Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Annika Invitational USA : Un top 20 pour Lucie Malchirand

Annika Invitational USA : Un top 20 pour Lucie Malchirand

La joueuse de Marseille la Salette, malgré une dernière journée légèrement en-dedans (75, +3), a tout de même grappillé trois places pour se classer au 17e rang. De son côté, Lilas Pinthier a rendu, de nouveau, une carte de 75 (+3), pour prendre la 51e place finale.

Lucie Malchirand a réussi à remonter 24 places après un premier tour difficile. Alexis Orloff / ffgolf
18-20
janvier
ANNIKA INVITATIONAL USA
LIEU : World Golf Village - Slammer & Squire, FL, Etats-Unis
CATÉGORIE : U19

Le résumé

À peine 5°C au lever du jour : Si vous vous demandiez, oui, l’hiver fait aussi quelques passages en Floride. Une donnée qui ne s’est pas avérée forcément au détriment des deux Françaises engagées dans cet Annika Invitational USA, car elles ont toutes les deux réussi à remonter de quelques places, ce lundi, lors du dernier tour.

Malchirand, des hauts et des bas

La joueuse marseillaise a signé son meilleur total de birdies de la semaine lors de ce dernier tour, avec trois volatiles au 5, au 14 et au 15. Malheureusement, dans le même temps, Lucie Malchirand a concédé un total de six bogeys, dont deux sur les deux ultimes trous de son tournoi, alors que ses deux birdies du 14 et du 15 l’avaient ramenée à +1 pour la journée.

La bonne nouvelle est malgré tout que cette carte de 75 (+3) lui permet de grappiller trois places, pour finir en 17e position avec un total de +7. Un nouveau top 20 donc, à apprécier à sa juste valeur, quand on sait que Lucie Malchirand était descendue à la 41e place après son 77 (+5) de la première journée.

Pinthier a trouvé le chemin de la volière

Il lui a fallu attendre 45 trous, mais sa patience associée à la qualité (non récompensée jusqu’ici) de son putting ont fini par payer : Ce lundi sur le trou n°1 (son dixième du jour), Lilas Pinthier a rentré son premier birdie de la semaine. De rage et de colère, elle en a même aligné deux sur les deux trous suivants.

Une série d’autant mieux tombée qu’elle avait connu un aller un peu compliqué, avec trois bogeys et un double bogey au 13. Finalement, son dernier bogey au 6 lui a fait signer la même carte que la veille, 75 (+3). Elle termine ainsi à la 51e place, avec un total de +15. Là encore, en étant passée en +9 après neuf trous le premier jour, alors qu’elle n’avait plus joué de tournoi depuis novembre, le résultat final revêt une certaine valeur.

« Je suis un peu déçue du début de partie, mais je suis plutôt contente du retour, résume-t-elle. J’ai enfin réussi à faire mon premier birdie au bout du 45e trou. Mais bon, je suis positive, et les Internationaux du Portugal arrivent (du 29 janvier au 1er février, NDLR), du coup il faut que je me prépare. »

L’œil de la coach : Patricia Meunier-Lebouc

« C’est un tournoi de début de saison, avec beaucoup d’information à prendre, et beaucoup de positif, synthétise la coach de l'équipe de France dames. La journée de Lucie a été un peu plus compliquée. Elle est extrêmement exigeante avec elle-même, et cette semaine se termine sur un résultat décevant. Mais pour la première fois où j’ai pu la suivre sur un tournoi entier, j’ai vraiment apprécié la joueuse. Elle a un jeu incroyable et un grand potentiel. Son grand jeu sur les deux derniers jours était exceptionnel. Elle doit encore travailler sur sa capacité à gérer les choses, car elle veut tellement bien faire qu’elle se met parfois elle-même des bâtons dans les roues. J’ai hâte de la retrouver pour la suite de nos aventures ensemble, car c’est vraiment une très bonne joueuse. »

« Lilas a eu un peu de mal à se mettre dans la partie aujourd’hui (lundi), mais une fois qu’elle a pris son rythme et ses repères, ça allait beaucoup mieux, poursuit Patricia Meunier-Lebouc. Elle a bien putté, mais elle n’a vraiment rien rentré. Elle a fait trois birdies sur le début de son retour, et elle a été vraiment impressionnante sur la gestion, car ne pas faire de birdie pendant 45 trous, c’est quand même lourd. Elle n’a pas vacillé, et continué à avancer. C’est une bonne expérience pour elle. Elle était forcément un peu déçue, car elle aurait voulu mieux jouer, mais prenait ça avec philosophie. »

Le post social

L'Italienne Benedetta Moresco, déjà en tête après deux tours, s'est imposée dans cette édition 2020. Avec les félicitations de la reine en prime, cela va de soi.


Par William LECOQ
21 janvier 2020