Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Evian Junior Event : Inès Archer remonte, Charles Larcelet creuse

Evian Junior Event : Inès Archer remonte, Charles Larcelet creuse

Changement de leader chez les filles, où Inès Archer a pris la tête à l’issue du deuxième tour, avec un total de +2, grâce à une carte dans le par (72). Chez les garçons, Charles Larcelet a conservé la tête grâce à une carte de 70 (-2), et compte cinq coups d’avance sur Paul Beauvy à l’amorce du dernier tour.

Inès Archer est seule en tête chez les filles, à la veille du dernier tour. Alexis Orloff / ffgolf
19-21
octobre
EVIAN JUNIOR EVENT
LIEU : Evian Resort GC, France
CATÉGORIE : U18

Sur les rives du Léman, les 63 joueurs et joueuses engagés dans cet Evian Junior Event, deuxième du nom, ont continué de bénéficier de conditions de jeu agréables lors de la deuxième journée de samedi. Cela n’a nullement empêché le parcours de l’Evian Resort de se défendre à la hauteur attendue pour un parcours de Majeur : aucune carte sous le par n’a été postée chez les filles, et seulement quatre chez les garçons. Mais les deux classements n’ont pas connu les mêmes changements, pour ce qui est en tout cas de l’évolution de leur hiérarchie.

Filles : Inès Archer passe devant

Un score dans le par (72) était donc la marque à établir chez les filles pour s’adjuger la meilleure carte de la journée, et Inès Archer (Cissé Blossac) a été l’une des deux joueuses à la signer (l'autre étant Emma Boehly). Conjuguée à son 74 (+2) du premier jour, cela la place en tête du classement provisoire, avec deux coups et plus d’avance sur le reste du champ.

La joueuse bretonne a livré une performance équilibrée, encaissant un premier birdie au 2, avant de subir deux bogeys au 3 et au 4, puis de rentrer un nouveau birdie au 8 pour passer l’aller dans le par. Un bogey au 12 et un birdie au 14 sont les seules péripéties de son retour, ce qui l'a donc amenée à boucler son tour dans la normale.

Elle partagera ainsi ce dimanche la dernière partie des filles avec Adéla Cernousek (Saint-Cloud) et Candice Mahé (Dinard). Cernousek, seule deuxième avec un total de +4, compte deux coups de retard sur Inès Archer. Samedi, elle a rendu une carte de 74 (+2), soit la même que vendredi. Mais si le premier tour l’avait vue faire 12 pars sur ses 14 derniers trous, il en a été tout autrement lors du deuxième, où se sont entrecroisés cinq birdies (4, 8, 11, 13 et 15), cinq bogeys (1, 5, 9, 12 et 16), et un double bogey au par 5 du 18. « J’ai bien drivé, mais mon putting était assez irrégulier », explique-t-elle. Dimanche, lors du dernier acte, elle compte « continuer à prendre du plaisir ».

De son côté, Candice Mahé fait partie d’un trio occupant la troisième place à +7. Elle a signé samedi une carte de 73 (+1), avec notamment quatre birdies. Elle se situe aux côtés de Pyrène Delample (Trois Vallons) et Gala Dumez (Bordeaux Lac), qui ont connu une journée plus difficile : la première a rendu un 78 (+6) et la seconde un 81 (+9). Emma Boehly (Bouleaux) et Lucie Malchirand (RCF La Boulie) suivent avec un total de +8, juste devant Eléonore Hubert (Golf Club de Lyon), seule huitième à +9.

Garçons : Larcelet encore sous le par

Contrairement aux filles, pas de changement de leader à signaler chez les garçons. Charles Larcelet, seul joueur à avoir rendu deux cartes sous le par lors des deux premiers tours et déjà en tête à l’issue du premier, affiche un total de -6. Ce samedi, il a signé un 70 (-2).

Comme la veille, le joueur de la Forêt d’Orient a vite appuyé sur l’accélérateur, avec des birdies au 1 et au 3. Des bogeys au 4 et au 8 l’ont ramené dans le par, avant que des birdies au 9 et au 10 ne le fassent repartir dans l’autre sens. Un bogey au 14 et un dernier birdie au 17 lui ont permis de garder cette marque jusqu’au club house. « J’ai fait un bon début de partie, -2 après trois trous, et comme hier (vendredi), j’ai plutôt bien géré derrière », livre-t-il. Dimanche, il compte jouer son dernier tour « toujours de la même façon, avec plaisir et détermination. Je vais d’abord faire ma partie, avant de calculer. »

Une dernière journée qu’il abordera avec cinq coups d’avance sur celui qui est à l’heure actuelle le seul occupant de la deuxième place : Paul Beauvy. Le joueur de Pléneuf affiche un total de -1, après

Paul Beauvy, seul deuxième, compte cinq coups de retard sur Larcelet.

avoir rendu une carte dans le par (72) ce samedi.

Lui aussi est rentré tambour battant dans sa partie avec un birdie au 1, mais a été stoppé dans son élan par un double bogey au 5. Un birdie au 9 lui a permis de passer la mi-parcours dans le par, avant des bogeys au 10 et au 11. Heureusement pour lui, une autre série, mais de deux birdies cette fois, a conclu sa partie sur les 17 et 18.

« J’ai fait une super partie, se satisfait-il. J’étais encore bien dans la balle, c’était très stable et je n’ai pas fait de grosse erreur, donc je suis très content. » En ce qui concerne le dernier tour : « Je ne vais pas essayer d’adapter mon jeu par rapport à l’enjeu, je vais jouer comme hier (vendredi) et aujourd’hui (samedi), comme si c’était le premier jour. »

Lui aura en revanche des silhouettes très nettes dans ses rétroviseurs au départ, puisque Théo Boulet (Chantilly) et Bastien Amat (Bondues) sont ex-aequo à la troisième place, dans le par total. Le Cantilien a rendu une carte de 71 (-1), tandis que le Nordiste a scoré 73 (+1). Vient ensuite un quatuor à +3 total, avec en son sein les deux coéquipiers de Saint-Donat Mickaël Najmark et Elliot Anger, Maxence Mugnier (Saint-Cloud) et Nelson Van Caneghem (Nîmes Campagne). Pour cela comme pour tout les autres, il ne reste qu’une seule occasion de remonter, et elle s’appelle dernier tour.


Par William LECOQ
21 octobre 2018