Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / German Girls & Boys : Larcelet 4e, Mahé et Cernousek en embuscade

German Girls & Boys : Larcelet 4e, Mahé et Cernousek en embuscade

Charles Larcelet a signé une carte de 67 (-5), ce jeudi, à l’occasion du premier tour, ce qui lui permet d’occuper la 4e place provisoire à trois coups de la tête. Chez les filles, Candice Mahé et Adéla Cernousek, avec des cartes de 73 (-1) ont été les Françaises les plus performantes du jour, en accrochant la 30e place.

Charles Larcelet a trouvé la réussite au putting sur son retour. Alexis Orloff / ffgolf
01-03
juin
GERMAN GIRLS & BOYS
LIEU : St-Leon Rot Golf, Allemagne
CATÉGORIE : U18

Ceux qui annonçaient un scoring bas, à l’occasion de ce 15e German Open Girls & Boys, n’ont pas été pris en défaut par le déroulement de la première journée. La tête des classements filles et garçons sont respectivement occupés par la Suédoise Ingrid Lindblat à -6 et par l’Allemand Frederik Strandberg à -8. La chasse aux birdies a bien eu lieu.

German Boys : Larcelet dans le bon wagon

En matière de chasse aux volatiles, Charles Larcelet n'est pas rentré bredouille, loin de là. Le joueur de la Forêt d’Orient a rendu une carte de 67 (-5), qui le place en 4e position, à trois coups de la tête du tournoi.

Après un démarrage du 10, son premier birdie arrive sur le trou n°16 du parcours St. Leon, qui accueillait les Boys ce jeudi. Un bogey s’ensuit au 17, mais au 18, son putt de 10 m trouve la cible, lui permettant de passer l’aller en -1. Ce bon coup lui permet d’enclencher une bonne dynamique au putting qui, jusque-là, était plutôt maussade. Au retour, il empoche ainsi quatre birdies (au 2, au 3, au 7 et au 8), terminant sa journée à -5.

« Ça s’est super bien passé, lâche-t-il à l’issue de sa partie. Je sors de deux semaines de très bonne qualité, et j’arrivais avec des objectifs en tête. J’ai pris 17 greens en régulation, et grâce à un putting efficace, j’ai pu gratter quelques coups au retour, car à l’aller, je manquais un peu d’efficacité au putting. » Chipping et putting ont d’ailleurs été ses deux principales occupations de l’après-midi.

Nicolas Muller (La Wantzenau) est le deuxième Français le mieux classé après cette première journée. Il a rendu une carte de 70 (-2), qui le place en 18e position. Le schéma de sa partie ressemble à celui de Charles Larcelet. Parti du 10, lui aussi a touché 17 greens en régulation. Après un aller uniquement composé de pars, il a trouvé une meilleure carburation au putting sur le retour, signant des birdies au 3, au 6 et au 7, avant un bogey sur son dernier trou.

« Je suis content, livre-t-il. J’ai très bien tapé la balle. J’ai pris 17 greens en régulation, et presque tous les fairways. Malheureusement, le putting n’a pas encore réussi, mais le score est correct, donc je ne peux pas m’en plaindre. »

Théo Boulet (Chantilly), Marin d’Harcourt (Saint-Cloud) et Aymeric Laussot (Paris Country Club) pointent un coup derrière, avec des cartes de 71 (-1). Ils sont actuellement 28e. Encore un coup derrière, on retrouve Valentin Peugnet (Metz-Cherisey), qui a rendu une carte de 72 (par) synonyme de 37e place.

Les autres Français sont pour l’instant plus loin. Alexandre d’Aurelle de Paladines (Saint-Nom La Bretèche) a signé un 76 (+4), et pointe en 83e position. Elliot Anger (Saint-Donat) a rendu une carte de 78 (+6), qui le place au 93e rang. Enfin, Maxime Legros (Dinard) est 97e, avec un 79 (+7).

Au classement des nations, l’équipe composée de Charles Larcelet, Valentin Peugnet et Marin d’Harcourt est ex-aequo en 2e position, à trois coups des leaders allemands. Quant à la triplette formée par Nicolas Muller, Théo Boulet et Aymeric Laussot, elle pointe trois coups plus loin, à la 7e place.

German Girls : Mahé et Cernousek sous le par

Adéla Cernousek a livré une bonne partie, malgré un putting hésitant.

Les filles tricolores, qui ont, comme leurs congénères des autres nations présentes, évolué ce jeudi sur le parcours Rot, sont un peu plus bas dans leur classement. Celles qui ont le mieux géré ce premier tour sont Candice Mahé (Dinard) et Adéla Cernousek (Cannes-Mougins), qui ont toutes les deux scoré 73 (-1). Elles pointent en 30e position.

La Bretonne du Pôle France Girls est partie pied au plancher, avec quatre birdies sur ses six premiers trous (1, 3, 5 et 6) pour un seul bogey (au 4). Une dynamique qui s’est malheureusement un peu enrayée, puisque deux bogeys, au 11 et au 12, sont les deux seules autres colorations de sa carte.

Adéla Cernousek a livré une partie plus régulière pour ce qui est des scores. Partie du 10, elle boucle son aller à -1, après un bogey au 12 et deux birdies consécutifs sur les par 5 du 15 et du 16. Sur son retour, elle empoche deux birdies au 1 et au 4, mais aussi deux bogeys au 6 et au 8.

« Je suis quand même contente, relativise-t-elle. Et j’ai mal putté, donc j’ai revu ma routine au putting l’après-midi. »

Alizée Vidal, avec une carte de 74 (par), est juste derrière, en 43e position. La joueuse du Golf Club de Toulouse a connu une journée toute en sobriété, avec simplement deux birdies (au 8 et au 16) et deux bogeys (au 4 et au 17). De leur côté, Camille Banzet (Golf Club de Strasbourg) et Loïs Lau (Fontainebleau) ont rendu des cartes de 76 (+2), ce qui les place en 55e position.

Emma Boehly (Golf Club des Bouleaux) et Clémence Martin (Paris Country Club) ont également fait un tir groupé, en signant des scores de 77 (+3) synonymes de 62e position. Lucie Malchirand (RCF La Boulie), Zoé Allaux (Golf Club de Toulouse) et Éléonore Hubert (Golf Club de Lyon) sont juste derrière, au 73e rang, avec une première journée en 78 (+4). Enfin, Inès Dakiche est 84e, avec une carte de 80 (+6).

Au classement des nations, l’équipe française, composée de Candice Mahé, Adéla Cernousek et Lucie Malchirand, est actuellement 7e, à 8 coups de la tête occupée par les Suédoises.


Par William LECOQ
31 mai 2018