Golf de Vézac-Aurillac
Golf de Vézac-Aurillac : un sacré esprit de club !

Vézac-Aurillac est sans doute le parcours de France qui compte le plus grand nombre de jardiniers : une quinzaine ! Ce golf ne fait pourtant pas partie des plus riches de l’Hexagone, loin de là. Mais il dispose d’une richesse rare, l’investissement de ses membres ! Les jardiniers en question ne le sont que de façon occasionnelle mais n’hésitent pas une seconde à vernir prêter main forte aux deux jardiniers professionnels du club.

Tous les ans, les opérations de carottage se réalisent en commun mais cela ne s’arrête pas là. Un important volant de membres participe tout au long de l’année à différents travaux d’entretien de « leur » parcours et, chaque année, le plus grand nombre se réunit pour disputer la « compétition des arbres » : chaque participant se présente qui avec un arbre, qui un arbuste, qui des fleurs à planter ! 

Le terrain du Golf de Vézac-Aurillac

« Ce qui a fait la force de ce golf est qu’il est vraiment l’œuvre des membres qui, depuis les débuts, ont participé à sa création, à son développement et à son entretien, se félicite Michel Kusnierek, le pro du club. C’est un golf fait par les golfeurs, pour les golfeurs, et c’est ce qui a fait que ça a marché. »

L’histoire de ce golf remonte à loin, au milieu des années 1980. Quelques golfeurs d’Aurillac, obligés de faire de nombreux kilomètres pour s’adonner à leur passion (il n’y avait pas de parcours à proximité), décident de créer une première structure golfique, un practice, ouvert en 1985 et aujourd’hui disparu. Quelques années plus tard, le Région prévoit de construire un golf près d’Aurillac et deux projets voient le jour, l’un à Sansac de Marmiesse, qui donnera le golf de Haute-Auvergne, l’autre à Vézac. C’est le premier qui sera choisi par les autorités.

Malheureusement, ce projet n’avançait pas à la vitesse prévue. « Les golfeurs de la région trépignaient d’impatience et on s’est posé la question de faire un petit golf, même rustique, se souvient Michel Kusnierek. Nous avons été contactés par le maire de la commune de Vézac et c’est ainsi que nous nous sommes lancés, en 1991 : une centaine de membres avec une cotisation de 800 francs de l’époque. »

Sur ce terrain communal, ils sont aujourd’hui près de 300 membres à se partager un parcours qui, de 9 trous à l’origine, est passé à 18 trous fin 2008. Et tous les arbres, dont certains ne font encore que leurs premiers pas, ont été plantés par les membres. Tracés dans une petite vallée abritée par de belles collines boisées, traversés par un charmant ruisseau, les trous du retour, qui sont les plus anciens, sont aussi les plus intéressants.

panarama du Golf de Vézac-Aurillac

Ce golf possède une école, à laquelle participent une quarantaine d’enfants, et développe une importante activité de golf scolaire sous l’impulsion de Michel Kusnierek qui va d’école en école depuis une quinzaine d’années. « Cela permet de faire connaître le golf et surtout de le populariser », explique-t-il. Il faut préciser que la pratique de ce sport est ici très accessible sur le plan financier : être membre à Vézac revient à 350 euros la première année, 470 les suivantes. Et, grâce à de nombreux sponsors qui assurent les lots et le repas, les compétitions ne coûtent que 12 euros à chaque participant !

De plus, le golf est aujourd’hui parfaitement intégré à la vie du village de Vézac. « La population n’était pas très favorable à la construction de ce parcours au début mais maintenant sa disparition serait perçue comme une catastrophe pour tout le monde ici parce que l’impact économique est vraiment important pour cette commune », constate Michel Kusnierek.

www.golfvezac.com

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf