Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Championnat d'Europe par équipes girls : de l’Auvergne au Portugal

Championnat d'Europe par équipes girls : de l’Auvergne au Portugal

À maintenant quelques jours du début des Championnats d’Europe par équipes, l’équipe de France Girls est déjà regroupée pour préparer au mieux l’épreuve de l’année. Il y a peu en Auvergne, aujourd’hui à Morfontaine et bientôt au Portugal, présentation de celles qui défendront nos couleurs du 6 au 10 juillet prochain.

L'équipe au complet en compagnie de Pascal Grizot lors de la remise des dotations RM / ffgolf
06-10
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES GIRLS
LIEU : Hilversumsche GC, Pays-Bas
CATÉGORIE : U18

L’équipe

Vairana Heck, 2e lors des Internationaux du Portugal au Montado Golf Resort.

Elles seront six, comme chaque année (à l’exception de 2020 où elles n’étaient que quatre), à défendre les couleurs de la France en même temps que les trois autres catégories disséminées dans différents pays européens. Pour les Girls, c’est direction le Portugal et le golf du Montado qu’elles connaissent plutôt bien. En effet, en début d’année, les Internationaux du Portugal se sont disputés sur ce tracé. Un bonus non négligeable pour les joueuses qui ont déjà le parcours dans l’œil.

Parmi les six filles sélectionnées par Gwladys Nocera et son staff, on retrouvera deux habituées des sélections. Lilas Pinthier, du centre de performance du Golf National et Adéla Cernousek, du centre de performance de Terre Blanche et du Golf de Saint-Cloud, étaient déjà du voyage en 2019. Elles seront accompagnées cette année par quatre nouvelles qui vont découvrir la vie en équipe de France. D’abord Vairana Heck (RCF la Boulie), Constance Fouillet (La Freslonnière), Inès Archer (RCF la Boulie) et enfin Maylis Lamoure (Kempferhof).

Sous la houlette de la capitaine Véronique Smondack et de la coach Gwladys Nocera, elles auront également à leur côté Philippe Vignon pour kiné et Thomas Bregeon en tant que préparateur physique. Une belle équipe bien constituée et prête à en découdre comme l’explique la sélectionneur Gwladys : « Ça approche très rapidement et plus on avance vers le début du championnat plus je me dit que notre équipe est forte. On s’est bien préparées, on a aussi eu cette remise des dotations à la fédération avec le discours de Pascal Grizot (Président de la ffgolf) qui nous a vraiment lancé dans ce championnat. On a hâte d’y être et mon message depuis qu’on se prépare c’est vraiment de tout donner à 200% et de ne rien lâcher. Porter le maillot France est un honneur, elles représentent toutes les personnes qui sont derrières elles toute l’année et disputer cette épreuve c’est toujours unique. Elles ont bien assimilé cette notion de fierté maintenant il ne reste plus qu’à jouer au golf. »

En Auvergne pour la cohésion

Mi-juin, tout le groupe s’est retrouvé en auvergne à l’initiative de Gwladys Nocera pour préparer ce championnat de la meilleure des manières. À travers ce stage, les filles ont pu dépasser leurs limites sur des randonnées préparées par Thomas Bregeon.

Elles ont également continué à se découvrir et à créer cette cohésion d’équipe si importante lors de ce tournoi. Toutes l’ont avoué, elles ont souffert sur ce rassemblement mais elles l’ont fait : « Ce stage en Auvergne était incroyable. C’était intense mais ça nous a montré que au-delà du golf on pouvait créer quelque chose entre nous, a déclaré Inès Archer. J’avais choisi l’Auvergne parce que c’est chez moi et j’avais envie de connecter les filles à la nature. On pratique un sport d’extérieur et cette connexion avec les éléments est très importante au golf. En plus de ça elles ont toutes dépassé leurs limites et je pense que ce rassemblement à crée des souvenirs et des liens forts au sein du groupe », a complété Gwladys.

À moins d’un mois du championnat, les esprits étaient déjà tournés vers l’échéance. Jusqu’au 30 juin, les filles ont continué leurs entraînements et leur préparation et puis est arrivé cet instant crucial de la remise des dotations. Un moment fort passé à la fédération en compagnie de Jean-luc Cayla (Directeur de la performance) et de Pascal Grizot (Président de la ffgolf). Les filles sont toutes reparties avec les polos France dans la valise. Un symbole puissant qui s’est révélé être un moment déclencheur pour Maylis Lamoure : « Lorsqu’on a récupéré les dotations avec les logos France sur le sac et sur les vêtements c’était pour moi une fierté. J’ai vraiment pris conscience de ce que cela représentait et ça nous a direct mis dans le bain. On a énormément de chance d’être là même si on a travaillé pour ça mais il faut maintenant bien porter ces couleurs et ramener une médaille. » 

À Morfontaine pour la prépa’ golf

Après la construction de l’équipe et le rassemblement en Auvergne, l’ensemble du groupe continue sa préparation golfique sur le golf de Morfontaine pendant deux jours. Au programme, du golf, du golf et encore du golf. La mise en place de certaines stratégies est dans la tête de tout le monde et surtout dans celle de Gwladys : « On a fait du foursome mais aussi des simples car il ne faut oublier que le championnat c’est d’abord deux tours en stroke play avant de basculer sur les matchs. »

Le départ c’est pour samedi et c’est ensuite en mode guerrière qu’il faudra attaquer cette épreuve. Bien décidée à faire mieux que l’an passé et une 7e place finale, l’équipe de France Girls monte en intensité. Le plus gros rendez-vous de l’année commence mardi prochain et les Bleues auront leur mot à dire : « On va rien lâcher. On a bossé pour être ici et ce tournoi n’est pas une finalité mais un commencement », raconte Inès Archer.

« Quoiqu’il arrive ça restera gravé dans ma mémoire, confie Maylis Lamoure. Mais c’est certain qu’avec une médaille et pourquoi pas le titre on aura fait quelque chose de beau et d’abouti. »


Par Romain MURAILLE
2 juillet 2021