Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Trophée Michel Carlhian : la Pierre Massie pour Paul Beauvy

Trophée Michel Carlhian : la Pierre Massie pour Paul Beauvy

Le joueur de Pléneuf Val-André s’est adjugé la victoire dans le tableau regroupant les meilleurs U16 hors du cut. Il a disposé de Martin Couvra en finale, sur le score de 9&8. Un résultat qui a été strictement le même dans la finale de la Carlhian, où l’Allemand Philipp Katich a disposé de l’Italien Matteo Cristoni.

Paul Beauvy s'est imposé contre Martin Couvra en finale, 9&8. ffgolf
18-22
avril
INTERNATIONAUX DE FRANCE U18 GARÇONS TROPHÉE MICHEL CARLHIAN ET TROPHÉE PIERRE MASSIE
LIEU : LES AISSES GOLF, France
CATÉGORIE : U18

Le résumé de la Pierre Massie

Lorsque deux finales sur 36 trous sont au programme d’une journée, on sent vite poindre un final dans les dernières lueurs du jour. L'exception faisant la règle, ce lundi, sur le Golf des Aisses, à 14 h, tout était bâché. Les joueurs étaient tous d’accord pour partir une demi-heure plus tôt le matin, puis pour gagner une autre demi-heure sur la pause méridienne… Et puis surtout, la finale du Trophée Michel Carlhian comme celle du Trophée Pierre Massie n’ont eu besoin que de 28 trous pour se choisir un vainqueur.

Cette dernière proposait une affiche 100 % française entre Martin Couvra (Dolce Frégate) et Paul Beauvy (Pléneuf Val-André). Et après quelques échanges d’amabilités golfiques sur les premiers trous (le 1 pour Beauvy, le 2 pour Couvra, puis le 3 pour Beauvy), le vice-champion de France Minimes 2018 a commencé à appuyer sur l’accélérateur.

Un birdie de Beauvy sur le par 5 du 6 (préparez-vous, il y en a toute une liste), puis le gain du 8 sur une mise en jeu dans l’eau de Couvra, puis un autre birdie au 10, et voilà le joueur de Pléneuf 4 up. Ce n’est pas fini : un autre birdie sur le par 5 du 12, pour passer 5 up, puis un autre au 16 pour passer 6 up, marque conservée à la fin des 18 premiers trous, malgré une belle réaction de Martin Couvra sur le 17.

Avec six longueurs d’avance, Beauvy avait le temps de voir venir, mais ne s’est pas offert le luxe de lever le pied. Dès le 20e trou, il rentrait un nouveau birdie, et empochait ensuite le 21e pour passer 8 up, avant que Couvra n’amorce une réaction en plantant le mât au 22e trou.

Mais forcément, le déficit allant grossissant et le nombre de trous à jouer diminuant, l’issue s’est vite précisée : nouveau birdie de Beauvy sur le par 5 du 6, soit le 24e trou de la partie, et nouvelle balle dans l’eau de Couvra sur le trou n°8. Le match s’achevait au 28e trou, sur le score de 9&8.

Une victoire et un Trophée Pierre Massie pas franchement volés pour un Paul Beauvy qui avait été le joueur pouvant nourrir le plus d’amertume vendredi soir lors du cut, lui qui n’a pas intégré le tableau principal à la défaveur d’un départage sur les trois derniers trous du deuxième tour.

Le résumé de la Michel Carlhian

Le suspense dans la "grande" finale n’a pas duré beaucoup plus longtemps. Entre le gros bras allemand Philipp Katich et l’accrocheur Italien Matteo Cristoni, tombeur de deux Français dimanche, la loi du plus fort s’est montrée la meilleure. Après trois premiers trous partagés, le Transalpin a concédé le 4, puis Katich a rentré quatre birdies sur le reste de la session matinale, contre aucun à Cristoni. Là aussi, les 18 premiers trous s’achevaient sur le score de 6 up.

L’après-midi, malgré une réaction de Cristoni avec un birdie au 20e trou, la machine allemande est repartie avec un enchaînement birdie au 23e et eagle au 24e. Le score de 8 up rendait l’issue inéluctable : victoire de Katich, 9&8.

Philipp Katich, Trophée Michel Carlhian en mains, pose à côté de l'emblématique sanglier des Aisses.

Le coup du jour

Il a été dominé, mais il a montré du très beau golf. Martin Couvra n’était vraiment pas en bonne posture dans ce bunker au 17. Mais visiblement, ça ne l’a pas gêné plus que ça…


Par William LECOQ
22 avril 2019