Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Evian Junior Event : Larcelet, Beauvy, Cernousek et Malchirand iront à Vegas

Evian Junior Event : Larcelet, Beauvy, Cernousek et Malchirand iront à Vegas

Pas de surprise chez les garçons, où Charles Larcelet, leader depuis le soir du premier tour, s’est imposé avec trois coups d’avance sur Paul Beauvy, qui l’accompagnera donc à l’Evian International & Senior Showcase, dans une quarantaine de jours à Las Vegas. Chez les filles en revanche, il a fallu un play-off de deux trous pour départager les deux qualifiées. La victoire est revenue à Adéla Cernousek, devant Lucie Malchirand.

Charles Larcelet s'impose finalement devant Paul Beauvy et Maximilien Sturdza. ffgolf
19-21
octobre
EVIAN JUNIOR EVENT
LIEU : Evian Resort GC, France
CATÉGORIE : U18

Des fairways de l’Evian Resort, ce dimanche, il y avait vue plongeante sur les colonnades du Caesars Palace de Las Vegas. Un billet pour la capitale mondiale du divertissement était promis aux deux premiers chez les garçons et chez les filles, pour y disputer l’Evian International & Senior showcase, du 30 novembre au 2 décembre. Et puis au-delà de ça, aucun d’entre eux ne se refuserait à inscrire une victoire sur un parcours de Majeur à son palmarès.

Filles : Cernousek s’impose en play-off

Partie seule en tête à +2 total et avec deux longueurs d’avance, Inès Archer (Cissé Blossac) s’est mise dans le bain sans attendre, avec un birdie au 1. Mais les difficultés ont commencé à se présenter au 4, avec un double bogey, suivi d’un autre double au 6, puis de bogeys au 9 et au 10, pour l’amener à +5 pour la journée. Des birdies au 11 et au 13 et des bogeys au 12 et au 16 dans la suite de son dernier tour lui ont certes permis de limiter la casse et de rendre 77 (+5), mais elle devait ainsi laisser Adéla Cernousek (Saint-Cloud) et Lucie Malchirand (RCF La Boulie) se disputer la victoire. Elle

Adéla Cernousek et Lucie Malchirand sont les deux qualifiées directes pour Las Vegas.

termine seule à la troisième place à +7.

Cernousek a connu un début de journée plutôt solide, avec seulement un bogey au 6 et un birdie au 9 pour garnir son aller. Trois bogeys au 14, au 15 et au 17 ont bien failli tout compromettre, mais un ultime birdie au 18 lui permettait de rendre un 74 (+2), de finir à +6 total et d'arracher un play-off.

Car dans le même temps, Lucie Malchirand a signé la meilleure performance du jour et égalé la meilleure de la semaine chez les filles, avec un 70 (-2). La Racingwoman a certes débuté par un bogey au 3, mais s’est ensuite reprise avec des birdies au 4, au 6, au 8 et au 13. Elle a concédé deux bogeys au 14 et au 16, mais a elle aussi terminé par un birdie au 18.

Les deux se sont donc retrouvées sur le départ du 1 pour un play-off en mort subite, et sont même revenues sur ce même départ quelques minutes plus tard, après avoir rendu le même score. Adéla Cernousek est finalement sortie gagnante sur ce deuxième trou.

Les deux belligérantes de ce play-off ne verront pas grande différence quant à leur récompense, puisqu’elles sont toutes les deux qualifiées pour Las Vegas.

Garçons : Larcelet de bout en bout

Chez les garçons, les débats se sont soldés dans les limites du temps réglementaire. Et sans surprise, la victoire est revenue à Charles Larcelet (La Forêt d’Orient), qui était en tête depuis la fin du premier tour, vendredi soir.

Sans surprise ne veut pas dire sans suspense pour autant. Parti avec cinq coups d’avance sur son dauphin Paul Beauvy (Pléneuf), Larcelet a concédé trois bogeys au 2, au 4 et au 6, pour passer l’aller en 38 (+3). « Les trois bogeys étaient plutôt des erreurs stratégiques. Je me suis accroché, car je sentais que ça allait finir par tomber », explique-t-il. De son côté, Beauvy bouclait les neuf premiers dans le par, avec des birdies au 3 et au 7 et des bogeys au 5 et au 8. De cinq coups, son débours passait alors à deux. « Mon jeu a été très propre comme les deux jours précédents, j’ai pas fait beaucoup d’erreurs, et j’ai su rester solide », analyse le vice-champion de France Minimes.

Mais sans s’affoler, Charles Larcelet a attendu le retour de l’éclaircie sur son jeu, éclaircie qui a fini par arriver au 13 et au 14 avec deux birdies. Son bogey du 17 n’a finalement pas prêté à conséquence, Beauvy restant bloqué dans le par pour la journée, avec un birdie au 12 et un bogey au 17. Le joueur de la Forêt d’Orient rend finalement une carte de 74 (+2), et termine avec un total de -4, trois coups devant celui de Pléneuf, signant un 72 (par). Il pouvait ainsi tenir la promesse faite à son coach Nicolas Subrin, auprès duquel il s'était engagé à gagner pour lui offrir un beau cadeau d'anniversaire.

Les deux joueurs seront en tout cas remis à égalité en prenant le départ de l’Evian International Showcase, le 30 novembre à Las Vegas. « Aller à Vegas, c’est vraiment top, je suis tellement heureux, s'enthousiasme Paul Beauvy. Ça va être une super expérience, et je suis très content de pouvoir rencontrer des coaches américains. »

Un trio composé de Maximilien Sturdza (Esery), Elliot Anger (Saint-Donat) et Théo Boulet (Chantilly) se partage la troisième place, avec un total de +1. Sturdza (-3) et Anger (-2) ont notamment scoré sous le par lors de ce dernier acte. Mais la meilleure performance de la journée appartient à celui qui les suit au classement : Nicolas Muller (La Wantzenau), qui a signé un 68 (-4), et termine seul sixième à +2, après avoir pointé à +9 après le premier tour.


Par William LECOQ
21 octobre 2018