Accueil / Actus / Amateur / Mérites amateurs 2021 : c’est l’heure des comptes

Mérites amateurs 2021 : c’est l’heure des comptes

Alors que l’année s’achève, les mérites amateurs dans les différentes catégories ont rendu leur verdict pour 2021. Coup de projecteur, donc, sur les meilleurs amateurs de ces 18 derniers mois, le classement ayant glissé sur une plus longue période pour cause de crise sanitaire.

Clap de fin pour la saison amateur 2021. Alexis Orloff / ffgolf

>>> Le classement complet de tous les mérites amateurs

Mérite dames : Les pros aux avant-postes

Mettons un terme immédiat à l’apparent paradoxe : oui, les quatre premières joueuses du mérite amateurs dames sont des joueuses professionnelles, oui c’est normal, non il n’y a pas d’erreur, et non, ces quatre-là n’y figureront plus l’an prochain. Il s’agit seulement d’une petite subtilité réglementaire : une joueuse demeure classée au mérite durant l’année où elle passe professionnelle. Même si, évidemment, son compteur de points n’évolue plus après son changement de statut.

Pauline Roussin-Bouchard termine première pour la troisième (et dernière) année consécutive. (Photo Tristan Jones / LET)

Une fois cette disposition éclaircie, le classement proprement dit ne présente pas la moindre surprise : Pauline Roussin-Bouchard, brillante début décembre lors des cartes du LPGA Tour, arrive en tête, comme les deux années passées. Avant son passage professionnel au cœur de l’été, elle avait pris le temps de glaner trois victoires individuelles en tournois universitaires aux États-Unis, au Moon Golf Invitational, au Valspar Augusta Invitational et au SEC Championship. L’un des temps forts de sa fin de carrière amateur a également été sa troisième place décrochée, en avril, à l’Augusta National Women’s Amateur.

Comme les deux années passées, la Varoise est suivie au classement par Lucie Malchirand. Demi-finaliste des Internationaux d’Espagne début mars, après avoir empoché la qualification, puis victorieuse aux Internationaux du Portugal début mai, la joueuse marseillaise a surtout remporté le Ladies Italian Open, tournoi comptant pour le Ladies European Tour, à la fin du mois de mai. Une première victoire sur la grande scène européenne comptabilisée au mérite, puisque Lucie Malchirand, 18 ans, était encore amateur au moment de la décrocher.

Le podium est complété par Agathe Laisné, elle aussi passée professionnelle en cours d’année, et elle aussi dans le bon wagon lors des cartes du LPGA Tour. Avec une deuxième place à l’Arizona Wildcat Invitational comme meilleur résultat amateur en 2021, la Racingwoman capitalise également sur ses deux victoires sur le Letas en fin de saison dernière, toujours comptabilisées dans un classement étendu aux 18 derniers mois.

En parlant de victoires sur le Letas qui comptent, Charlotte Liautier, victorieuse en mars aux Internationaux d’Italie, a également empoché une victoire en tant qu’amateur sur la deuxième division européenne, en l’occurrence fin octobre au Santander Golf Tour Barcelona. La capitaine de Saint-Nom-la-Bretèche, dans sa dernière saison amateur où elle a décroché le titre national par équipes avec son club, termine l’année en 4e position.

Mérite messieurs : Encore un pro devant

Paul Margolis a décroché en mars sa première victoire sur l'Alps Tour. (Photo Tristan Jones / LET)

La trajectoire a été similaire, cette saison, pour celui qui termine premier chez les messieurs. Paul Margolis, puisqu’il s’agit de lui, a été finaliste des Internationaux d’Espagne et 4e des Internationaux d’Italie en début d’année. Puis il a fait un grand pas en avant vers l’accession au Challenge Tour en remportant, fin mars, le Mira Live the Soul Open, épreuve comptant pour l’Alps Tour. Avec deux autres tops 10 sur ce même circuit en 2021, le joueur de Terre Blanche, non sans avoir glané une deuxième Gounouilhou d’affilée avec son club, est passé professionnel en fin de saison.

Au mérite amateur de cette fin d’année, il devance Julien Sale, sorti de la fac d’Arkansas State au printemps, et qui a signé deux bons tops 5 en cette fin de saison : l’un aux Internationaux de France messieurs fin août, et l’autre début octobre, au Golf Nazionale Alps Open.

Le Réunionnais devance au mérite Alexandre Fuchs, passé professionnel en milieu d’année, mais qui auparavant avait notamment claqué le Seminole Intercollegiate, histoire de bien ponctuer sa dernière année universitaire. Le quatrième larron se nomme Tom Vaillant, lui aussi à la tête d’une belle collection de bons résultats : cinq tops 10 sur l’Alps Tour en 2021, et une quatrième place aux Internationaux d’Italie.

Mérite jeunes filles : Fouillet remet ça

Constance Fouillet, première du mérite, comme en 2020.

Comme en 2020, Constance Fouillet mène le bal de fin d’année chez les filles U16. Quatrième des Internationaux d’Italie dames en mars, puis troisième de la série féminine du Linxea Open ffgolf en mai (épreuve qui réunissait professionnelles et amateurs), la joueuse de la Freslonnière s’est particulièrement distinguée au Championnat d’Europe par équipes Girls, où elle a terminé avec le meilleur score de la qualification, puis largement participé à la médaille d’argent des Françaises. Des performances qui lui ont valu des participations (couronnées de succès, ce qui ne gâte rien) à la Ping Junior Solheim Cup, puis au Junior Vagliano Trophy.

Petit détour par la Belgique à la deuxième place du classement : Savannah de Bock, certes belge mais licenciée dans le club nordiste de Mormal, elle aussi membre de l’équipe européenne de Junior Solheim Cup, a connu le succès au mois de juillet aux Internationaux de Belgique. Deuxième de l’Omnium Classic of Belgium, elle a également figuré parmi les quarts-de-finalistes du Trophée Esmond, début novembre.

Retour en Bretagne pour les deux places suivantes, avec tout d’abord Emma Falcher (Lanniron Quimper), lauréate du Grand Prix de Chiberta au mois de juillet, puis sur le podium d’une épreuve du Letas en septembre, en l’occurrence le Lavaux Ladies Open. Ensuite avec Inès Archer (RCF La Boulie), 5e du Torremirona Open en Espagne au mois de mars, avant d’enchaîner sur un très beau succès au Linxea Open ffgolf. Médaillée par équipes lors du European Young Masters en juillet, elle a, en outre, décroché un top 10 lors du Trophée Cécile de Rothschild.

Mérite jeunes garçons : Auch-Roy couronné

Noa Auch-Roy termine à la première place du mérite garçons. (Photo Alexis Orloff / ffgolf)

Également en vue au sein de l’équipe de France lors de l’épreuve européenne (4e place en individuel), Noa Auch-Roy termine cette année 2021 à la première place chez les garçons. Le pensionnaire de Mionnay, lauréat du Grand Prix de la Loire du Forez, a signé des tops 10 lors de la Coupe Frayssineau-Mouchy, du Grand Prix du Gouverneur puis du Grand Prix élite Paca. Sans oublier une belle 9e place aux Internationaux d’Espagne U18.

Il devance au mérite Hugo le Goff (Paris Country Club), lauréat des Internationaux de Belgique U14 début juillet, et qui a surtout marqué les esprits par sa victoire au Championnat de France amateur messieurs, à seulement 13 ans. Sur sa lancée, il a également engrangé un succès au Grand Prix Jeunes Majeur d’Evian, puis une deuxième place lors de l’Amundi Evian Juniors Cup.

Un autre Hugo, Saurel, occupe la troisième place. Le pensionnaire de Nantes Vigneux, 6e lors de la Mouchy, a notamment été quart-de-finaliste de la Coupe Ganay, et a décroché un top 5 en fin de saison (4e) lors du Grand Prix élite Paca. Quatrième au mérite de cette fin d’année, Valentin Luna (Saint-Germain) s’est distingué par sa victoire au Grand Prix Wallaert-Devilder, sur le Golf du Sart.

Les podiums dans les autres catégories

Mid-amateurs dames : 1. Charlotte Charrayre ; 2. Perrine Gouin-Petit ; 3. Alexandra Vilatte-Farret

Mid-amateurs messieurs : 1. Hugo Rouillon ; 2. Grégoire Schoeb ; 3. Christophe de Grancey

Seniors dames : 1. Christine Petit-Martin ; 2. Sylvie Van Molle ; 3. Annick Riff

Seniors messieurs : 1. Albert Galloy ; 2. Grégoire Brizay ; 3. Olivier Dupas

Mérite des clubs dames : 1. Golf Club de Toulouse ; 2. Racing Club de France La Boulie ; 3. Saint-Nom-la-Bretèche

Mérite des clubs messieurs : 1. Biarritz le Phare ; 2. Terre Blanche ; 3. Racing Club de France La Boulie

Mérite Performance des écoles de golf : 1. Paris Country Club ; 2. Racing Club de France La Boulie ; 3. Saint-Nom-la-Bretèche

Mérite des AS entreprises : 1. AS Decathlon ; 2. Groupe Crédit agricole SA Sports ; 3. USMT.


Par William LECOQ
31 décembre 2021