Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Interligues U12 : Paris et Nouvelle Aquitaine déjà en demies

Interligues U12 : Paris et Nouvelle Aquitaine déjà en demies

Les ligues de Paris et de Nouvelle Aquitaine se sont assurées les deux premières places de la poule A dès cette première journée de match play, en gagnant leurs deux rencontres. Dans la poule B, en revanche, les débats restent très serrés, notamment entre Normandie, Hauts-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes.

Les joueurs de Nouvelle Aquitaine se sont imposés lors de leurs deux rencontres du jour. Alexis Orloff / ffgolf
24-27
octobre
INTERLIGUES U12
LIEU : Montpellier Massane, France
CATÉGORIE : U12

>>> L'album photo d'Alexis Orloff

Pour ce qui est du beau jeu de golf, la deuxième journée des Interligues U12 a offert à boire et à manger sur le parcours de Montpellier Massane, à la faveur de conditions de ciel et surtout de vent bien plus abordables que lors des qualifications de mercredi. Mais en termes de suspense, force est de constater que l’une des deux poules du top 8 encore en lice pour le titre a mieux réussi que l’autre à lui assurer une survie jusqu’à vendredi matin.

Poule A : Nouvelle Aquitaine et Paris joueront la première place

Dans la poule A en effet, les deux équipes qui en sortiront avec un billet pour les demi-finales en poche sont déjà connues : Paris et la Nouvelle Aquitaine. Les Parisiens, tenants du titre, n’ont pas fait de détail, tout d’abord en disposant dans la matinée de la Ligue Paca sur le score de 17 à 3, puis en en faisant de même face à son homologue de Centre Val de Loire l’après-midi, 15 à 6.

La Nouvelle Aquitaine en a fait de même face aux mêmes adversaires mais en sens inverse, en battant tout d’abord la Ligue de Centre Val de Loire le matin sur le score de 13 à 8, puis en s’imposant face à la Ligue Paca l’après-midi, 13 à 10.

Les deux équipes affichant quatre points contre aucun à leurs deux camarades de poule, les deux premières place leur reviendront forcément. Le résultat de leur confrontation de vendredi matin décidera de l’ordre dans lequel elle apparaîtront dans le classement final, et donc par ricochet de leur adversaire en demi-finale.

Poule B : tout le monde aura sa chance

Elles devront dans tous les cas attendre vendredi midi pour connaître leur opposition de l’après-midi. En effet, dans la poule B, l’affaire est loin d’être entendue, après une journée pas avare en confrontations serrées. Cela a débuté dès la matinée, avec la victoire in extremis d’Auvergne-Rhône-Alpes sur les Hauts-de-France.

Menant 12 à 8 avant l’arrivée du dernier greensome, la région la plus montagneuse de France tenait pourtant le bon bout, mais une victoire large des Hauts-de-France dans la quatrième partie aurait pu renverser la table. « Ça se joue sur le dernier trou, on gratte un chip », constate Carole Danten-Azfi, capitaine des Hauts-de-France. En rentrant un putt sur le dernier green, Amely Bochaton et Sara Brentcheneff ont finalement réussi à limiter leur défaite face à Thomas Lecat et Maxence Faulquez à 4-1, ce qui a permis à l’équipe de conserver un petit point d’avance, 13-12.

Même topo l’après-midi : à égalité parfaite avec les Pays de la Loire après trois greensomes, les joueurs d’Auvergne-Rhône-Alpes ont dû s’en remettre à la victoire d’Amely Bochaton et Samuel Guigui-

L'équipe d'Auvergne-Rhône-Alpes a dû se battre, mais elle sort de cette journée avec deux victoires.

Baruchel face à Juliette Daviau et Louka Morin, 3-2, pour sceller l’affaire, 10 à 9. « Il faut de toute façon partir sur le principe que ça se jouera à chaque fois sur le dernier trou, souligne Mickaël Knop, entraîneur de la ligue. L’objectif reste de toute façon le même qu’au départ : terminer premiers du groupe. »

La persistance de l’incertitude est en réalité à attribuer aux Hauts-de-France, qui rencontraient l’après-midi la Normandie. Le matin, ces derniers avaient battu les Pays de la Loire, 15 à 10. Mais l’après-midi, ils ont vite concédé du terrain face aux Picards et autres Nordistes, pour se retrouver menés 11 à 5 après trois matches. Paradoxe de cette formule : la victoire s’est scellée sur une défaite lors du dernier match, mais celle-ci n’étant que de cinq trous, le score s’établissait à 11-10.

« Cet après-midi, nos joueurs et joueuses se sont dits que, si on perdait, c’était fini pour nous, confie Carole Danten-Azfi. Hier soir (mercredi), ils étaient déjà remontés comme des pendules. Je suis vraiment ravie de leur unité, ils ont élevé leur niveau de jeu. »

Résultat des courses : Auvergne-Rhône-Alpes mène les débats à quatre points, mais derrière, la Normandie et les Hauts-de-France en affichent deux, devant les Pays de la Loire à zéro. Mathématiquement, personne n’est ni qualifié ni éliminé. Pays de la Loire – Hauts-de-France et Normandie – Auvergne-Rhône-Alpes seront les deux affiches de vendredi matin pour avoir le fin mot de l’histoire.

Poule C : la Bretagne en tête

Pendant que le top 8 se bat pour le titre, les six derniers des qualifications disputent eux aussi une poule pour établir le classement final. Après deux des cinq tours, la tête est occupée par la Bretagne, qui a battu la Réunion 17 à 9, puis le Grand Est 13 à 10. Deux autres équipes affichent quatre points et sont départagées sur le nombre de trous gagnés : l’Île-de-France et l’Occitanie. Le Grand Est, la Réunion et Bourgogne Franche-Comté se présentent ensuite dans cet ordre. Comme pour le top 8, tout cela est provisoire. Vendredi, ça continue.

Les Bretons sont pour l'instant en tête de la poule C.

Par William LECOQ, à Massane
25 octobre 2018