Golf des Etangs de Fiac

Golf des Étangs de Fiac, en pleine campagne

Comme son nom l’indique, le golf de Fiac, petit village situé à une dizaine de kilomètres au sud de Graulhet, ne manque pas d’eau. Dessiné autour d’une ancienne gravière, il ne manque pas non plus de charme ni de calme, ce qui ne sera pas superflu au moment d’attaquer quelques trous délicats.

Ici, c’est la pleine campagne ! Une petite commune, Viterbe, au sortir du parcours, quelques maisons emplies de quiétude et des voisins pour le moins indifférents que sont les moutons qui paissent au départ du 8. De quoi jouer en paix. Mais le parcours, lui, ne l’entend pas de cette oreille.

Ecoutons Nicolas Pinel, le fier mais peu bavard greenkeeper des lieux : « Notre parcours est assez complexe, bien que plat, surtout les 9 premiers. Il faut s’accrocher parce qu’il y a beaucoup d’eau et c’est pas évident de passer tous ces obstacles. » Joueur « comme ça, pour le plaisir », Nicolas trouve bien sûr son golf magnifique, et avoue une préférence.

« Le 15 ! On l’a passé en par 5 et on y a fait du bon boulot. Pour nous, c’est un nouveau trou surtout que depuis le départ blanc on domine le site et on a une jolie vue panoramique sur l’ensemble du golf. » Il faut préciser que ce départ se situe sur une plate-forme construite par notre greenkeeper. En insistant un peu, on apprendra qu’il ne porte pas spécialement dans son cœur les « terrrribles » 6 et le 8 : il semblerait que les balles de Nicolas Pinel aient un goût prononcé pour la baignade…

Golf des Etangs de Fiac

C’est en 1987 que ce golf a vu le jour, sous forme d’un 9 trous qui fut agrandi en 1990 pour passer à 18 trous. Dessiné par le cabinet Hawtree and Son, comme d’ailleurs celui de Mazamet, il propose aujourd’hui à ses visiteurs un slope de 137 des départs jaunes.

En place depuis 2002 et la reprise du site par le groupe NGF, Christophe Thomazo, le directeur, ne fait pas de mystères : « Ce golf donne l’impression d’être facile, il donne même envie d’attaquer parce qu’on a une forte impression d’espace, mais il est technique. Il compte tout de même douze étangs et sur les neuf premiers trous l’eau est en jeu. Il faut donc faire attention à placer sa balle et ne pas se montrer trop gourmand. »

Pour la gourmandise, en effet, il vaudra mieux attendre l’arrivée au restaurant du club house, une sacrée bonne table basée principalement sur la cuisine régionale, soignée et savoureuse. Mais il faut croire que certains n’ont pas la patience d’attendre.

 

« Il y a quelques années, raconte Christophe Thomazo, un journaliste du Times est venu jouer en compagnie d’un ami. Au départ du 6 (un court par 4), ce dernier a topé sa balle qui a foudroyé un brochet qui avait eu la mauvaise idée de bondir de l’étang à ce moment-là ! » Depuis, ce trou porte le nom de « brochet » mais l’histoire ne dit pas si les deux Anglais rapportèrent leur prise au restaurant du club house…

Toujours est-il que, bien que difficile, ce parcours offre de quoi se régaler avec le dessin de ses trous et leur environnement. Il faudra juste se méfier des bunkers, remplis d’un fin gravier d’une densité plus forte que celle du sable. Les quatre derniers trous, très arborés, sont magnifiques. Chaque trou, que l’on jouera au rythme des cloches horlogères de l’église voisine, porte son nom : «le brochet », comme on sait, mais aussi « le sorcier » (le 15), « la jungle » ou encore « jazz ».

Golf des Etangs de Fiac

Cette dernière appellation est loin d’être un hasard : comme le golf, le jazz swingue aussi. C’est que Christophe Thomazo a décidé, il y a quatre ans, de « faire une java » chaque mois de juin. En clair, une opération nommée « swing et golf ».

« Nous avons pris cette initiative, explique le directeur, pour essayer de casser la mauvaise image que le golf traîne malgré lui. L’idée est que deux publics différents, celui de la musique et celui du golf, se rencontrent. Pendant trois jours, des concerts sont donnés aux abords du parcours et les spectateurs qui le souhaitent ont droit à des initiations gratuites au golf. Ils peuvent ainsi approcher notre sport de façon à rompre les idées préconçues. » Avis aux amateurs !

Site internet : www.ngf-golf.com/gardengolf-fiac

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf