Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Championnat d’Europe par équipes Boys : un premier tour décevant

Championnat d’Europe par équipes Boys : un premier tour décevant

Malgré la qualité de la sélection alignée en République Tchèque, les jeunes Français ne pointent qu’à la onzième place (371) à seulement deux coups du huitième. Il va falloir cravacher, demain, pour intégrer le «flight A».

Le parcours du Golf Resort Kaskada
10-14
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES BOYS
LIEU : Golf Resort Kaskada Brno, République tchèque
CATÉGORIE : U18

Fort de son expérience de l’an dernier à La Manga, Dimitri Mary a établi le meilleur score français (71) du premier tour du championnat d’Europe Boys.

Il a été le premier à s’élancer sur le parcours physique du Golf Resort Kaskada, ce matin très tôt. Levé à 4h30, le Lyonnais a réalisé un premier tour solide puisqu’il affichait un score de - 3 après treize trous avec cinq birdies et deux bogeys : «Et il me restait encore deux par 5 à jouer facilement touchable en deux, précise-t-il. Mais, j’ai eu un petit coup de mou. J’ai senti que j’avais moins de jus. Pourtant, je m’étais bien alimenté et  hydraté. Je vais en parler avec le diététicien de l’équipe.» 

Dimitri Mary au championnat d'Europe Boys
Levé à 4h30 ce matin, Dimitri Mary n'en a pas perdu son sourire.

Il n’a pas profité des par 5 du 12 et du 15 pour ajouter des birdies sur sa carte. Sur le long par 3 du 14 (200m), sa mise en jeu a atterri dans un bunker et il n’a pas réussi à sauver son par. Et, sur le 17, il a pris trois putts à dix mètres : «J’aurais pu l’éviter, regrette-t-il. Globalement, j’ai bien tapé la balle et bien putté sur des greens roulants et pentus mais, il est dommage de finir à - 1.»

Performant au cours des dernières semaines, Quentin Debove n’a pas confirmé sa forme en signant une carte de 79, la plus lourde de la formation tricolore.

La belle réaction d’Aymeric Laussot

Le début de partie d’Aymeric Laussot n’a pas rassuré le staff français puisque le joueur du Paris Country Club s’est retrouvé à + 3 après trois trous : «Mon premier coup a roulé dans un buisson, explique-t-il. J’ai manqué de réussite au 2 et au 3, j’ai tapé un mauvais coup de fer.»

Aymeric Laussot au championnat d'Europe Boys
Après un départ compliqué, Aymeric Laussot bien réagi par la suite en alignant quatre birdies.

Il en fallait davantage pour déstabiliser Aymeric Laussot, confiant après ses deux très bonnes reconnaissances : «Je ne me suis pas inquiété car je sais que je joue bien en ce moment, poursuit-il. J’avais scoré - 5 au terme de ma seconde reconnaissance. Avec Mathieu (Santerre), on s’est dit qu’il fallait grappiller point par point jusqu’au 18.»

Et il y est parvenu en alignant quatre birdies sur les douze trous suivants. Dès le 6, il a enquillé un putt de sept mètres pour le premier. Puis, il a enchaîné par un deuxième au 9. Un succession de bons chips-putts lui a évité de concéder des bogeys sur le 11, 12 et 13. Sur le par 3 du 14, il a rentré un putt de huit mètres pour le birdie et remettre son compteur à zéro. Il a profité du par 5 du 15, touché en deux, pour descendre sous le par (- 1). Mais, un «trois putts» au 18 l’a privé d’un score négatif : «J’ai voulu assurer en jouant le milieu du green et j’ai pris trois putts, c’est dommage. Mais, je suis content de ma réaction surtout pour l’équipe.»

Les deux 75 de Charles Larcelet et de Lucas Abrial ainsi que le 78 de Théo Boulet ont porté le total français à 371 situant l’équipe à la onzième place : « Les joueurs n’ont pas évolué à leur niveau en terme de scoring, déclare Mathieu Santerre. Ils ont commis beaucoup d’erreurs dans le jeu. Et alors que nous alignons l’une des trois meilleures équipes sur le papier, nous sommes classés onzièmes à l’issue de ce premier tour. C’est donc décevant. Mais, nous ne comptons que deux coups de retard sur les Italiens, huitièmes. Cet écart n’est pas insurmontable. Si nous évitons de rééditer les mêmes erreurs, demain, nous devrions pouvoir accéder au premier flight. Ce sera «catenaccio» pour assurer la qualification.»

Les résultats des Français

13. Dimitri Mary 71 (- 1), 16. Aymeric Laussot 72, 47. Charles Larcelet et Lucas Abrial 75, 81. Théo Boulet 78, 86. Quentin Debove 79.


Par Gérard RANCUREL
10 juillet 2018