Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Championnat d’Europe par équipes Girls : la France absente des quarts

Championnat d’Europe par équipes Girls : la France absente des quarts

Malgré une remontée de trois places au classement, l’équipe de France termine aux portes des quarts de finale à la neuvième place, sûrement la plus frustrante. Le retard accumulé hier était trop important mais il reste malgré tout un second tableau à aller remporter.

Le jour de ses 17 ans Loïs Lau rend une belle carte de -3 même si elle aurait préféré voir son équipe parmi les huit en guise de cadeau. RM / FFGOLF
09-13
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES GIRLS
LIEU : Parador de El Saler, Espagne
CATÉGORIE : U18

Le résumé

Des regrets il y en aura, c’est certain, mais des déceptions il ne faut retenir que l’apprentissage. Aujourd’hui l’équipe de France Girls s’est réveillée mais ça n’a pas suffit. Hier soir à la 12e place, elle termine ces deux tours de qualifications neuvièmes, à sept coups du flight A, avec de la frustration évidente mais encore du travail à faire.

En effet la compétition ne s’arrête pas là, il faudra batailler à partir de vendredi pour décrocher une place d’honneur sur le parcours espagnol. En raison d’un nombre inférieur d’équipes à la normale, les Françaises bénéficient d’un jour de repos demain pour préparer la suite du tournoi.

Cette journée a tout de même de quoi satisfaire les joueuses puisque mis à part le coche manqué, les Bleues signent aujourd’hui la meilleure performance avec l’Italie en rendant un +9 journée. C’est d’ailleurs cette même nation qui remporte la qualification devant l’Allemagne et le Danemark. 

Elles ont tout donné. En vain. 

Lorsque l’on observe ce second tour et les scores de l’équipe de France il y a de quoi se dire qu’elles ne sont pas passées loin. L’objectif était celui de remontée dans les huit mais la barre était

Lucie Malchirand dans le bunker de green du 8.

trop haute. Quoi qu’il en soit, le staff et les joueuses savaient pertinemment que qualification ou pas, il fallait relevé la tête. Et c’est chose faite.

Tout comme hier c’est Lucie Malchirand qui a lancé les hostilités. Tout au long de sa partie, avec peu de vent et une attitude de battante, Lucie n’est pas parvenue à gérer son enthousiasme et s’est retrouvée pénalisée par son petit jeu et son putting. Elle signe le même score que lors du premier tour, un 77 (+5) un peu en dedans.

Dans la foulée Loïs Lau s’offre la meilleure carte tricolore du jour pour son anniversaire en signant un -3 (69) sans aucun bogeys : « Je suis contente de ma carte parce que c’est la première fois que je ne fais aucun bogeys. Je n’ai pas fait d’erreurs et je me devais de réagir pour l’équipe par rapport à mardi mais malheureusement ce n’est pas suffisant. J’aurais aimé faire plus de birdies et concrétiser les occasions supplémentaires que j’ai eues. »

Alizée Vidal elle aussi se reprend bien ce mercredi. Son 73 (+1) du jour récompense une bonne gestion sur le parcours : « Le rythme sur le tracé était meilleur et j’ai joué des zones plus confortables en essayant de me détacher de la journée d’hier psychologiquement. J’ai pris des bogeys par précipitation mais on aura rien lâché aujourd’hui. Je suis déçu quand même. »

Mathilde Delavallade semblait quant à elle partir sur les mêmes bases qu’hier avec un aller de qualité. Dans le par après neuf trous son retour se corse et elle termine sa journée sur un 78 (+6). Un peu plus tard Lilas Pinthier fait à nouveau preuve de régularité en cochant une carte dans le par total (72) apportant ainsi à ce moment de la partie un peu d’espoir au clan bleu blanc rouge. Un espoir gommé par la journée difficile d’Adéla Cernousek qui sur ses deux jours de qualifications n’aura jamais trouvé les solutions. Sa carte de 79 n’est pas retenue.

Au final La France échoue à sept coups après l’attente des autres équipes. Dans la course avec la République Tchèque et la Hollande, les deux nations ne craquent pas et conservent leur légère avance, suffisante pour relayer le groupe de l’hexagone vers le tableau B.

Les mots du staff : Mickaël Mahéo et Gwladys Nocera

Un peu de réconfort avant de se relancer pour la suite de la compétition.

« Les regrets sont sur l’ensemble de la qualification et les filles n’ont pas su élever leur niveau de jeu et d’exigence vis à vis du parcours. Il y a forcement de la déception même si La réaction est là. Maintenant on va se préparer pour aller chercher la gagne dans le tableau B parce que c’est la moindre des choses. »

« Aujourd’hui on fait quand même le meilleur score de la journée avec les Italiennes donc ça veut dire que l’objectif de les challenger sur le fait d’aller gagner la qualification n’était pas aberrant. Les filles jouent très bien et ont des qualités incroyables et elles sont toutes capables de faire des scores meilleurs. Maintenant on n’a pas réussi à le faire et je pense que c’est un manque d’entraînement dans la difficulté, dans l’inconfort et ces deux tours avec l’enjeu ce n’était pas simple et elles ont simplement montré quelques faiblesses face à ça. »

Le chiffre

29C’est le nombre de coups d’écarts entre le premier et le second tour des Girls. Elles ont aujourd’hui comblé un réel gap mais les défaillances des autres équipes n’ont pas été suffisantes.

Le post social

L’Italienne Caterina Don remporte la qualification en individuel sur le score de -12 total avec un splendide -8 ce mercredi.


Par Romain MURAILLE
10 juillet 2019