le parcours de chantaco

Chantaco

Chantaco, c’est avant tout une histoire de famille et c’est cet esprit qui perdure depuis 1928. René Thion de la Chaume, escrimeur et voyageur à ses heures, tomba amoureux du Pays Basque lors d’une virée estivale en 1922. Sportif dans l’âme il tapa ses premières balles sur le parcours de La Nivelle. Un jeu qui devint vite une obsession puis une passion. A tel point qu’il fit appel à un architecte britannique, Harry Colt pour faire naître son propre parcours à quelques pas, entre Ascain et Saint-Jean-de-Luz. Le 1er novembre 1928, Chantaco fut inauguré, l’histoire était lancée. Le golf de Chantaco était né.

Simone de la Chaume, épouse du champion de tennis René Lacoste, puis leur fille Catherine Lacoste se succédèrent à la présidence entre 1930 et 2009. Des présidentes aux palmarès impressionnants, une manière d’affirmer l’importance de la dimension sportive au sein du club. Camille Lacoste nièce de Catherine Lacoste présida jusqu’en 2013 dans la pure tradition familiale. Une place désormais occupée par Véronique Smondack, fille de Catherine Lacoste. Cette dernière qui n’exerce plus officiellement de fonction est toujours présente et garde un œil attentif sur l’évolution du golf de ses ancêtres.

Un club familial de 650 membres qui n’en fait pas pour autant un club fermé. L’amalgame pourrait rapidement être fait, mais « Chantaco est ouvert à tout le monde, des grandes familles basques sont présentes mais on peut également y croiser le poissonnier, des ouvriers de la région, des anciens cadets qui ont appris le golf en regardant les pros jouer » affirme Véronique Smondack. « Nous sommes dans un club convivial, accueillant et sportif » précisent des membres du club profitant de la terrasse ensoleillée du restaurant où les golfeurs se retrouvent tantôt avant une partie pour un déjeuner entre amis, tantôt après pour boire un verre.

Club house

Chantaco, c’est la recherche d’un juste équilibre entre golf loisir et golf compétition. Tout le monde a sa place, et les nombreuses compétitions organisées au sein du club permettent de créer du lien entre les anciens membres et les nouveaux mais également avec les joueurs de passage. Une manière de créer une certaine émulation. Ceci est renforcé par la présence de nombreux jeunes golfeurs. Pierre Laugier qui s’occupe de l’Ecole de golf est d’ailleurs fier de rappeler que cette année pas moins de 80 élèves âgés de 5 à 17 ans participeront aux cours organisés les mercredi et samedi. « Ici on mise beaucoup sur la jeunesse, c’est important pour avoir un club dynamique et attrayant » précise-t-il.

D’un point de vue technique, ce par 70 est adapté à tous types de golfeurs. Il n’est pas très long mais il demande sur certains trous une grande précision. Il est ainsi parfaitement approprié au jeu féminin, ce qui est de bon augure pour ce parcours qui accueille encore cette année le Lacoste Ladies Open de France. Pour les gros frappeurs la difficulté se trouvera autour et sur les greens qui peuvent parfois être diaboliques. Avec des doubles plateaux qui ont piégé les meilleurs joueurs à l’image de José Maria Olazabal qui eu quelques mésaventures sur le green du 3…

Construit non loin des Pyrénées, le parcours bénéficie de magnifiques panoramas sur la Rhune, célèbre sommet du Pays Basque. Les premiers 9 trous plutôt vallonnés slaloment au milieu d’une végétation luxuriante composée d’une variété impressionnante d’arbres (pins parasols, pins maritimes, cèdres, Sapins Normann et Douglas, tulipiers de Virginie) et de massifs de fleurs colorés qui constituent une des marques de fabrique de Chantaco. Les trous du retour plus à plat ne doivent cependant pas être pris à la légère, les obstacles d’eau étant en jeu sur plusieurs trous.

Enfin, vous traverserez la route pour finir votre partie. Deux trous au pied de la Rhune, une sorte de bouquet final à la hauteur du parcours.

Pour plus d’informations : www.chantaco.com

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf