Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Championnat d’Europe par équipe Girls : décrypter pour rebondir

Championnat d’Europe par équipe Girls : décrypter pour rebondir

Aujourd’hui l’équipe de France Girls n’a pas joué pour cause d’exemption du quart de final (tableau B) grâce à sa 9e place. Elle en a donc profité pour récupérer et bien préparer son match de demain face au Pays de Galles. Une préparation et une récupération primordiale que les filles travaillent chaque jours depuis le début de la semaine et avec implication jusqu’au bout du tournoi.

09-13
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES GIRLS
LIEU : Parador de El Saler, Espagne
CATÉGORIE : U18

Vidéo à lire ci-dessus

Certes il n’y avait aucun match à jouer aujourd’hui mais il fallait tout de même se reconcentrer pour ne pas mettre de côté le nouvel objectif, décrocher la 9e place finale. L’équipe de France Girls est donc venue au golf pour s’entrainer et peaufiner quelques détails avant d’affronter demain le Pays de Galles à 10h46 précise.

Une par une elles ont d’abord débriefé leur qualification après l’analyse collective de la veille au soir. À froid, Gwladys Nocera et Mickaël Mahéo ont pris le temps de les écouter et de revenir sur ces deux tours de strokeplay pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Les filles sont également allées au practice, sur le putting green et sur la zone d’approche pour garder le rythme. Cette journée de coupure va sans doute permettre à l’ensemble du clan France d’évacuer la frustration et de revenir demain, au tee du 1, avec de nouvelles intentions.

Les mots du staff : Gwladys Nocera et Mickaël Mahéo

« Aujourd’hui il y a du temps d’entraînement individuel et ce soir il y aura une séance de sport. De notre côté on en a profité pour voir les filles une par une et débriefer. On est déçu, on n’est pas parmi les huit et le pire dans cette situation serait que ça ne serve à rien et nous on veut éviter ça. Alors on leur a donc demandé de réfléchir pour faire une analyse constructive. »

« Un championnat comme celui-ci met encore plus en avant tes limites avec l’enjeu et la pression donc il faut trouver ce qu’elles ont mal fait et si elles peuvent le détecter d’elles-mêmes c’est encore mieux. »

« C’est assez frustrant, et pour elles et pour nous également, mais elles sont encore jeunes, il ne faut pas l’oublier, donc parfois c’est pas simple d’avouer ses erreurs et de se mettre un peu dans une situation d’inconfort. »

« C’est important qu’elles nous donnent leurs sentiments parce qu’on a l’impression que parfois tout est fait pour elle et prémâché mais que il y a un blocage. L’essentiel c’est de comprendre et de s’améliorer pour que les filles ne revivent pas des instants comme ça dans le futur. Elles ont toutes eu un retour assez cohérent sur leurs performances donc c’est plutôt positif maintenant l’étape suivante c’est de mettre en place un plan pour changer ça. Et c’est en commençant dès l’âge de 15 ans que par la suite ça les aidera. »

« Demain il y a match à jouer et à gagner. On est motivé et on va expulser cette déception de notre tête pour aller remporte la tableau B tout simplement. »


Par Romain MURAILLE
11 juillet 2019