Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Junior Vagliano Trophy : l’Europe et Constance Fouillet victorieuses

Junior Vagliano Trophy : l’Europe et Constance Fouillet victorieuses

L’équipe du continent européen a nettement dominé la Grande-Bretagne et l’Irlande, conservant son trophée sur le score de 14 à 4. Un peu en-dedans lors de la première journée, Constance Fouillet a marqué 1,5 point lors de la seconde.

L'équipe du continent européen reste invaincue dans l'épreuve. DEAN MOUHTAROPOULOS / GETTY IMAGES
08-09
octobre
JUNIOR VAGLIANO TROPHY
LIEU : Hilversumsche Golf Club, Pays-Bas
CATÉGORIE : -16 ans

Le résumé

Trois sessions de jeu sur les quatre au programme, vendredi et samedi sur le tracé néerlandais d’Hilversumsche, ont suffi au continent européen pour conserver son bien. Ce samedi midi, alors que les six derniers simples devaient encore être disputés l’après-midi même, l’équipe tenante du Junior Vagliano Trophy affichait déjà 9,5 points au compteur contre 2,5 à la Grande-Bretagne et à l’Irlande, soit suffisamment pour sceller le sort de la rencontre, qui s’est terminée sur le score de 14 à 4.

Les joueuses continentales ont été particulièrement performantes en foursomes, à l’image de la paire suédoise constituée par Meja Örtengren et Nora Sundberg, qui n’a jamais eu besoin de plus de 12 trous pour s’imposer. Le continent préserve ainsi son invincibilité dans l’épreuve, créée en 2011, et dont la prochaine édition, couplée à celle du Jacques Léglise Trophy, sera disputée dès l’année prochaine à Blairgowrie, en Écosse.

La Française

La représentante tricolore au sein de l’équipe continentale a profité pleinement de cette nouvelle expérience dans une grande compétition par équipes. « Participer à ces événements, c’est toujours génial, surtout quand on gagne », sourit Constance Fouillet.

Après la Ping Junior Solheim Cup, Constance Fouillet soulève un nouveau trophée en compétition par équipes.

Une expérience qui a toutefois démarré de manière mitigée pour la joueuse bretonne, qui s’est inclinée par deux fois lors de la journée inaugurale. « Je n’ai pas très bien joué au golf, ce sont des choses qui arrivent, analyse-t-elle. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive de ne pas bien jouer le premier jour d’une compétition par équipes. Je suis peut-être tout simplement maudite », rigole-t-elle.

Une contre-performance à relativiser, le foursome qu’elle a disputé en compagnie de l’Allemande Helen Briem n’ayant été perdu que sur le dernier trou, et son adversaire de l’après-midi en simple, l’Anglaise Ellen Yates, ayant connu un début de partie tonitruant avec quatre birdies sur les cinq premiers trous.

La seconde journée a été plus favorable pour Constance Fouillet. En foursome, son duo reconduit avec Helen Briem a mis le coup d’accélérateur qu’il fallait au début du retour, pour battre Harriet Lockley et Ellen Yates, 4&2. L’après-midi en simple, malgré quelques occasions loupées de prendre l’avantage en fin de match, la pensionnaire de la Freslonnière a rentré un solide putt sur le 18 pour arracher un match nul face à Ellen Yates.

Sa fin de saison va être marquée par deux échéances importantes : le Championnat de France minimes, du 25 au 28 octobre à Moliets, puis la Coupe Esmond, à partir du 3 novembre à Saint-Cloud.


Par William LECOQ, à Hilversum
10 octobre 2021