Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Evian Junior Event : des places à gagner pour Las Vegas

Evian Junior Event : des places à gagner pour Las Vegas

45 garçons et 18 filles planteront le tee sur le départ du 1 du parcours de l’Evian Resort, vendredi, et partiront pour trois jours de compétition dans le cadre du cinquième Majeur féminin. Les deux premiers dans chaque catégorie gagneront leur place pour l’Evian International & Senior Showcase, à Las Vegas du 30 novembre au 2 décembre.

Le parcours de l'Evian Resort accueille la deuxième édition de l'événement. ffgolf
19-21
octobre
EVIAN JUNIOR EVENT
LIEU : Evian Resort GC, France
CATÉGORIE : U18

Difficile à première vue d’associer directement les reliefs de la Haute-Savoie peints par les couleurs d’automne et le sable surchauffé du désert du Nevada. L’Evian Junior Event, dont la deuxième édition, toujours labellisée par l’AJGA (American Junior Golf Association), débute ce vendredi sur le parcours de l’Evian Resort, en donne pourtant une belle occasion. A l’issue des trois jours que durera ce tournoi, disputé dans le cadre de l’Evian Championship, deux des 45 garçons et deux des 18 filles en lice gagneront le droit de faire leur valise pour les Etats-Unis dans moins d’un mois et demi.

Filles : Mahé en tenante du titre

Cet enchaînement, Candice Mahé l’a déjà connu l’an dernier, lorsqu’elle s’imposait sur les rives du Léman. La joueuse de Dinard est de retour cette semaine, elle qui avait ensuite été devancée à Las Vegas par la seule Emma Boehly. Signe que cette édition 2018 pourrait être très disputée : la joueuse des Bouleaux est également présente cette semaine.

Candice Mahé s'était imposée l'an dernier, devant Emma Boehly et Pauline Roussin-Bouchard.

Les deux seront néanmoins dans deux parties certes consécutives, mais différentes lors du premier tour. La joueuse bretonne sera en compagnie de Lucie Malchirand (RCF La Boulie) et Gala Dumez (Bordeaux Lac), tandis que l’Alsacienne jouera avec Caroline Sturdza (Esery) et Adéla Cernousek (Saint-Cloud). « Je suis contente de jouer sur ce parcours, souligne cette dernière. Je l’aime beaucoup donc ça va être que du plaisir. » Même son de cloche chez Gala Dumez : « Avec un parcours top et des bonne conditions, ça va être bien. »

Le trio qui suivra n’aura pas moins fière allure, avec Alizée Vidal (Saint-Cloud), Eléonore Hubert (Golf Club de Lyon) et Pyrène Delample (Trois Vallons). D’ailleurs, dans un champ aussi resserré tant en termes d’effectif que de niveau, le qualificatif peut s’étendre à toutes.

Garçons : la place est à prendre

Contrairement aux filles, le champ de joueurs chez les garçons est vierge de son tenant du titre Quentin Debove, tout comme de son dauphin Jean Bekirian. L’équation reste toutefois similaire : il y a deux places à prendre, la première ou, à la limite, la deuxième.

Celui qui se présente avec le plus haut classement au mérite national amateur est Charles Larcelet (Forêt d’Orient). « Je me sens plutôt à l’aise avec mon golf, mais c’est ce week-end qu’il faudra le prouver, livre le vainqueur cette année du German Boys. J’aborde le tournoi avec plaisir et détermination, surtout en connaissant la récompense. »

Cette dernière, en plus du cadre de l’Evian Resort, suscite sans doute des sentiments très similaires chez ses 44 coreligionnaires de cette semaine, à commencer par ceux qui l’accompagneront vendredi matin en première partie : Nicolas Muller (La Wantzenau) et Théo Boulet (Chantilly), camarades au Pôle France Boys.

Ils seront suivis par Antoine Pouguet (Saint-Nom La Bretèche), Tom Vaillant (Saint-Donat) et Maxence Mugnier (Saint-Cloud), puis par Elliot Anger (Saint-Donat), Valentin Peugnet (Metz Cherisey) et Martin Trochu (Arcachon). Mais tout comme chez les filles, citer la liste des prétendants à la victoire reviendrait à citer l’intégralité du champ. Après tout, c’est du golf.


Par William LECOQ
18 octobre 2018