golf de Lamalou

Golf de Lamalou

Que l’on arrive de Lamalou ou de Béziers, on est accueilli par deux grands panneaux qui non seulement annoncent le golf mais, clin d’œil à la population britannique relativement importante dans la région, plaident « Small is Beautifull ». Le parcours de Lamalou ne compte certes que 9 trous mais leur variété et la beauté du paysage dans le quel ils s’insèrent en font un golf particulièrement réussi.

Serpentant dans la vallée de l’Orb, à la sortie du village d’Hérépian, dominé d’un côté par la chapelle de Capimont et de l’autre par le château de Mourcairol, le golf de Lamalou se montre chaleureux même par temps glacial, c’est dire. Il a beau ne faire que la moitié d’un parcours traditionnel, ses membres, même de très bon handicap, semblent absolument comblés.

« Le fait que ce parcours ne compte que 9 trous le rend beaucoup plus abordable pour beaucoup de futurs joueurs et joueuses, explique Nathalie Toupart, sa directrice. Plus intimidant, un 18 trous pourraient les rebuter. Ici, ils se sentent en confiance dès leur arrivée. » Alors que ce club ne comptait que 90 membres il y a 10 ans, leur nombre s’élève aujourd’hui à 250. « Le facteur déclencheur du développement de notre parcours a été l’inauguration du club house en 2004 et maintenant certains membres sont là matin et soir », poursuit Nathalie Toupart.

Parcours municipal géré par une société d’économie mixte, le golf de Lamalou a été créé sous l’impulsion du maire de Lamalou pour développer le tourisme de cette cité thermale. L’ambiance y est très conviviale, et les tarifs sont aussi très attractifs, à 795 euros la cotisation annuelle.

Si la majorité des membres sont de la région, un certain nombre de Britanniques ont aussi leurs habitudes ici. « Ils ont tendance à se retrouver entre eux, jusqu’à organiser des compétitions pour eux-mêmes, mais cela est sur le point de se rompre : certains participent aussi aux compétitions organisées par le club », se réjouit Nathalie Toupart.

golf de Lamalou

C’est la cas de David, originaire du nord de l’Angleterre (« mais pas Écossais », précise-t-il à toutes fins utiles) qui annonce fièrement être titulaire d’une licence française. Pour le championnat d’hiver par équipes en match play, il fait d’ailleurs équipe avec Jean-Marc, un ancien Parisien établi entre Lamalou et Béziers. Et leur entente en fait une équipe fort redoutée.

La douceur du climat et l’harmonie des paysages favorisent sans doute la mixité qui semble régir la constitution des équipes de doubles. Ce samedi après-midi de début février, Jean-Marc et David avaient pour adversaires un couple qui à leur goût s’embrassait un peu trop souvent sur la bouche après des putts gagnants… Preuve qu’ici les adversaires de la mixité sont repoussés dans leurs ultimes retranchements, il y a même une équipe composée d’un Anglais et d’un Écossais !

Breton d’origine mais très heureux d’être installé ici, Régis Kermin n’est peut-être pas étranger aux liens chaleureux qui unissent les familiers de Lamalou. Ce jeune pro est aux petits soins pour eux et n’hésite pas une seconde, si l’occasion se présente, à les accompagner amicalement sur le parcours, histoire de montrer de quoi il est capable mais surtout de partager une partie et de délivrer de temps en temps quelques précieux conseils.

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf