Championnats d'Europe handigolf : dur premier jour pour les Français

Charles-Henri Quelin a pris le meilleur départ de la délégation française aux championnats d'Europe handigolf, disputés au Portugal. Il occupe la 6e place à cinq coups de la tête. Mais la journée a surtout été marquée par l'abandon forcé de Jean-Marie Requeut, lâché par son paragolfeur. 

Les meilleurs handigolfeurs français disputent les championnats d'Europe au Portugal. ffgolf
06-08
juin
CHAMPIONNAT D'EUROPE HANDIGOLF
LIEU : Troia Golf, Portugal
CATÉGORIE : Handigolf

Réaliser de temps en temps un mauvais score est une chose, mais force est de constater que la malchance qui s'est abattue, ce mercredi, sur Jean-Marie Requeut en est une autre. Alors qu'il devait prendre le départ, comme le reste de la délégation française, des championnats d'Europe de handigolf ce mercredi, il s'est trouvé confronté à la panne définitive du cerveau de son paragolfeur. Les efforts déployés par ses coéquipiers, pendant plus de trois heures, pour tenter de réparer la machine n'y ont rien fait : il a été contraint de déclarer forfait, la mort dans l'âme.

« Hier, il jouait super bien, il était vraiment calé », se désole Frédéric Cupillard, coach de l'équipe de France handigolf, encore sonné. D'autant que la liste des malheurs français de cette première journée ne s'arrête pas là, puisque, sur le terrain, Philippe Pée a été victime d'une chute qui a endolori son genou au-dessus de sa prothèse, ce qui l'a également contraint à l'abandon.

Pour ce qui est du classement, le premier Français après 18 trous est Charles-Henri Quelin, qui a bouclé le tracé du Troia Golf Resort en 77 (+5). Il pointe au 6e rang, à cinq coups de la tête. Après un aller émaillé de cinq bogeys pour deux birdies (au 3 et au 7), il a réussi un retour en +2, avec seulement deux bogeys au 14 et au 16.

Trois autres tricolores figurent provisoirement dans le top 20. Tout d'abord Hassan Chakboub, qui, avec son 82 (+10), partage la 13e place. Ensuite Mathieu Cauneau, seul 17e, avec une carte de 84 (+12). Et enfin, Pascal Prod'homme, 20e avec une carte de 87 (+15).

Un peu plus loin, on retrouve Thierry Godineau, 27e avec une première journée en 89 (+17), et Maximilien Puget, 3e à +18. Enfin, Mathieu Lebon est 40e, à +20.

Sur ce parcours « fabuleux mais difficile », selon les mots de Frédéric Cupillard, les Français tenteront, ce jeudi, de retrouver une dynamique plus positive.


Par William LECOQ
6 juin 2018