RETOUR AU SOMMAIRE

Entretien avec Stéphane Rouen, surintendant à Granville

RETOUR AU SOMMAIRE
22/11/2013

"C’est un peu comme lorsque l’on possède une voiture de collection, rare. On est content, mais ce n’est pas très important. Les links sont surtout pour moi une vraie passion."

golf de granville
Tout links or not tout links ?

Le golf de Granville est un links, un vrai ?

Oui et au sens strict, du fait des graminées, de l’absence d’arbres, du sous-sol sablonneux et de par sa situation. Links, cela veut dire lien, c’est à dire lien entre la mer et les terres, à savoir cordon dunaire. Un links est forcément situé sur un cordon dunaire. Donc, si on veut être puriste, Granville est bien un links. Mais nous avons aussi plein de golfs en France qui ont des parties links.

Faut-il être puriste ?
Par jeu, oui ! C’est un peu comme lorsque l’on possède une voiture de collection, rare. On est content, mais ce n’est pas très important. Les links sont surtout pour moi une vraie passion. Qui dit links, dit golf stratégique, un jeu toujours différent en fonction du vent où il faut inventer les coups. C’est aussi la fermeté du sol. Quand on se passionne pour un links, on devient passionné d’architecture, d’agronomie, de variétés d’herbe fantastiques. Ce n’est pas du target golf à l’américaine, où il n’y a pratiquement que la distance entre la balle et le drapeau qui compte. Sur un links, il faut savoir jouer, chercher des pentes, réfléchir aux rebonds. C’est tout l’intérêt stratégique du golf.

Le caractère links de Granville n’a pas toujours été mis en avant...
À une certaine époque, des arbres ont été plantés sur le parcours. Granville était toujours une voiture de collection mais on lui avait mis des jantes alliage... Et c’était plutôt vulgaire. Et il y a quelques années, lorsque nous avons commencé à les enlever, les gens ici ne comprenaient pas. Mais maintenant ils éprouvent une vraie fierté. Ils constatent la très grande qualité des greens et se réjouissent d’avoir des conditions de jeu extraordinaires en hiver.

Comment vous y êtes-vous pris pour redonner à ce parcours sa nature d’origine ?
Il faut d’abord reconnaître que nous avons été bien aidés par des conditions étrangères à notre volonté : le parcours est situé au-dessus de la nappe phréatique qui alimente en eau potable la commune de Granville ! Nous tombons sous le coup d’un arrêté préfectoral drastique qui nous place dans un périmètre de protection rapproché. Cela fait que nous avons un veto pour l’utilisation des produits qui sont homologués ailleurs. Depuis cinq ans, nous n’avons eu que trois dérogations mais depuis 20 mois on n’a rien mis sur les greens. Notre seul moyen de maintenir le golf était de revenir aux moyens ancestraux, originels, mais c’est un challenge technique très compliqué.

Cela se ressent sur certaines parties du parcours...
Je comprends les gens qui viennent ici et font remarquer qu’il n’y a pas de gazon ici ou qu’il y a des mauvaises herbes là... Nous subissons des problèmes de législation, sachant que nous ne pouvons obtenir les standards de qualité courants. Mais cela nous aide en nous poussant à voir différemment, à convaincre nos membres que les mauvaises herbes ce n’est pas grave, à s’habituer à ce que notre normalité ne soit pas celle des autres. Pour avoir un super tapis, il faudrait l’arrosage que l’on n’a pas. Mais c’est tant mieux parce que le caractère links ressort de manière fantastique. Et depuis quelque temps, nous avons plus de moyens financiers pour regarnir les fairways avec des herbes conformes au lieu, celles qui poussent naturellement ici, les fameuses fétuques que l’on retrouve traditionnellement sur les links. Mais on est encore très loin de ce que ça devra être.

Ne faudrait-il pas aussi changer la mentalité des joueurs ?
On prend parfois pour une agression le fait de dire à quelqu’un qu’il n’a pas de culture golfique. Ce n’est pas politiquement correct mais c’est vrai. La culture golfique française est peu développée. Pour en revenir aux voitures de collection, les golfeurs sont un peu comme des conducteurs qui monteraient dans un véhicule des années 1930 et s’étonneraient qu’il n’y ait pas de direction assistée, d’airbag ou de vitres électriques... Si on écoute un golfeur aujourd’hui, le parcours idéal serait un terrain de foot, sans bunkers, sans roughs, les pieds à plat. Il faudrait que le parcours s’adapte à son niveau, retirer tout ce qui est obstacle. Le golfeur est devenu un golfeur consommateur et avec la pression commerciale les golfs ont du mal à faire respecter l’esprit du golf et le comportement qui va avec. 

golf de granville

Vous sentez-vous isolés dans votre démarche ?
Non ! Heureusement, il existe des parcours comme Chantilly Vineuil, Fontainebleau, le Touquet, Saint-Jean-de-Monts et d’autres qui réussissent à faire perdurer l’esprit du golf. Il s’agit de jouer pour jouer au golf et non pas pour faire une balade dans un parc. Toutes les valeurs sont là, on joue un parcours pour l’affronter et non pas pour le soumettre à soi. Le golf c’est aussi un travail sur soi-même. A Chantilly, il y a une vraie culture, basée sur les valeurs ancestrales du golf. Et c’est parce qu’il y a des endroits comme ceux-là que l’on ne perdra pas le fil de l’histoire. A Granville nous opérons un retour aux sources mais pour aller de l’avant. On ne peut pas progresser si on ne connaît pas son passé. Mais ça ne peut pas être comme ça partout.

Vous ne jouez donc que sur des links ?
Non, non, pas du tout ! Mais je joue partout, même en Floride et à Las Vegas. Il faut dire qu’à Las Vegas j’ai joué le Royal Links où chaque trou est une réplique de l’un des trous des parcours où se joue l’Open britannique. Mais le target golf peut être marrant, on peut affronter sa précision, ses distances, et il y a le côté challenging avec les obstacles d’eau. C’est en ça que le golf National est passionnant, il est un vrai mélange de target et d’esprit links. En termes d’architecture, il est fantastique. Il faut jouer partout, c’est en connaissant tous types de parcours qu’on saura apprécier les différences entre eux.

 

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf