Une nouvelle formation voit le jour : la kinésithérapie du golf

19/10/2016
Photo : ffgolf

Le Dr Rouillon, médecin fédéral national, en collaboration étroite avec les équipes médicale des équipes de France, sur une initiative de Christian Chatry, directeur de l’INK (Institut National de Kinésithérapie), présente une formation spécifique de kinésithérapie du golf.

Une nouvelle formation voit le jour : la kinésithérapie du golf

>>> Programme, inscriptions et infos +  

Pour aboutir à la forme souhaitée, la formation spécifique de kinésithérapie du golf, a nécessité huit mois de travail préalable. « Nous avions dans nos cartons, au sein du service Formation de la ffgolf, un projet approchant, détaille le Docteur Rouillon. Mais la raison qui nous empêchait de le réaliser, tient au fait que la ffgolf ne peut prétendre à se définir comme un "Organisme de formation pour les professionnels de santé", ni se substituer aux usages en vigueur dans ce domaine. »

Pour que ce type de formation soit éligible au FIF PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels libéraux), et efficace par la suite dans les divers cabinets de kinésithérapie de l’hexagone, il y a un certain nombre de conditions à réunir. Seul un élan collectif pouvait permettre de toutes les remplir.

Une série de six séminaires

Le fruit de la réflexion entre l’INK et la ffgolf a permis de constituer une série de six séminaires de deux jours, à thèmes bien spécifiques, dont les trois premiers vont se dérouler d’ici fin 2016. Les trois suivants seront proposés  en 2017. Ce sont bien les candidats d’une même « promotion » qui devront participer à l’ensemble des six séminaires.

L’objectif majeur, est de porter à la connaissance des kinésithérapeutes, des éléments de formation et d’information spécifiques sur la prévention et les pathologies du golf, dans le but de mieux soigner leurs patients golfeurs.

Ils devront répondre à des questions telles que : Qu’est-ce qu’un swing de golf ? Quelle est la pathologie du golfeur, amateur ou haut niveau ? Quels sont les caractéristiques incontournables d’un échauffement digne de ce nom?

Il y aura également des gros plans sur la "Préparation physique", la "Récupération", la "Nutrition", ou encore le "suivi nécessaire pour les golfeurs de haut niveau" (aussi bien médical que kinésithérapeutique).

Enrichir le réseau des professionnels de santé

« Du point de vue de la ffgolf, le but est d’apporter un service de qualité aux pratiquants. Le fait d’enrichir notre réseau de professionnels de santé avec un meilleur maillage du territoire, de façon à ce que les golfeurs licenciés puissent avoir accès à des professionnels qui soient au fait de la mécanique du golf, capables de prendre en charge les divers problèmes qu’un golfeur peut rencontrer à un moment de sa vie, dans la pratique de son sport, relève en partie de notre responsabilité», résume le Dr Rouillon.

Au cœur de cette formation, si l’on retrouve évidemment le savoir-faire de l’INK, un partenariat avec l’ENSAM, Ecole Nationale supérieure des arts et métiers, permettra d’apporter un approfondissement sur le thème de la biomécanique, puisque l’un des six modules du programme se déroulera dans les locaux même de l’ENSAM, à Paris, avec des experts de cette discipline.

Autre partenariat à noter, celui qui implique l’AFKG, l’Association française des kinésithérapeutes du golf, dont le président, Philippe Vignon, kinésithérapeute parisien, est le kinésithérapeute de l’Equipe de France Girls, également en charge des Pôles fédéraux au Golf National.

Les kinésithérapeutes en place à la Fédération, au sein des équipes de France vont intervenir dans ces six séminaires de formation : Bernard Pinaud (Mission Olympique, Equipes de France dames), Philippe Vignon (Equipes de France Girls et Pôle GN) et Benoît Raynaud (Equipe de France handigolf).

Il y aura aussi des interventions de différents radiologues, préparateurs physiques de la ffgolf tels Thomas Brégeon et Michel Pradet, des coaches de la ffgolf, ainsi que des coaches extérieurs : Guillaume Biaugeaud. « Toute la partie "pathologie" pure, c’est moi qui la traiterai », précise le Docteur Rouillon.

Une formation d’un niveau très élevé

« Cette formation sera d’un niveau élevé, insiste-t-il. Ce n’est pas encore finalisé, mais nous avons comme projet d’ajouter à cette formation une journée annuelle consacrée aux nouveautés, ce que les Américains appellent les "current concepts", afin de débattre, en amont de la réunion de la Commission médicale nationale, des nouvelles formes de pathologies apparues récemment, des nouvelles prises en charges, de l’imagerie, des nouveautés éventuelles dans l’analyse des contraintes et du geste, etc. » Vaste programme. Toujours plus pointu.

Le nombre de participants potentiels étant limité à vingt personnes, la première formation a très rapidement affiché complet, en dépit d’un appel à candidatures assez tardif (en mai). 

Une liste d’attente est déjà formée pour le prochain cycle de formation (qui aura lieu entre la fin 2017 et début 2018).

 A l’issue de la formation 2016-2017, les kinésithérapeutes concernés pourront faire valoir leur spécificité en kinésithérapie du golf.

« Au-delà de cette reconnaissance, dit Olivier Rouillon, notons qu’ils seront tout simplement plus compétents pour traiter les pathologies liées au golf dans le domaine de la kinésithérapie. »

L’objectif, lorsque le premier cycle touchera à sa fin, est de mettre en place d’autres programmes de formation spécifique Golf, dès 2018, à destinations d’autres professionnels. Car il est jugé important au sein d’une fédération majeure dans le sport français comme c’est le cas de la ffgolf, de promouvoir ce type de formation sur des pathologies spécifiques. 

« Nous ne sommes pas pionniers en la matière, le rugby a mis au point des formations spécifiques pour les kinés, remarque le Docteur Rouillon, mais je crois que c’est important de faire en sorte que les pratiquants aient facilement accès à des professionnels bien formés, qui soient les garants de la santé de leurs patients. »

 

 

Dominique Bonnot
Vidéos
toutes les vidéos
Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 67 (-5) lors du dernier tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 70 (-2) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy réagit après son 64 (-8) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son premier tour en 67 (-5) lors du Shenzhen International 2017.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf