Ryder Cup 2018 : « C’est le Graal de Lenôtre »

08/09/2016
Photo : Lenôtre D.R.

Dans cet entretien, Laurent Le Fur, directeur général de Lenôtre, explique comme cette maison de la gastronomie va faire apprécier l’art de vivre à la Française lors de la Ryder Cup 2018, au Golf National, et même déjà à Hazeltine.

Ryder Cup 2018 : « C’est le Graal de Lenôtre »

Que pèse Lenôtre dans l’économie de la gastronomie française ?
Lenôtre, une maison qui perpétue les traditions de l’art de vivre à la française, est un groupe dont la taille dépasse ce qui se fait habituellement dans la gastronomie puisque notre chiffre d’affaires avoisine les 105 millions d’euros. Nous avons des boutiques, nous faisons de la formation professionnelle, nous sommes dans la restauration de très haut niveau puisque nous avons trois macarons Michelin au Pré Catelan, et nous développons en plus des activités événementielles.

« Nous sommes très attachés au golf depuis longtemps »

Et vous êtes aussi très présent dans le domaine du sport ?
C’est une volonté stratégique qui s’est affirmée après notre contrat pour la Coupe du Monde 1998. Nous avons enchaîné avec les Jeux de Sydney puis avec ceux d’Athènes et la Coupe du Monde de football 2006. Nous étions des pionniers dans notre métier car nous nous sommes intéressés très tôt à cette "niche" un peu particulière que sont les événements sportifs. Nous sommes aussi très attachés au golf depuis longtemps puisque nous étions déjà partenaires du Trophée Lancôme à Saint-Nom-la-Bretèche dès les années 80. Et depuis plus de dix ans, nous sommes sur l’Open de France de golf.

Laurent_LEFUR-24 (c)Photopointcomweb

(c)photopointcom

Que représente la Ryder Cup 2018 pour Lenôtre ?
Parmi les événements sportifs, la Ryder Cup, c’est notre Graal. Premièrement, c’est le plus grand événement mondial de golf ; deuxièmement, il se passe en France ; troisièmement, nous sommes présents depuis si longtemps dans le golf français qu’il était impossible que nous passions à côté d’un tel événement sportif. Nous devons être présents pour célébrer la promotion de l’art de vivre et de la qualité des produits français. Pour cela, nous avons quelques avantages comme notre école professionnelle de Plaisir qui est tout au plus à 5 kilomètres du Golf National ou notre choix de la promotion des très bons produits régionaux et de la mise en avant de ces producteurs.

« Je serai fin septembre à la Ryder Cup 2016 pour humer l’atmosphère, m’imprégner, comprendre comment circulent et se mélangent les gens »

Savez-vous déjà combien de repas vous allez servir durant la Ryder Cup 2018 ?
Depuis deux ans, nous sommes en train de travailler sur l’événement. J’étais au BMW PGA Championship, à Wentworth, en mai dernier, je serai fin septembre à Minneapolis pour la Ryder Cup 2016 pour humer l’atmosphère, m’imprégner, comprendre comment circulent et se mélangent les gens invités dans les espaces d’hospitalité. Pour les volumes de repas, cela doit ressembler à ce qu’il existe dans les villages VIP que l’on rencontre dans les grands événements du football ou du tennis. Mais il faut s’adapter au rythme particulier de la Ryder Cup car la partie hospitalité ne s’arrête pas. Ce sera du non stop, entre les offres petits déjeuners, les cocktails d’accueil, les buffets, les opens bars et les tea-times. Le nombre de prestations journalières sera phénoménal.

Accueillir en majorité une clientèle étrangère demande-t-il à revoir ses menus ?
Les Anglo-Saxons qui seront en majorité préfèrent les formules buffets car ils aiment pouvoir bouger, ils n’aiment pas être coincés à table. 80 % des repas dans les zones d’hospitalité seront donc des buffets et nous nous attacherons aussi à la qualité et la quantité des petits déjeuners si chers aux Britanniques et aux Américains. Mais nous ne ferons pas de la "world food", l’idée est de faire la promotion des produits français car les sponsors internationaux viennent à Paris pour profiter de l’art de vivre à la française.

Lenôtrewebjpg

Allez-vous donner un avant-goût de cet art de vivre à Hazeltine ?
Tout à fait. Des équipes de chez Lenôtre seront aux Etats-Unis pour fabriquer le dessert qui sera servi lors du dîner de gala. Nous hésitions encore entre deux propositions mais c’est finalement un incontournable de chez Lenôtre qui sera réinventé au joli nom : Viennoise d’un chocolat framboise en suspension, Cru Alto del Sol. 

Jean-François Bessey
Vidéos
Swing de Champion : Alexander Levy

Swing de Champion : Alexander Levy

Découvrez grâce à des images au ralenti les swings de nos champions ou championnes et ce que vous devez en retenir pour votre golf ! Ce mois-ci, le swing compact d'Alexander Levy !

L'Entraînement du Mois : épisode 7

L'Entraînement du Mois : épisode 7

Le directeur du coaching ffgolf Patrice Amadieu vous reçoit au domaine de Falgos pour son nouveau programme d'entraînement composé ce mois-ci de ses exercices préférés !

toutes les vidéos
Swing de Champion : Alexander Levy

Swing de Champion : Alexander Levy

Découvrez grâce à des images au ralenti les swings de nos champions ou championnes et ce que vous devez en retenir pour votre golf ! Ce mois-ci, le swing compact d'Alexander Levy !

L'Entraînement du Mois : épisode 7

L'Entraînement du Mois : épisode 7

Le directeur du coaching ffgolf Patrice Amadieu vous reçoit au domaine de Falgos pour son nouveau programme d'entraînement composé ce mois-ci de ses exercices préférés !

CFJ 2017 : le résumé des finales

CFJ 2017 : le résumé des finales

Les plus belles images des six finales du Championnat de France des Jeunes à La Baule avec la réaction des vainqueurs.

CFJ 2017 : le résumé des demi-finales

CFJ 2017 : le résumé des demi-finales

Les plus belles images des demi-finales du Championnat de France des Jeunes à La Baule.

toutes les vidéos
Club des partenaires frances 2018 Ryder Cup