Le  XXème siècle égrainait ses dernières années quand les Japonais ont englouti des fortunes dans la construction ou le rachat de golfs et de châteaux classés. Et puis d’un seul coup, retournement de situation, plus d’argent, plus d’envie, plus d’avenir. Une seule alternative pour les Français engagés dans ces chantiers subitement abandonnés : oublier le rêve ou continuer l’aventure à leur propre compte. C’est ce qu’on fait les architectes Pierre Fromanger et Mark Adam, au Golf de Saint-Marc.

Partis de rien –le site initial était une ancienne décharge – les deux confrères ont fait jaillir de terre et embelli avec une patience d’orfèvre et une obstination sans faille, le parcours d’origine dessiné pour leur client initial. Devenus propriétaires en 1996, ils n’ont jamais renoncé à leur projet et aujourd’hui encore, si Mark Adam construit beaucoup de golfs en Amérique du Sud, Pierre Fromanger est toujours là de bonne heure, pour améliorer un détail, anticiper la détérioration d’une planche de bois ou planter une nouvelle pousse qui viendra se mêler plus tard aux essences rares et notes fleuries qui embaument le parcours.

Sur ces 52 hectares, en plein domaine du Château de Côtes devenu site classé après le lancement du golf, le temps n’a plus de prise sur vous, même si l’on est à peine douze kilomètres du Pont de Sèvres et à proximité du Château de Versailles et du Centre Commercial de Vélizy 2.

C’est toute la magie de la lente maturation d’un lieu fondu dans la nature et du silence qui y règne.

Plutôt que d’investir à la va-vite, les nouveaux propriétaires ont choisi la sagesse du long terme, même s’ils ne pensaient sans doute pas qu’il leur faudrait attendre avril 2014 pour inaugurer le club-house !

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf