Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / CFJ Minimes garçons : à l’heure du renouvellement

CFJ Minimes garçons : à l’heure du renouvellement

En l’absence du tenant du titre et de ses deux dauphins, le trophée Yan Le Quellec s’offrira quoi qu’il arrive à de nouvelles mains. Dans un champ de joueurs dense, les prétendants ne seront pas difficiles à trouver.

Jean Bekirian présente les références les plus pointues du champ de joueurs de ce CFJ Minimes garçons. Lucas Hélin / ffgolf
27-31
juillet
CHAMPIONNAT DE FRANCE DES JEUNES - MINIMES GARÇONS COUPE YAN LE QUELLEC
LIEU : Bordeaux Lac, France
CATÉGORIE : Minimes (15-16 ans)

Décidément, dans ce pays, on devient vieux de plus en plus jeune. Exemple avec le champion de France Minimes 2017, Marius Cara (Chantilly), qui a rejoint ses aînés chez les cadets (vous suivez toujours ?). Même chose pour celui qui était monté à sa gauche sur la troisième marche du podium l'an dernier, Claude Churchward (Albret).

Pour le vice-champion, Marin d’Harcourt (Saint-Cloud), récent champion de France avec ses camarades U16, la raison est différente, puisqu’il est occupé à défendre les couleurs nationales à l’European Young Masters, accompagné en cela par Théo Boulet (Chantilly), qui aurait, lui aussi, occupé une place de choix dans la liste des favoris.

Bekirian tête d'affiche

En résumé, le podium de cette édition 2018 sera forcément inédit, avec comme principaux bénéficiaires ceux qui y prétendent. Parmi ces 84 joueurs, Jean Bekirian, nouvellement arrivé à Nîmes Campagne, se présente en cumulant le meilleur classement au mérite amateur messieurs, au mérite jeunes Lacoste et à l’index. « Il y a une compète à jouer, et un trophée à aller gagner, énumère-t-il simplement lorsqu’on lui demande ses objectifs pour les cinq prochains jours. Ça serait bien pour mon nouveau club. »

Des ambitions chez tout le monde

Alexandre Bauduin connaît bien le parcours de la Jalle de Bordeaux Lac.

Le Provençal est en tout cas satisfait du travail mis en place depuis quelques mois avec son coach Frédéric Fogeron. « On a décidé de faire des gros tournois pour se familiariser avec le haut niveau », précise le champion de France benjamins de 2016. Familiarisé, il l’est également avec le parcours de la Jalle de Bordeaux Lac, tout comme, Sud-Ouest oblige, les joueurs de Biarritz, Nathan Trey et Alexandre Bauduin en tête. En confiance dans leur golf après être repartis de Chantilly vice-champions de France U16, la semaine dernière, les Basques arrivent avec les mêmes ambitions. « Le parcours favorise plutôt les joueurs en draw, ce qui m’arrange », assure Alexandre Bauduin.

Ce dernier partagera son premier tour, vendredi dès potron-jaquet (7h20), avec Paul Beauvy (Pléneuf Val-André), vice-champion de France benjamins en titre, et Alexandre d’Aurelle de Paladines (Saint-Nom La Bretèche). « Je me sens vraiment bien en ce moment sur tous les coups en dehors du green », confie ce dernier, qui attend surtout une phase de match play qui le stimule davantage mentalement.

Un tableau final durant lequel il pourrait bien retrouver des joueurs comme Martin Trochu (Arcachon), Alexandre Boquet (Chantilly), Hugo Archer (Cissé-Blossac), Bastien Amat ou Lancelot Salisbury (Bondues), ou bien d’autres encore : 82 joueurs, ce n’est pas peu.


Par William LECOQ, à Bordeaux
26 juillet 2018