Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Evian International & Senior Showcase : huit jeunes Français à Vegas

Evian International & Senior Showcase : huit jeunes Français à Vegas

Deux Girls et six Boys français prendront samedi le départ de ce tournoi, organisé par l’AJGA dans la capitale mondiale du jeu d’argent. Amenés dans le Nevada à l’initiative d’Evian, ils tenteront de réitérer les performances françaises de l’an dernier, avec une victoire et trois podiums.

Les huit Français ont été amenés à Las Vegas à l'initiative d'Evian. ffgolf
01-02
décembre
EVIAN INTERNATIONAL & SENIOR SHOWCASE
LIEU : The Club at Sunrise, Angel Park Golf Club (Nevada), Etats-Unis
CATÉGORIE : U18

Le tournoi

On se demande ce qu’il y aura de plus reluisant aux yeux des huit jeunes Français présents depuis le milieu de la semaine à Las Vegas, entre les mille lumières de Sin City et les plus grands entraîneurs universitaires américains, qui seront sur le bord du parcours samedi et dimanche. A l’heure d’entamer l’Evian International & Senior Showcase, dont les vainqueurs empocheront un cursus d’office en université outre-Atlantique, il n’est pas certain que les lumières pèsent très lourd.

Les six Boys et deux Girls tricolores auront en tout cas 36 trous de stroke play à jouer entre samedi et dimanche, les premiers sur le Mountain Course de l’Angel Park, et les secondes sur le parcours du club de Sunrise.

Les Français

Ils seront donc huit Tricolores à disputer cette épreuve finale du calendrier 2018 de l’Association américaine de golf Junior (AJGA). Chez les Girls, les deux représentantes, Adéla Cernousek (Saint-Cloud) et Lucie Malchirand (RCF La Boulie), ont gagné leur participation en se classant première et deuxième de l’Evian Junior Event, disputé à l’Evian Resort au mois d’octobre. Même chose chez les garçons pour Charles Larcelet (Forêt d’Orient) et Paul Beauvy (Pléneuf Val-André), qui avaient dominé le classement final en Haute-Savoie. Ils seront accompagnés ce week-end de Bastien Amat (Bondues), Alexandre d’Aurelle de Paladines (Saint-Nom La Bretèche), Mathieu Montagne (Golf Club de Lyon) et Mickaël Najmark (Saint-Donat).

Tous auront à cœur de produire un bilan similaire à celui de l’an dernier, lorsqu’Emma Boehly et Candice Mahé avaient signé un doublé, tandis que Marin d’Harcourt et Jean Bekirian avaient partagé la deuxième place.

Le joueur à suivre : Charles Larcelet

Le joueur de la Forêt d’Orient s’était imposé lors de l’épreuve qualificative, en octobre à l’Evian Resort, avec une jolie marge et après avoir mené de bout en bout. La semaine suivante au Gouverneur, il s’en était fallu d’un Hugo Riboud fou furieux au putting pour qu’il n’aille glaner le titre de champion de France cadets. Tout ça pour dire que celui qui a également remporté le German Boys cette saison a fait ce qu’il faut en matière d’accumulation de confiance.

Le parcours

Les Français ont reconnu, lors de la journée de jeudi, le parcours sur lequel évolueront les garçons : le Mountain Course de l’Angel Park. Un tracé sur lequel l’accent est mis sur les attaques de greens, les mises en jeu disposant à quelques exceptions près de larges zones d’atterrissage bordées par des roughs fins. Mais gare également aux greens en eux-mêmes, présentant beaucoup de bosses et de pentes pouvant rendre un premier putt lointain compliqué. Pour ce qui est du parcours des filles, la reconnaissance aura lieu ce vendredi.

L’œil du staff

Accompagné d’Alexandre Bosseray, qui encadre les garçons, et Paulin Goument, qui représente Evian, Olivier Raynal, responsable des filles, fait la même analyse du parcours : « La clef du tournoi, ce sont les greens et les attaques de greens, qui se font avec des fers moyens et courts. Donc jouer les bonnes zones de green sera essentiel pour se laisser opportunités de birdies et éviter les trois-putts. » Début des hostilités pour les Français samedi matin… enfin heure locale, puisque les premiers départs interviendront vers 17 h, heure française.

Le post social

Durant toute la durée de leur séjour à Vegas, les jeunes Français sont hébergés sur place par Evian. Mais cela ne les a pas empêchés ne visiter l'Université du Nevada.


Par William LECOQ
30 novembre 2018