Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Internationaux de France U21 filles : tout miser sur le Trophée Cartier

Internationaux de France U21 filles : tout miser sur le Trophée Cartier

Le parcours des Bleues dans la Coupe Esmond s’est achevée samedi avec l’élimination en huitièmes de finale de Gala Dumez et Lucie Malchirand. Mathilde Delavallade, Candice Mahé et Adéla Cernousek disputeront les quarts de finale du Trophée Cartier.

Gala Dumez
Gala Dumez n'a pas été assez sûre de son putting pour se hisser en quarts de finale. Alexis Orloff / ffgolf
29 mars
2 avr.
INTERNATIONAUX DE FRANCE U21 FILLES COUPE VILMORIN, TROPHÉE ESMOND ET TROPHÉE CLAUDE-ROGER CARTIER
LIEU : Saint Cloud, France
CATÉGORIE : U21

Le top 8 de la Coupe Esmond résiste encore aux Françaises. Depuis 2015 et la finale d’Agathe Laisné, aucune de ses compatriotes n’a rejoint les quarts de finale du dimanche matin sur le parcours vert de Saint-Cloud.

Malgré son expérience de finaliste de l’an dernier au Trophée Cartier, Elsa Ettori-Douard s’est fait surprendre 3&2 par la Tchèque Sara Kouskova.

Le choc de ces seizièmes de finale opposait Pauline Roussin-Bouchard à la Suédoise Frida Kinhult. Au coude à coude avec la numéro 12 mondiale tout au long du match, la joueuse de Valescure prend pour la première fois la main à la sortie du 16 mais abandonne le trou suivant sur un putt manqué de moins de deux mètres.

En prolongation, son drive dans le rough l’empêche d’attaquer le green correctement et scelle son sort au 19e trou. « C’était un beau match contre une très bonne copine avec qui je m’entends très bien ! Elle ne voulait pas m’affronter », explique Pauline.

Dans les autres parties du matin, à noter l’élimination de la tenante du titre suédoise, Amanda Linner, au 20e trou de son match contre la vainqueur de la qualification, l’Italienne Clara Manzalini.

Gala Dumez, à deux virgules près

Dans le duel 100% français, la victoire est revenue à Gala Dumez contre Lilas Pinthier. Après avoir pourtant mené de cinq trous, la Bordelaise a vu la benjamine du Paris Country Club refaire son retard pour ne s’incliner au final que sur le dernier green 1UP.

Un scénario énergivore physiquement et mentalement pour la cadette de Bordeaux-Lac qui y a sans doute laissé des plumes lors de son huitième finale l’après-midi face à l’Autrichienne Isabella Holpfer. La Girondine bouscule pourtant son adversaire pour arriver à mi-parcours avec deux trous d’avance. Moment choisi par cette dernière pour accélérer et signer deux birdies ramenant la partie à égalité.

Une virgule coupable à moins d’un mètre au 12 donne l’avantage à l’Autrichienne qui résiste malgré un birdie de la Française au 14. Bien aidé par un joli coup d’hybride, Gala Dumez est en bonne position pour passer A/S mais une nouvelle virgule sur un petit putt vendange l’occasion.

La frustration prend alors le pas sur le jeu au moment où la Bordelaise égare son drive dans les arbres sur le départ suivant. Malgré un bon recovery, elle ne peut éviter le bogey qui la place dos au mur. Son approche sur l’avant-dernier trou n’est pas assez proche du drapeau pour inquiéter Isabella Holpfer qui s’impose au final 2&1.

« Ces petits putts ratés à des moments importants m’ont fait mal, confie Gala. Je ne les ai pas puttés trop vite mais je pense que je n’étais pas assez confiante. Je reste contente de mon tournoi avec un premier cut franchi mais aussi frustrée car j’aurais aimé aller beaucoup plus loin ! »

Lucie Malchirand poursuit sa progression sur une grande compétition internationale.

La satisfaction de Lucie Malchirand

Tombeuse de l’Autrichienne Janika Ruettimann le matin, Lucie Malchirand a bataillé avec une redoutable adversaire pour une place en quarts. L’Allemande Esther Henseleit, en grande forme, a imposé un rythme très élevé à la partie que la Varoise a suivi plus de la moitié du parcours.

Il a suffi d’une petite baisse de régime pour voir la joueuse de La Boulie concéder trois trous. Si la Racingwoman réduit l’écart au 15, celui-ci est trop grand à l’image du dernier coup d’hybride de la golfeuse outre-Rhin sur le par cinq du 17 qui vient se planter à trois mètres du mât.

Lucie Malchirand, caddeyée par sa copine Adéla Cernousek, avait le sourire malgré la défaite : « je n’ai pas de regrets car elle a très bien joué et moi aussi en fin de compte. » Avec un driving moins flamboyant que d’habitude, la performance globale de l’adolescente de 14 ans demeure admirable et pleine de promesses pour la suite

Trophée Cartier : au moins une Française en demi-finale

Première de cordée dans le second tableau, Mathilde Delavallade a disposé de la Belge Rebecca Becht 4&3. C’est fini en revanche pour Éléonore Hubert et Tracy Rodriguez battues respectivement par l’Irlandaise Lauren Walsh (2&1) et l’Espagnole Marina Escobar Domingo (3&2).

Toutes les deux victorieuses des Italiennes Anna Zanusso et Caterina Don samedi, Candice Mahé et Adéla Cernousek se retrouveront en quarts de finale avant de disputer une demi-finale éventuelle l’après-midi.


Par Pierre-Francois YVES
31 mars 2018