RETOUR AU SOMMAIRE

Le parcours

RETOUR AU SOMMAIRE
05/02/2016

Chaque trou porte un nom, qui lui-même cache un épisode de la vie du club : La Préhistoire, les Celtes, Les Mérovingiens, jusqu’au trou 18, par 5, dédié au premier propriétaire, Marc de la Haye à qui l’on doit le cadre, mais qui, contrairement à son successeur ne s’intéressait pas plus que ça au golf.

À son ouverture en 1962, avec ses 6 360 mètres, le Vaudreuil était l’un des plus longs de France ! Très légèrement raccourci depuis quelques années, des par 4 frisent ou dépassent les 400 mètres, et se prennent d’autant moins en régulation que la plupart des greens, souvent surélevés, s’apparentent  plutôt à la catégorie « mouchoir de poche ».

Hawtree n’a pas trouvé mieux sur ce parcours extra plat que de disposer une cinquantaine de bunkers : quinze sur les fairways, les autres en défense des greens. Du coup, c’est un beau « parkland » qui vous attend, pas trop exigeant physiquement, mais impitoyable au niveau de la précision de ses coups.

D’abord proposé en par 74, puis 73, le parcours ramené en par 72 est plus standard, et trouve aussi un meilleur équilibre entre l’aller et le retour. En 2009, pour cause d’aménagement de la Golf Academy, Jean-Claude Forestier a fait déplacer le départ du 10.

Heureuse initiative : désormais ce trou signature, spectaculaire, situé devant la terrasse est un long et joli par 3 où l’eau est en jeu depuis tous les départs. À la terrasse du club-house, on peut rester là toute la journée à observer les golfeurs, sans s’ennuyer une seconde. Son nom ? Résidence Royale. Le trou 18 fait également bonne figure, par 5 avec son fameux « green qui tue ».

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf