Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Championnat d’Europe par équipes Boys : une victoire réconfortante

Championnat d’Europe par équipes Boys : une victoire réconfortante

Déçus après leurs deux tours de qualification, les jeunes Français ont produit un golf plus performant lors de leur premier match du tableau B remporté 3 à 2 aux dépens de leurs homologues belges. Prochains adversaires, les Autrichiens.

L'équipe de France Boys au championnat d'Europe
10-14
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES BOYS
LIEU : Golf Resort Kaskada Brno, République tchèque
CATÉGORIE : U18

Moins de quarante-huit heures après la victoire de l’équipe de France de football face à celle de Belgique en demi-finales du Mondial, les Boys tricolores ont infligé une défaite 3 à 2 à leurs homologues belges dans le premier match du tableau B du championnat d’Europe par équipes en République Tchèque.

Dans une formule réduite (un foursome et quatre simples), le double français, composé de Lucas Abrial et Théo Boulet, a apporté le premier point en s’imposant 6&5 face à Matthis Berard et Augustin De Cordes. 

Quentin Debove et Benoît Teilleria
Quentin Debove conseillé par Benoît Teilleria, le team advisor de l'équipe de France Boys.

Déjà associés en foursome à l’occasion des Internationaux du Maroc, les joueurs de Bussy et de Chantilly ont rapidement pris l’avantage en alignant quatre birdies sur leurs sept premiers trous. Fort de cette avance, les deux jeunes Français l’ont gérée par la suite pour conclure au 13 : «Tout s’est bien déroulé avec Théo, confirme Lucas Abrial. Nous avons bien joué et nous nous sommes biens complétés. Nous avons scoré - 3 sur treize trous. C’était une bonne partie.»

Peu de temps après, Quentin Debove a permis à la sélection tricolore de mener 2 à 0 grâce à son succès facile (6&5) sur Jean de Wouters : «Mon jeu a été présent, aujourd’hui, explique-t-il. Rien à voir avec celui de la qualification même si, hier, j’avais effectué un bon retour. Je suis resté sur la même dynamique. J’ai joué - 4 sur treize trous avec quatre birdies et aucun bogey. J’ai commencé doucement avec trois sorties-putts sur les quatre premiers trous. Mais, par la suite, j’ai touché tous les greens en régulation jusqu’au 18. Je n’ai pas commis d’erreur et donc je n’ai donné aucun trou à mon adversaire.»

Dimitri Mary assure la victoire 

Charles Larcelet et Aymeric Laussot s’étant inclinés tous les deux au 17, c’est Dimitri Mary qui a offert le point victorieux à la France en battant (3&2) James Meyer de Beco.

Dimitri Mary au championnat d'Europe Boys
Grâce à un putting performant, Dimitri Mary a apporté le point de la victoire à la France.

Le Lyonnais a enquillé une "ficelle" de dix mètres au 3 pour un premier birdie avant de bénéficier de trois bogeys du Belge (4, 6 et 7) pour mener 3 up à l’issue des neuf premiers trous malgré une balle perdue au 5.

James Meyer de Beco a débuté le retour par un birdie (2 down) puis un bogey du Français au 13 a encore réduit l’écart (1 down). Heureusement, le jeune Rhodanien a enchaîné un bon wedge-putt au 15 pour un birdie et se redonner un peu d’air. Sur le trou suivant, une balle hors limites de son adversaire a mis fin à la partie (3&2).

«Nous avons vu du meilleur golf, aujourd’hui, apprécie Mathieu Santerre, l’entraîneur des Boys. Nous avons pris du plaisir à suivre les parties. Le double s’est très bien complété dans le jeu et a bénéficié d’une grande complicité. C’était un peu une association détonante comme Satanas et Diabolo. Ils ont dominé leurs adversaires. Quentin et Aymeric sont tombés sur les deux meilleurs Belges (Jean de Wouters et Adrien Dumont de Chassart). Quentin a pris une bonne avance d’entrée et a creusé l’écart. Aymeric a eu un début de partie timide qui l’a handicapé. Il n’a jamais été franchement dominé par son adversaire mais, il n’est pas parvenu à reprendre le dessus. Idem pour Charles qui a lutté avec son jeu sur les premiers trous et malgré sa combativité, il n’a pas réussi à inverser la tendance. Dimitri a, une fois encore, été l’homme de la situation en assurant les arrières de l’équipe. Il a mené de bout en bout grâce à de très gros progrès au putting. Demain, nous rencontrons les Autrichiens avec l’ambition de poursuivre sur notre lancée pour finir à la première place du tableau B.»


Par Gérard RANCUREL
12 juillet 2018