ses dix premiers trous. Particulièrement bien épaulé par le Belge Thomas Pieters, auteur d'une partie exemplaire récompensée par quelques ficelles et quatre trous gagnés avec sa propre balle, le récent vainqueur de la FedExCup a conclu l'affaire avec brio, en enquillant un superbe eagle sur le par 5 du 16, pour permettre à son équipe de gagner 3&2 face à une paire américaine Dustin Johnson - Matt Kuchar plutôt coriace, puisque -6 après 16 trous. Du grand McIlroy !

Alexandre Mazas
Vidéos
One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

toutes les vidéos
One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

One Year to Go : les deux capitaines à la Tour Eiffel

Les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, Thomas Björn et Jim Furyk, dans les pas d'Arnold Palmer et en swing au 1er étage de la Tour Eiffel ! La Ryder Cup n'a jamais été aussi proche.

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

One Year to Go : Björn et Furyk font le spectacle

Capitaines des équipes européennes et américaines de Ryder Cup, Thomas Bjorn et Jim Furyk participaient lundi aux célébrations du One Year to Go. Une journée consacrée aux plus jeunes qui éveille déjà l’enthousiasme à moins d’un an de l’édition tricolore.

Italian Open (T4) : La réaction de Grégory Havret

Italian Open (T4) : La réaction de Grégory Havret

Grégory Havret réagit après son 65 (-6) lors du dernier tour de l'Italian Open 2017.

Italian Open (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo Vera

Italian Open (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo Vera

Michaël Lorenzo Vera réagit après son 66 (-5) lors du dernier tour de l'Italian Open 2017.

toutes les vidéos
Club des partenaires frances 2018 Ryder Cup