Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Internationaux de France U21 filles : l’avenir du golf féminin en action

Internationaux de France U21 filles : l’avenir du golf féminin en action

Avec onze joueurs du top 100 mondial et 44 Françaises, la 85e édition de la Coupe Esmond sur le parcours vert de Saint-Cloud s’annonce pleine de promesses. Venez nombreux !

La Tour Eiffel visible du trou 9 offre un panorama mémorable pour les joueuses. Alexis Orloff / ffgolf
29 mars
2 avr.
INTERNATIONAUX DE FRANCE U21 FILLES COUPE VILMORIN, TROPHÉE ESMOND ET TROPHÉE CLAUDE-ROGER CARTIER
LIEU : Saint Cloud, France
CATÉGORIE : U21
DÉPARTS TOUR 1 / TEE TIMES ROUND 1 ESMOND TROPHY 88,4 kB

Première épreuve internationale de la saison sur le sol français, à l’instar de la Coupe Carlhian chez les garçons (sur le golf voisin de Saint-Germain ndlr), la Coupe Esmond met en avant les jeunes golfeuses à fort potentiel chez les moins de 21 ans.

Un peu d’histoire

Le trophée tient son nom d’Edward Esmond, joueur de polo et golfeur britannique, dont ses trois filles golfeuses Diane, Luise et Sybil lui inspirèrent la création de cette coupe.

Dans son format actuel instauré depuis 1959, quinze Françaises se sont imposées avec parmi elles des grands noms : Brigitte Varangot (x2), Martine Gajan, Catherine Lacoste (x2), Anita Newman, Marie-Laure De Lorenzi, Corine Soules (x2) Sandrine Mandiburu (x2), Marine Monnet, Karine Icher. Céline Boutier est la dernière à avoir soulevé le trophée il y a déjà six ans.

Comment ça marche ?

Après deux tours de qualifications en stroke play (jeudi et vendredi), les 32 meilleures joueuses se disputeront la Coupe Esmond lors de la phase finale en match play et sur une finale de 36 trous lundi. Les seize premières figurant en-dessous de la 32e place et nées en 2000 ou après seront repêchées et se défieront sur des match play pour glaner le Trophée Claude-Roger Cartier.

Les joueuses à suivre

Parmi les 120 joueuses du champ, cinq appartiennent au top 50 mondial. Seront particulièrement à surveiller la Suédoise Frida Kinhult (n°12) ainsi que sa compatriote Amanda Linner (n°22) tenante du titre. Sans oublier la Danoise Puk Lyng Thomsen (n°13), vainqueur des Internationaux de France dames à Morfontaine l’an passé.

Du côté tricolore, Pauline Roussin-Bouchard fait figure de tête de proue en l’absence de la numéro un française Mathilde Claisse blessée. Les championnes de France benjamine et cadette, Lilas Pinthier et Salomé Zasio, seront aussi au rendez-vous.

L’adversité sera rude pour nos jeunes Françaises d’autant que la pluie devrait être au rendez-vous presque tous les jours de cette 85e édition. Sortez les parapluies !


Par Pierre-Francois YVES
28 mars 2018