Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / The Boys Amateur Championship : le triomphe de Tom Guéant

The Boys Amateur Championship : le triomphe de Tom Guéant

Pour la première fois depuis 1960 et Patrick Cros, un Français s’est imposé dans le "British Boys". Tom Guéant a remporté ce dimanche face au Suédois Wilmer Ederö une finale folle, où il a remonté un déficit de deux trous en toute fin de partie, pour ensuite s’imposer en prolongation. Historique !

Tom Guéant est le premier Français à s'imposer dans ce tournoi depuis 59 ans. DR
13-18
août
THE BOYS AMATEUR CHAMPIONSHIP
LIEU : Saunton, East and West courses, Angleterre
CATÉGORIE : U18

Le résumé

Le danger guette toujours, en pareille circonstance, de lâcher une volée de superlatifs sous le coup de l’excitation. Danger d’autant plus présent que Tom Guéant la joue cumulard : non seulement est-il le premier Tricolore à gagner The Boys Championship depuis 59 ans (et le deuxième tout court), mais en plus, en finale, il est allé glaner une victoire pleine de panache, en revenant de 2 down à deux trous du terme pour gagner au 37e trou. Guéant, plus que géant. Gigantesque.

Les 18 trous du matin

Face au Suédois Wilmer Ederö, 15 ans seulement, et qui avait sorti Hugo Archer (Cissé-Blossac) en 32es de finale, l’affaire s’annonçait serrée. Et elle le fut, dans une finale sur 36 trous où l’écart n’est jamais allé au-delà de 2 up, et où sont intervenus plusieurs changements de leader.

Le Scandinave a même tiré le premier, profitant du bogey du Français au 7, puis rentrant un birdie au 10 pour passer 2 up. Mais il a subi l’effet boomerang, commettant quatre bogeys du 12 au 18, Tom Guéant assurant le par à chaque fois. Et ce dernier s’est ainsi retrouvé à son tour 2 up, à la pause méridienne.

Les 18 trous de l’après-midi

L’avantage accumulé le matin s’est retrouvé vite gommé, lorsque Tom Guéant a cédé le 2 et le 3 de la deuxième ronde, pour permettre à Ederö de revenir square. Après quelques échanges de trous gagnés puis perdus, le Suédois a produit son effort sur les trous 14 et 15, avec deux birdies pour repasser 2 up. Son avantage est resté le même sur un trou n°16 partagé au bogey, mais cela lui permettait de mettre son adversaire au pied du mur.

L’édifice suédois, au pire moment pour lui, s’est alors mis à craqueler. D’abord avec un double bogey au 17, donnant le luxe à Tom Guéant de se contenter d’un bogey pour rester en vie. Un trou qui, rétrospectivement, représente le point de bascule de la rencontre : très mal embarqué après une mise en jeu loupée sur ce par 3, l’Isérois a trouvé un bunker sur son approche, et a dû faire sortie-putt pour sauver un bogey. Ederö, de son côté, a manqué un petit putt qui lui aurait octroyé la victoire.

Sur le 36e trou, le bogey d’un Ederö, sans doute encore sonné du 35e, a entraîné le match dans une prolongation. Il n’en fallait pas plus à Tom Guéant, qui plantait ensuite son attaque de green à 1,30 m du drapeau sur le trou n°1, donnant à son père l’occasion rêvée de lui sauter dans les bras, une fois le putt de la victoire glissé au fond.

La décla

J’étais 2 down au départ du 17, et je me suis dit, maintenant, il faut le faire, il faut y aller !

Tom Guéant, vainqueur de The Boys Amateur Championship 2019.


Par William LECOQ
18 août 2019