Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Championnat d’Argentine de stroke play : David Ravetto à un coup du leader

Championnat d’Argentine de stroke play : David Ravetto à un coup du leader

En signant une carte identique à celle d’hier (69), le Racingman a progressé de trois places au classement (2e à 138). Un 70 a permis à Charles Larcelet d’en gagner douze (15e à 144).

David Ravetto au championnat d'Argentine de stroke play
Un nouveau score de - 3 a permis à David Ravetto de se hisser à la deuxième place à un coup du nouveau leader. Lucas Hélin / FFGOLF
06-09
novembre
ARGENTINE STROKE PLAY CHAMPIONSHIP
LIEU : Estancias Golf Club, Argentine
CATÉGORIE : Toutes catégories

Un vent soutenu a soufflé sur le parcours de l’Estancias Golf Club pendant une bonne partie de la journée avant de tomber dans l’après-midi.

Ces conditions de jeu n’ont nullement perturbé David Ravetto qui a entamé son deuxième tour au pas de charge en réussissant trois birdies en trois trous.

Le Parisien a "boîté" un chip au 1 : «Ca ne pouvait pas mieux commencer», apprécie-t-il. Il a rentré un putt de quatre mètres au 2 et a déposé un coup de wedge à un mètre du drapeau au 3 : «C’était cool mais, ça s’est un gâté par la suite», regrette-t-il.

Après avoir sauvé son par au 5, il a tapé un mauvais coup de fer 6 au 5 : «J’ai mal apprécié la direction du vent et ma balle a fini à plus de trente mètres à gauche du green, explique-t-il. J’ai mis mon approche à cinq mètres et loupé le putt.»

Le Racingman n’a pas pu atteindre le green du par 5 du 6 en deux ce qui l’a privé d’un birdie. Sur le 9, il a expédié un énorme drive sur une ligne de jeu agressive mais, sa balle a roulé jusqu’à un obstacle d’eau d’où il a pu l’extraire. Mais, elle a atterri dans un bunker et une sortie un peu longue n’a pu lui éviter un second bogey.

Passé en 34 (- 1), David Ravetto a glissé un putt de quatre mètres au 11 pour le birdie (- 2). Sur le par 3 d’après, sa balle a effectué une "virgule" sur le putt. Il a profité du par 5 du 14 pour signer son cinquième birdie de la journée. Il n’en a pas ajouté un ou deux de plus pour prendre la tête : «Dommage de ne pas avoir profité des deux derniers par 5 (16 et 18). Je n’arrive pas à scorer très bas malgré un putting en progrès. Aujourd’hui, j’ai un peu moins bien tapé la balle car il y avait davantage de vent. Mais, je suis quand même content car je rejoue bien. Je suis là où je veux. Demain et samedi, il ne faudra pas se contenter d’un 69 mais, d’envoyer du lourd.»

Avec un total de 138, David Ravetto ne compte qu’un coup de retard sur le nouveau leader, l’Argentin Matias Yenidjeian Aram, auteur du meilleur score (67) du jour. 

Charles Larcelet au championnat d'Argentine de stroke play
Charles Larcelet a bataillé pour terminer sous le par après un début de partie compliqué.

L’excellent retour de Charles Larcelet

De mauvais choix, un manque d’engagement et un peu de malchance ont tout de suite mis Charles Larcelet dans le rouge (+ 3 après quatre trous) : «J’ai tapé un wedge pourri au 2, peste-t-il. Au 3, ma balle a rebondi dans le bunker de fairway sur la mise en jeu et a pris un sale kick qui l’a expédiée dans l’eau. Dur à avaler. Et sur le trou d’après, j’ai voulu exécuter une sortie de bunker trop fine et la balle est retombée dedans.»

Une "ficelle" de treize mètres pour le birdie au 5 l’a relancé mais, il a concédé un bogey au 6 à cause d’un drive dans un buisson l’ayant obligé à se dropper.

Toujours à + 3 après sept trous, le Troyen a réagi en plantant trois coups de wedge successifs entre un mètre et 2,5m pour autant de birdies : «J’ai retrouvé mon wedging grâce à un meilleur engagement», déclare-t-il. 

Revenu dans le par, il s’est créé quelques occasions sans parvenir à les concrétiser. Il a su se montrer patient et a été récompensé. Un bon chip-putt sur le par 5 du 16 lui a permis de descendre sous le par. Et, sur le par 5 du 18 touché en deux, il a conclu par un cinquième birdie en onze trous : «Oui, un super retour sans bogey, ajoute-t-il. Sur l’aller, j’étais trop sur la retenue. Mais, à part le début, le reste de la partie a été intéressant et m’ouvre de nouvelles perspectives pour les deux prochains tours.»

Le n°2 français démarrera le troisième tour à 10h30 et David Ravetto à 11h20.


Par Gérard RANCUREL
7 novembre 2019